Jacobs trime dur pour remporter le tournoi Stu Sells Toronto Tankard

« Wow, ça n’a pas été facile! », a écrit Équipe Jacobs sur son compte Instagram. « Ce qui rend cette victoire encore plus satisfaisante. »

Marc Kennedy, à gauche, et Brad Jacobs devaient disputer quatre victoires en environ 20 heures pour remporter le Stu Sells Toronto Tankard. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

Cette légende a été publiée sous une photo de Brad Jacobs, Marc Kennedy, E.J. Harnden et Ryan Harnden soulevant le trophée du tournoi Stu Sells Toronto Tankard sur la glace au club de curling High Park. Après avoir perdu contre Jason Gunnlaugson (Winnipeg) et Kevin Koe (Calgary) lors des premières rondes de la compétition à triple élimination, Jacobs (Sault Ste. Marie, Ontario) s’est retrouvé dans un match de qualification C face au Torontois Rob Ainsley. Il a battu Ainsley sans trop de difficulté, mais le travail ne faisait que commencer. Une heure plus tard, l’équipe était de retour sur la glace pour un duel quart de finale contre l’Écossais Ross Whyte. En avance par un point au huitième bout, Jacobs a volé un point pour mettre le match hors de portée.

Sa récompense? Un rendez-vous en demi-finale avec Brad Gushue (Saint-Jean, T.-N.), qui venait de vaincre John Epping de Toronto dans son propre duel quart de finale. Koe, de son côté, allait affronter l’Américain Korey Dropkin dans l’autre demi-finale. Koe a également travaillé d’arrache-pied pour atteindre le carré d’as, remportant un affrontement du groupe C face à Pat Ferris (Grimsby, Ontario), puis un quart de finale contre Mike Fournier (Montréal).

En fin de compte, Koe et Jacobs ont tous deux volé la victoire lors des demi-finales. Jacobs a réussi un placement parfait sur le bouton pour sauver sa partie, alors que Koe a complètement dominé la dernière manche de sa confrontation, forçant Dropkin à tenter un placement pratiquement impossible sur le côté du bouton, qui s’est finalement arrêté à court. En finale, Koe a malencontreusement déplacé quelques pierres dans la maison, ce qui a permis à Jacobs de réussir une double sortie pour trois points.

Au terme de leur quatrième rencontre en environ 20 heures, Jacobs et ses coéquipiers ont encaissé un chèque de 12 000 $ et ont récolté 58,616 points. L’équipe de Koe a amassé 8 000 $ et 42,985 points.

Les demi-finalistes Gushue et Dropkin ont chacun mérité 4 000 $ et 33,216 points.

Chez les dames, Kira Brunton (Sudbury, Ontario) a remporté la finale face à Cathy Auld (Kingston, Ontatio) pour récolter 5 000 $ et 35,937 points.

Ailleurs…

Kelsey Rocque (Edmonton) a vaincu Chelsea Carey (Calgary) en finale de la classique Prestige Hotels & Resorts à Vernon, en Colombie-Britannique. Rocque a remporté 7 000 $, alors que Carey décrochait 5 000 $. Du côté masculin, Tyler Tardi (Surrey, C.-B.) a triomphé aux dépens de Jim Cotter de Vernon pour mériter 4 000 $.

À venir cette semaine…

Vingt-quatre équipes masculines de pointe prendront part à la classique Canad Inns à Portage la Prairie, au Manitoba. Koe, Gushue et Epping seront tous de la partie, en plus du champion en titre et troisième joueur mondial, Brendan Bottcher d’Edmonton, qui tentera de défendre sa couronne et de remporter sa part de la bourse de 56 000 $.

Chez les femmes, plusieurs des meilleures équipes au monde seront réunies à Calgary pour la Curlers Corner Autumn Gold Classic. Ce tournoi regroupant 32 formations offre une bourse de 44 000 $ et mettra en vedette Jennifer Jones (Winnipeg), Kerri Einarson (Gimli, Manitoba), Carey, ainsi que l’Écossaise Eve Muirhead.

Pour les résultats de ces tournois et plus d’informations, consultez curlingzone.com.