Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Jacobs du Nord de l’Ontario remporte le Brier Tim Hortons

Jacobs du Nord de l’Ontario remporte le Brier Tim Hortons

EDMONTON – Le rêve de Brad Jacobs est devenu une réalité dimanche lorsque lui et son équipe de Sault Sté-Marie ont battu le champion à trois reprises, Jeff Stoughton du Manitoba, et a remporté le Brier Tim Hortons, présenté par Monsanto.

Équipe Nord de l’Ontario, de la gauche, skip Brad Jacobs, 3e Ryan Fry, 2e E.J. Harnden, 1er Ryan Harnden, remplaçant Matt Dumontelle et le coach Tom Coulterman lèvent le Brier Tankard. (Photo, CCA/Michael Burns)

“Oh mon Dieu, je ne sais même pas comment me sentir, c’est si envahissant,” a dit le skip de 27 ans immédiatement après sa victoire décisive de 11-4. “Nous sommes les champions du Brier, c’est un rêve devenu une réalité, ce que nous avons désiré depuis notre enfance.

“Je suis tellement fier de mes gars, de la façon dont ils ont joué. Notre jeu a été incroyable tout au long des séries éliminatoires. Nous étions les négligés depuis le début; nous n’avons jamais eu le marteau; nous présenter et faire ce que nous avons fait est tout simplement phénoménal.”

Jacobs a aimé frapper durant toute la semaine et il a continué de le faire au 4e bout, dimanche, et a réussi tir pour inscrire trois points, ce  qui a propulsé son équipe du Nord de l’Ontario à son premier championnat du Brier Tim Hortons.

Le skip Jeff Stoughton du Manitoba regarde les balayeurs Mark Nichols, à gauche, et Reid Carruthers qui s’assurent de garder la trajectoire propre durant le match pour la médaille d’or, dimanche. (Photo, CCA/Michael Burns)

Avec 10 897 enthousiastes amateurs sur place – ce qui porte le total de 10 jours à 190 113, huitième plus haut total de l’histoire du Brier — Jacobs menait 3-2 quand le jeu crucial est survenu au 4e bout.

Le Nord de l’Ontario avait une pierre dans le cercle de quatre pieds et la deuxième pierre du Manitoba était directement en avant. Sentant la possibilité de prendre une belle avance, Jacobs a décidé de déloger la pierre adverse plutôt que d’effectuer un placement bon pour deux points. Il a très bien réussi le coup pour trois.

Ce n’était vraiment pas risqué, a dit Jacobs plus tard, parce qu’il était confiant après avoir réussi un coup semblable contre le champion du monde, Glenn Howard de l’Ontario, dans le match de la demi-finale du matin.

“Effectuer un placement bon pour deux points était l’autre option,” a-t-il expliqué. “En regardant le coup à effectuer, quand vous le regardez assez longtemps et que vous réalisez que c’est votre genre de tir, alors ça se résume à mettre le balai cible sur la glace et aller lancer.”

Lorsque je l’ai lâchée, la pierre était un peu en dehors de la trajectoire et je n’étais pas sûr qu’elle reviendrait. Mais vous avez pu voir à la ligne de jeu, c’était du beau curling… C’était un coup énorme pour faire éclater le match.”

Ce fut une affaire d’équipe alors que le Nord de l’Ontario a remporté sa première victoire au Brier Tim Hortons depuis 1985, dimanche à Edmonton. (Photo, CCA/Michael Burns)

Le coup a mené Jacobs et son équipe du troisième Ryan Fry, deuxième E.J. Harnden, Ryan Harnden, remplaçant Matt Dumontelle et entraîneur Tom Coulterman à une avance de 6-2.

“Le 1er bout a été difficile; nous avons raté trois doubles de suite,” a dit un Stoughton déçu. “Ma première pierre ne s’est pas rendue et ma 2e n’a pas courbé. Au 2e, ce fut la même chose; nous n’avons pas placé nos pierres aux bons endroits et ils ont réussi de bons lancers.”

Stoughton, qui a perdu contre Jacobs, 9-4 dans les préliminaires, a effectué deux excellents placements au 3e bout pour inscrire deux points avant la catastrophe du4e.

“Étonnamment j’ai lancé ma pierre et les gars l’ont pris en charge,” a-t-il dit de sa dernière pierre. “Ce n’était pas de leur faute, elle a glissé à travers la maison et puis Brad a réussi un bon coup.”

L’équipe du Manitoba, Jon Mead, Reid Carruthers, Mark Nichols, le remplaçant Garth Smith et l’entraîneur Rob Meakin avaient un placement bon pour deux points au 5e pour prendre une avance de 6-4 à la pause. Le skip du Manitoba, qui a remporté le Brier en 2011, a raté sa tentative de gel au 6e laissant à Jacobs la possibilité d’effectuer un placement pour deux autres points et une avance de 8-4.

Howard a battu Brad Gushue de Terre-Neuve et Labrador, 7-6 dans le match pour la médaille de bronze.

Jacobs et cie étaient au milieu du peloton à mi-chemin du tournoi à la ronde lorsqu’ils ont battu le Manitoba, 9-4 pour démarrer leur lancée dans la course au titre.

“Quand nous avons battu le Manitoba dans les préliminaires, quand nous étions acculés au mur, ce fut le tournant de notre Brier,” a déclaré Jacobs. “Nous nous sommes présentés, nous avons offert une excellente performance pour nous rendre à 6-3.”

Pourtant, ils ont eu besoin d’une victoire grâce à la dernière pierre contre la Nouvelle-Écosse lors du dernier match préliminaire pour accéder aux séries éliminatoires. C’était leur troisième victoire d’affilée et cette victoire sous pression les a propulsés dans les éliminatoires en pleine confiance et ils n’ont montré aucun signe de relâche dans leur victoire sur Gushue dans le match  Page 3-4, samedi et une victoire de 9-7 contre le champion en titre du Brier et champion du monde, Howard en demi-finale, dimanche.

Leur victoire au Brier Tim Hortons fut la première d’une équipe du Nord de l’Ontario depuis que Al Hackner de Thunder Bay a remporté son deuxième Brier en 1985 et seulement la quatrième pour la région de l’histoire de Brier.

“Je suis né en 85, donc je crois qu’il est temps pour une autre victoire du Nord de l’Ontario”, a dit Jacobs après que sa victoire en demi-finale qui lui permettait de participer à sa première finale du Brier.

Le quatuor de Jacobs représentera maintenant le Canada au championnat mondial Ford de curling masculin, présenté par Booster Juice à Victoria du 30 mars au 7 avril. Howard a remporté le titre mondial l’an dernier.

En plus d’arborer la feuille d’érable à Victoria, Jacobs sera en lice pour participer à la Coupe Continental World Financial Group de 2014 à Las Vegas (les équipes canadiennes seront déterminées après les Essais canadiens Tim Hortons Roar of the Rings 2013 à Winnipeg en décembre) et devient une des équipes admissibles soit aux Pré-essais Capital One Road to the Roar à Kitchener, Ontario, ou les Essais à Winnipeg qui détermineront les représentants du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, Russie.

Kevin Martin de l’Alberta, Howard et Stoughton sont déjà qualifiés pour les Essais.

Les équipes qui ont participé aux éliminatoires du Brier gagnent une part des 130 000 $ pour la valeur des écussons d’exposition à la télévision : 40 000 $ à Jacobs et Stoughton, 30 000 $ à Howard pour avoir gagné le match de la médaille de bronze et 20 000 $ à Gushue qui a terminé quatrième.

De plus, l’équipe de Jacobs gagnera 144 000 $ en financement de Sport Canada sur une période de deux ans ainsi que 40 000 $ de Own The Podium pour la formation et les frais de compétition et un montant supplémentaire de 10 000 $ pour porter un écusson du commanditaire Tim Hortons au championnat mondial Ford de curling masculin.

L’an prochain, le Brier aura lieu à Kamloops, Colombie-Britannique.

[flickr-gallery mode="tag" tags="2013brierd22" tag_mode="all"]