Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Martin éliminé, Stoughton, Jacobs dans les séries au Brier Tim Hortons

Martin éliminé, Stoughton, Jacobs dans les séries au Brier Tim Hortons

EDMONTON – Jeff Stoughton a effectué un placement sur le bouton avec sa dernière pierre permettant ainsi au Manitoba de participer aux éliminatoires et la foule de près de 12 000 amateurs pro-Alberta est devenue silencieuse au Brier Tim Hortons, présenté par Monsanto. Le favori de la place était éliminé.

Équipe Manitoba célèbre sa victoire. (Photo, CCA/Michael Burns)

Martin, champion du Brier quatre fois était sur la piste adjacente, il regarde avec la foule bruyante, le dernier lancer de Stoughton qui a battu Andrew Bilesky de la Colombie-Britannique, 6-5 dans une manche supplémentaire. Cela signifiait que l’équipe de Martin de l’Alberta qui avait battu le champion en titre, Glenn Howard de l’Ontario, 6-5 un peu plus tôt, était éliminée des séries éliminatoires.

“Nous avons tout fait comme nous le devions,” a déclaré Martin des six victoires consécutives de son équipe. “La Colombie-Britannique lui a donné du fil à retordre, je vais devoir leur offrir une bière plus tard.”

Dans d’autres matchs de la ronde finale des préliminaires, Brock Virtue de la Saskatchewan a défait Jean-Michel Ménard du Québec, 8-5 et Brad Jacobs du Nord de l’Ontario a battu Paul Flemming de la Nouvelle-Écosse, 5-2, en utilisant sa dernière pierre pour inscrire trois points au 10e bout.

Les résultats sont donc: Ontario (10 – 1), Manitoba (8-3), Brad Gushue de Terre-Neuve-et-Labrador (8-3) et le Nord de l’Ontario (8-3) en séries éliminatoires samedi. L’Ontario jouera contre le Manitoba dans le match éliminatoire 1-2 Page à 13 h 30 MST (TSN-RDS) et Terre-Neuve-Labrador rencontrera le Nord de l’Ontario dans le match 3-4 à 18 h 30.

Le gagnant du match 1-2 accédera directement au match pour la médaille d’or de dimanche à 18 h 30. Le perdant jouera en demi-finale à 8 h 30 dimanche contre le vainqueur de la partie 3-4. Le perdant en demi-finale et le perdant du match 3-4 s’affronteront pour la médaille de bronze, dimanche à 13 h 30.

Stoughton avait besoin de sa dernière pierre parce que son dernier tir au 10e, un lancer frappé resté a glissé trop loin; Bilesky a volé un point pour égaler le pointage et envoyer la foule dans une frénésie. Mais il a réussi à se calmer quelques minutes plus tard pour effectuer son lancer de la victoire.

C’était difficile (de se calmer) parce qu’il y avait beaucoup de cris. Quand ils vous incitent et vous crient de rater le lancer, c’est très différent des fois qu’ils vous encouragent,” a-t-il dit. “J’ai réussi à me calmer même si c’était assez excitant.”

“C’était quelque chose ! C’était les éliminatoires des Oilers, bruyants… tellement fort, tellement amusant, “a déclaré Martin de la foule. « Ils étaient agacés de notre match et aussi du match du Nord de l’Ontario et également du match de la Colombie-Britannique.”

La raison était que Martin avait besoin que Stoughton et son équipe (Jon Mead, Reid Carruthers, Mark Nichols, le remplaçant Garth Smith et l’entraîneur Rob Meakin) ou que le Nord de l’Ontario perdent pour que l’Alberta puisse participer aux séries éliminatoires.

Martin a fait subir sa première défaite à Howard, mais ça ne suffisait pas: l’Alberta a commencé les préliminaires en perdant quatre de ses cinq premiers matchs.

Brad Jacobs. (Photo, CCA/Michael Burns)

“Nous nous sommes mis dans cette position,” a déclaré Martin déçu. « La façon dont nous nous sommes comportés et dont nous avons rebondi, c’est vraiment bon pour notre équipe.”

“Ce fut une des soirées de curling les plus excitantes à laquelle j’ai participé, » a déclaré Howard. « C’était fantastique. Une autre bataille typique de Martin-Howard jusqu’à la dernière pierre, Stoughton sur la piste adjacente, le Nord de l’Ontario — c’est ça le curling. J’ai beaucoup aimé cette soirée-là. C’était le plus énervant que je n’ai jamais vu dans un aréna de curling. Cette foule était tout à fait spéciale.”

La Colombie-Britannique et la Nouvelle-Écosse, gagnantes d’un seul match cette semaine, s’efforçaient de faire de leur mieux pour aider l’Alberta et le Québec qui menaient des batailles serrées avec le Nord de l’Ontario et le Manitoba. Jacobs a inscrit un point au 1er bout, mais Flemming a blanchi les quatre bouts suivants avant de marquer un seul point au 6e.

Jacobs a effectué un lancer sous pression avec son dernier tir frappé resté pour inscrire trois points pour la victoire. Son équipe composée de Ryan Fry, E.J. Harnden, Ryan Harnden, le remplaçant Matt Dumontelle et l’entraîneur Tom Coulterman accédaient aux séries éliminatoires.

Ce fut un match trop serré pour se sentir à l’aise,” a dit Jacobs. “Nous avons eu de la difficulté au début. Le 1er bout a été un fiasco, et après cela, le jeu était assez ouvert. J’ai réussi le dernier lancer pour la victoire, ce qui nous a permis d’accéder aux séries éliminatoires.

Pour les résultats et le classement, allez au www.curling.ca.