Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / L’Ontario accède à la finale du Brier Tim Hortons

L’Ontario accède à la finale du Brier Tim Hortons

Une face familière à la finale du Brier Tim Hortons! Presque aussi familière que le logo de Tim Hortons sur les pistes de curling de l’aréna. La compagnie de café et beignes est devenue le commanditaire du Brier, il y a huit ans.

L’Ontarien Glenn Howard participera à sa sixième finale du Brier, dimanche soir au Credit Union Centre.

La bonne étoile n’a pas daigné sourire au directeur de magasin lors des précédents championnats en tant que skip. Il n’a qu’une victoire et quatre défaites dans les finales du Brier depuis 2006 et il la perdu les trois dernières.

Howard (49 ans) et sa troupe de l’Ontario ont remporté leur 11e match en 12 départs au Brier de cette année alors qu’ils ont battu le Manitobain moins expérimenté, Rob Fowler de Brandon, 9-3 vendredi soir et se sont approchés à un match du titre du championnat canadien de curling masculin et de son laissez-passer pour le championnat mondial du mois prochain à Basel, Suisse.

Ironiquement, c’était la 5e victoire convaincante de Howard après une série de matchs serrés y compris cinq manches supplémentaires.

“Peut-être que ça nous situe,” a dit Howard. “Je n’ai jamais eu tant de matchs difficiles au début d’un Brier. Je crois que ça nous rend sans doute plus coriaces.”

Le champion à trois reprises qui a égalé son frère Russ pour les participations au Brier, dirige son équipe formée de Wayne Middaugh, champion national deux fois, Brent Laing et Craig Savill qui s’est joint à Howard en 2007.

“Celui-ci, nous allons le gagner,” a dit Howard. “Nous voulions le remporter à tout prix, un peu comme tous les autres; j’aime la façon dont jouons. Je suis fier d’avoir participé à 11. J’aurais aimé en avoir gagné plus, mais nous avons vécu de grandes finales et quelques-unes moins bonnes. Espérons que le 11e nous sera propice.

Avec cette défaite, le Manitoba jouera dans la demi-finale de 19h00 contre le gagnant du match Page 3 vs 4 qui se déroulera à 13h30 entre les frères Koe, Kevin de l’Alberta et Jamie des Territoires.

L’adversaire de Howard dans la finale viendra de la demi-finale. Le perdant affrontera le perdant du match 3 vs 4, dimanche à 9h pour la médaille de bronze.

Jouant avec Fowler, on peut voir Allan Lyburn, Richard Daneault et Derek Samagalski.

“Ce n’était pas la formation de Rob Fowler que nous avons vue ces dernières années,” a dit Howard de la performance de ses adversaires.

“Rob a peiné aujourd’hui, mais je suis sûr qu’il sera meilleur lors de la demi-finale. Le pointage ne reflétait pas le jeu. Ils ont raté leurs lancers ici et là.”

Fowler et sa troupe n’ont jamais été dans le match.

Fowler a blanchi le 3e bout, mais sa pierre était trop forte et il a accordé un vol de deux points et tirait de l’arrière par quatre points.

La déconfiture est survenue au 5e après que Fowler a pris un point au 4e. Faisant face à trois pierres adverses, le skip du Manitoba a tenté une triple sortie difficile, mais n’a réussi qu’à déloger une seule pierre. Howard n’a eu qu’à effectuer un placement de routine pour ainsi marquer 3 points et prendre une avance de 7-1.

Fowler a exécuté un placement au bouton faisant face à deux pierres de chaque côté dans le quatre pieds au 6e. Mais, sa pierre a glissé trop loin lors d’un placement au 7e et Howard a réussi un bon lancer bon pour deux points.

Fowler a lancé la serviette après avoir inscrit un seul point au 8e bout.

Le skip de 36 ans du Manitoba semblait perplexe. “Ils ont bataillé dès le début,” a-t-il analysé. “Mon lancer raté au 1er bout et un autre au 3e nous a fait tirer de l’arrière.

Fowler a admis avoir de la difficulté avec la glace. “Nous avons été mal pris au début. La piste était plus rapide et la trajectoire plus droite, c’est normal vers la fin d’un événement comme celui-ci. Mais, avant de le constater et de le sentir, les joueurs ont de la difficulté à s’ajuster.

“Nous serons à même d’utiliser cette information pour une victoire en demi-finale. Nous pouvons mieux jouer que dans les deux derniers matchs contre eux.

Les matchs Page 1 vs 2 les plus débalancés dans un Brier furent en 1998 lorsque Middaugh a lavé Guy Hemmings du Québec, 10-4, et en 2003 quand Randy Ferbey a massacré Pat Ryan de Kelowna, 8-2.

Une foule de 9,632 spectateurs ont assisté au match de vendredi soir.