Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Koe bat l’Ontario par KO

Koe bat l’Ontario par KO

Avec quelques surprises dans la soirée de dimanche au Brier Tim Hortons, un seul compétiteur, le quatuor de l’Albertain Kevin Koe, demeure invaincu avant d’entreprendre les quatre jours suivants de compétition.

Kevin Koe watches his sweepers during the 2012 Tim Hortons Brier. (Photo: CCA/Michael Burns Photography)

Koe, le champion du Brier en 2010, était au repos avec un dossier de 3-0 tandis que son frère Jamie, skip de la formation de Yellowknife des Territoires, a surpris le champion de 2007, Glenn Howard de l’Ontario, 10-6 en prolongation pour une seconde victoire de suite au Credit Union Centre. Son équipe a défait Brad Jacobs de Sault Ste. Marie (2-1) par le pointage de 8-5 en après-midi.

Du Nouveau-Brunswick, Terry Odishaw a tenu le coup et a mis fin à la série de 3 matchs victorieux de Jamie Murphy de la Nouvelle-Écosse en l’emportant 8-5.

“C’est un grand jour pour nous,” a déclaré le skip, champion des Territoires du Nord-Ouest/Yukon à six reprises. Lui et Howard se sont échangé des bouts d’un point aux 8e et 9e et a évité un rebondissement de l’Ontario au 10e, puis a bien nettoyé la maison au 11e en laissant quatre de ses pierres marqueuses en quittant l’enceinte.

“Nous avons mal joué hier; nous nous sommes présentés aujourd’hui et nous avons réussi deux bons matchs profitant de quelques éléments de chance,” a dit Koe qui faisait face, ce matin, à l’équipe favorite de la province hôte, Scott Manners à 2-1.

“C’est toujours satisfaisant de battre une des meilleures formations au monde,” a ajouté Koe. “Nous ne les avons jamais battus auparavant. Mais, ils ont eu des problèmes, ce soir et nous en avons profité.

“Nous avions un bout de 2 points au 7e, ce qui nous a gardé sur notre lancée. Il avait une chance pour trois au dernier bout et malheureusement sa pierre a glissé un peu trop loin.”

L’équipe des Territoires a comme objectif de terminer avec un meilleur dossier qu’auparavant, 6-5 lors des débuts de Koe en 2006.

“Ceci va aider,” a dit Koe en parlant de son objectif.

Le vaincu Howard (2-1) a dit: “Je croyais l’avoir au 10e (avec un bout de 3 points), mais ça n’y était pas. Il a réussi quelques bons coups. Il a bien joué. À bien y penser, ils ont réussi beaucoup de lancers et nous n’étions pas à la hauteur. Tu offres un jeu moyen ici et tu perds. Ça ne dépend pas de ton adversaire, quel qu’il soit.”

Odishaw a pris une avance de 3-0 sur Murphy de la BFC Halifax précédemment invaincu, puis a volé deux autres points et il n’a pas renoncé au contrôle même lorsque les Bluenosers ont tenté de rebondir.

« Nous savions qu’en venant ici, » a dit Odishaw de Moncton, « que nous rencontrions certaines équipes assez fortes tout de suite au début. » En fait, les Herringchokers ont perdu contre l’Ontario, le Manitoba et l’Alberta avant ce changement de dimanche soir.

« Quand vous savez que vous jouez ces équipes fortes, vous devez dominer rapidement, » a dit Odishaw, qui a reçu des éloges pour son jeu de la part des conquérants en dépit de ses trois premières défaites.

«Je pensais que nous avions très bien joué contre les équipes fortes». Nous avons passé toute l’année chez nous à perdre contre une équipe et la battre plus tard. Nous semblions perdre contre une équipe et puis revenir chaque fois. C’est la façon dont nous allons regarder cela. Je pense que nous sommes une équipe excitante à regarder. On ne sait jamais. »

Dans les autre matchs du soir, Rob Fowler du Manitoba a remporté son troisième en quatre départs et a fait subir à Mike Gaudet de l’Île-du-Prince-Édouard, son quatrième revers, 8-3.

Et Manners de Battlefords a exécuté un coup franc avec sa dernière pierre pour battre le Québécois Robert Desjardins, 6-5. C’était la deuxième victoire de Manners en trois départs.

“Nous étions concentrés et tout le monde était prêt et anxieux,” a déclaré le skip de la Saskatchewan. “C’est un match que nous voulions gagner. C’est ce que nous sommes venus faire. Un match en soirée, devant une foule partisane au Brier. Nous prendrons ce qui se présente. Nous devons les considérer un à la fois. C’est notre objectif.

“Hier, j’étais nerveux, mais aujourd’hui je me maîtrise. Pas si anxieux ce soir, tout simplement prêt à jouer.”

La Saskatchewan a pris une avance de 3-1 avec un bout de deux au 3e.

Fowler est à égalité avec Murphy à 3-1.

“Nous sommes heureux de notre position après le premier week-end,” a avancé le concessionnaire d’auto de Brandon, un ancien coéquipier de Jeff Stoughton de Winnipeg.

“De mon point de vue, quand j’ai la chance d’inscrire des points, je dois le faire. Lors des trois derniers matchs, je l’ai fait. Chaque fois que tu en gagnes trois en ligne, ça te donne un élan et j’ai assez d’expérience pour savoir que cette motivation compte pour beaucoup.”

Dans les autres matchs de l’après-midi, Brad Gushue a dû se contenter de trois défaites de suite.

Terre-Neuve et Labrador a inscrit un point au 10e bout et Howard n’a pas fait d’erreurs en prolongation en exécutant un placement de routine dans le quatre pieds.

Gushue a dit qu’il était question d’une petite chose dans chaque match, difficile à localiser, mais il n’était certainement pas heureux avec son dossier. Vainqueur de la médaille de bronze l’an dernier, il a déclaré qu’il n’y a pas de solution facile. « Je ne sais pas ce que nous devons faire », dit-il.

« Nous sommes là et pour être tout à fait honnête, aujourd’hui, une malchance au 9e, ce matin, nous réussissons un lancer et nous gagnons probablement et hier soir, nous réussissons un autre lancer et nous gagnons le match.

“Les choses ne nous ont pas favorisés dans les trois premiers matchs. C’est un décevant début, ne vous méprenez pas, mais nous ne jouons pas si mal, non plus. Si nous voulons retenir quoi que ce soit de ce match, si nous affrontions une équipe autre que celle de Glenn Howard, ça aurait pu être un peu plus facile. »

Les gens du Pôle Nord ont pris une avance de 3-0 après deux bouts contre le Nord de l’Ontario. L’Alberta a gardé son dossier parfait avec une victoire de 9-2 contre le Québec.

Manners a subi sa première défaite dans un bout supplémentaire par la marque de 6-5 au profit de Jim Cotter (1-2) de la Colombie-Britannique.

Les gains continuent de s’accumuler pour la Nouvelle-Écosse.

Murphy et ses recrues ont pris une avance de 5-2 et ont gagné 5-3 aux dépens de Cotter et par le fait même a étiré sa série à trois.

Sur une période de trois matches depuis l’ouverture, le pourcentage de Murphy était un impressionnant 87. « La foule est tellement grosse qu’il est facile de rester dans votre propre bulle, » a dit Murphy. “C’est comme ça que nous le constatons. Nous ne savons pas comment ces équipes vont réagir, mais pour l’instant, nous avons été capables de suivre notre plan de match.”

L’Alberta et le Nord de l’Ontario ont chacun remporté leur deuxième de suite, le matin. Koe était un gagnant de 9-4 contre Odishaw du Nouveau-Brunswick qui a flanché dans les derniers moments laissant sur la table 3 points au 9e bout tandis que Jacobs a survécu à son second match serré, 8-7 contre Gaudet de l’Île-du-Prince-Édouard (0-3).

Fowler du Manitoba a inscrit deux points au 10e pour défaire Gushue, 8-7. Fowler a effectué un placement dans le quatre pieds après que Gushue a raté son lancer.

“Chaque fois que nous avons à effectuer un lancer dans le quatre pieds pour la victoire, on se sent en confiance,” a dit Fowler.