Tous les articles / Nos championnats / La Suisse partage la tête grâce à un bout record au championnat du monde masculin Pioneer HI-Bred World

La Suisse partage la tête grâce à un bout record au championnat du monde masculin Pioneer HI-Bred World

LETHBRIDGE, Alberta – Peter de Cruz et son équipe de la Suisse ont égalé un record en marquant six points dans un même bout en route vers une victoire de 11-2 sur SooHyuk Kim de la Corée du Sud (0-8), ce qui leur permet de partager le sommet du classement au championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred, présenté par Service Experts Heating, Air Conditioning and Plumbing.

Benoît Schwarz, à gauche, et Peter de Cruz réfléchissent à leur stratégie lors de la victoire de mercredi. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

La formation suisse complétée par le vice-capitaine Benoît Schwarz, qui lance les quatrièmes pierres, le troisième Sven Michel, le premier Valentin Tanner, le substitut Claudio Pätz et l’entraîneur Thomas Lips a égalé la prestigieuse marque – exploit réussi à maintes reprises au fil des ans – lors de la cinquième manche. Grâce à ce gain, les Suisses présentent un dossier de 7-1, tout comme le Japon et la Suède.

« Après notre défaite d’hier (9-4 contre la Suède), nous voulions rebondir et nous assurer que nous ne commencerions pas à prendre de mauvaises habitudes », a déclaré de Cruz. « Le pointage ne reflète probablement pas l’allure du match. Quand vous tirez de l’arrière par quatre points, vous y allez le tout pour le tout et vous essayez de marquer plusieurs points. Ils ont pris des risques et nous avons joué à la perfection lors des trois dernières manches. »

Tirant de l’arrière par 5-1, Kim a misé gros lors du cinquième bout et a payé le prix lorsqu’il a raté son lancer et a accordé le bout historique.

« Il avait la chance de tenter un placement pour un point, mais il pensait qu’il avait peut-être une chance de réussir un doublé », a expliqué de Cruz. « À mon avis, ils étaient déjà un peu dans le trouble et il a essayé un lancer extrêmement difficile, et il a frappé la pierre du mauvais côté. »

Le champion en titre Niklas Edin de la Suède (7-1) partage lui aussi la première place suite à une victoire de 9-5 sur Sergey Glukhov de la Russie (2-6). Edin a entamé le duel avec un doublé et a ensuite réussi des vols d’un point aux deuxième et troisième bouts.

De son côté, le champion olympique John Shuster des États-Unis (6-2) a dû surmonter un déficit de 4-1 après quatre bouts avant de remonter la pente pour vaincre le Chinois Qiang Zou (1-7) par 7-5.

« C’est la beauté des matchs de 10 bouts. J’espère qu’ils ne changeront jamais ça », a dit Shuster. « Vous pouvez connaître un lent départ, mais vous avez le temps de revenir dans le match. Ce n’est pas le cas dans un match à huit bouts. Je crois que le résultat aurait pu être différent. »

Niklas Edin appelle les instructions de ses coéquipiers suédois. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Selon lui, le revirement de situation s’explique par la résilience de son équipe, et aussi par un vol de deux points au sixième bout qui a finalement procuré l’avance aux États-Unis.

« Nous avons simplement continué de nous occuper de nos propres pierres. Nous les avons forcés à effectuer des lancers difficiles dans le dernier droit et nous avons connu un excellent sixième bout avec ce vol de deux points. »

Dans l’autre match disputé mercredi après-midi, Magnus Ramsfjell de la Norvège (2-6) a inscrit deux doublés pour vaincre Marc Muskatewitz de l’Allemagne (1-7) par 6-3.

Le championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019 se poursuit ce soir avec la séance de 19 h (heure des Rocheuses).

Les résultats en direct, le classement et les statistiques du championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019 sont disponibles à l’adresse wmcc2019.worldcurling.org/

TSN / RDS2 assurent une couverture complète du championnat. CLIQUEZ ICI pour l’horaire complet de diffusion.

Pour toute l’information sur les billets, visitez https://www.curling.ca/2019worldmen/billets/?lang=fr