Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Le Canada tient ferme pour l’emporter sur la Finlande aux Mondiaux Ford

Le Canada tient ferme pour l’emporter sur la Finlande aux Mondiaux Ford

Équipe Canada a demeuré imbattable dimanche matin au Championnat mondial Ford de curling masculin 2013, présenté par Booster Juice, mais tout n’est pas allé comme sur des roulettes.

Brad Jacobs. (Photo, ACC/Michael Burns)

Le quatuor de Brad Jacobs, de Sault Ste. Marie, Ont. — le troisième, Ryan Fry; le deuxième, E.J Harnden; le premier, Ryan Harnden; le remplaçant, Matt Dumontelle; et l’entraîneur Tom Coulterman — a dû remonter trois points après que le Finlandais Aku Kauste a ouvert une avance de 4-1 après trois bouts, mais l’élan est passé aux Canucks pour le reste du match, et l’équipe hôte a repris contrôle pour inscrire une victoire 8-6 au Save-On-Foods Memorial Centre.

Cette victoire donne aux Canadiens une fiche de 2-0 tandis que la Finlande descend à 0-2 au classement du tournoi à la ronde de 12 équipes.

Kauste a fait une sortie montée courte à la troisième manche pour marquer quatre points, faisant taire la foule enthousiaste qui était venue appuyer les Canadiens par ce dimanche de Pâques à Victoria, C-B.

Thomas Ulsrud. (Photo, ACC/Michael Burns)

Le Canada s’est mis en branle à la quatrième manche, avec un point, puis un vol décisif de trois au cinquième bout, grâce à une série de contournements de précision exécutés par Fry et Jacobs qui ont mis trois pierres canadiennes derrière les deux gardes médianes. Kauste a répondu par un placement avec un effet extérieur en vue de mordre le bouton, mais ce coup a été trop long et pesant, et le Canada en est sorti avec un vol de trois points.

«Sans aucun doute, nous avons perdu les pédales un peu pour commencer, mais nous n’avons pas cédé,» a remarqué Jacobs. «Nous n’allions pas nous laisser faire. Ils ont réussi beaucoup de coups dans cette manche où ils ont marqué quatre points, et nous avons raté tous nos coups. À vrai dire, c’était une manche honteuse pour nous tous. Ils ont marqué ces quatre points, mais nous avons tenu ferme et nous avons su revenir de l’arrière.»

Le Canada a volé encore deux autres points à la huitième manche, quand Kauste a raté le même placement avec effet extérieur. Les Finlandais ont marqué un point à la neuvième manche avant d’épuiser leurs pierres à la 10e.

«Nous n’avons blâmé personne après cette perte de quatre points,» a indiqué Jacobs, dont l’équipe sera de nouveau sur la glace dimanche soir à 19h00 (fuseau horaire du Pacifique) pour s’affronter à l’Écossais David Murdoch. «Dans le passé, nous aurions probablement perdu notre calme. Même il y a un couple d’années, le match aurait terminé différemment. Mais nous avons appris de nos erreurs. Nous disputons chaque lancer, chaque bout, et c’était notre démarche aujourd’hui. Ils nous ont servi un couple de coups ratés et nous nous en sommes profités. C’est une victoire, et nous l’acceptons en tant que telle.»

Au seul autre match de dimanche matin, le Norvégien Thomas Ulsrud (1-1) a inscrit sa première victoire grâce à un coup ouvert de deux points à la 10e manche, pour l’emporter 8-7 sur le quatuor suisse de Sven Michel (1-1).

Tirant de l’arrière 4-2 après quatre manches, les Norvégiens se sont repris en main à la cinquième manche, avec un point, suivi d’un vol de deux points à la sixième manche.

«Ça n’allait pas bien jusqu’à la cinquième manche,» a avoué Ulsrud. «Les Suisses nous mataient, donc nous avons usé de la pause pour nous entretenir et nous ressaisir. Nous nous sommes dit qu’il fallait foncer. Nous avons eu la chance de réussir un beau vol de deux points en sixième manche, et cela nous a donné de l’élan. Il nous était très important (de gagner). Personnellement, je me démène à décider où et comment balayer pour les gars. Je leur ai dit : ‘Il faut faire plus attention à ce que je fais. Si vous voulez savoir comment lancer, regardez-moi.’ Impossible de lancer toutes les pierres, quand même. Mais blague à part, le balayage n’est pas chose facile ici.»

Le Suédois Niklas Edin (2-0); L’Écosse (1-0); Brady Clark des États-Unis (1-0); le Chinois Rui Liu (1-1);  Jiří Snitíl, de République Tchèque (1-1); le Japonais Yusuke Morozumi (0-1); le Danois Rasmus Stjerne (0-1); et le Russe Andrey Drozdov (0-2) ont tous eu un laissez-passer à la ronde de dimanche matin.

Les matchs continuent dimanche à 14h00 et 19h00.

Pour en savoir plus sur l’événement, incluant les listes d’équipes et l’horaire officiel, et pour la billetterie, veuillez visiter le www.curling.ca/fr/championnats/ford-mondial-de-curling/.

Les résultats et le classement en direct sont disponibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=12.

TSN/RDS, partenaire officiel de télédiffusion de l’Association Canadienne de Curling, diffusera en direct les matchs préliminaires du Canada, ainsi que tous les éliminatoires.

Les matchs se diffuseront en langue française en direct sur les ondes de RDS2, à part le match Canada-Chine (pas de couverture) et celui de Canada-Écosse, dimanche à 19h00 (ce match se diffusera au réseau principal RDS).