Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / L’ancien junior néo-brunswickois Andrew Case est un nouveau membre de l’équipe Toronto Blue Jays

L’ancien junior néo-brunswickois Andrew Case est un nouveau membre de l’équipe Toronto Blue Jays

Andrew Case, ancien curleur junior du Nouveau-Brunswick, a troqué son balai contre une balle de baseball, et cette transition s’avère prometteuse : le 28 septembre, il a signé un contrat d’agent libre avec l’équipe Toronto Blue Jays.

Andrew Case (Photo Zac Blanchard)

Andrew Case (Photo Zac Blanchard)

Case, lanceur droitier, s’est fait remarquer aux dépisteurs dans le cadre du premier Tournament 12 au stade Rogers Centre de Toronto au mois de septembre. Au dire du site web des Toronto Blue Jays, le jeune lanceur, 20 ans, un natif de Saint John, N.B., a lancé neuf manches sans coup sûr, et il a retiré sur trois prises 19 frappeurs au long du tournoi.

«Mettre les pieds sur la monticule, c’était un moment surréel, quelque chose auquel j’avais rêvé dans mon enfance,» Case a raconté au journal New Brunswick Telegraph-Journal. «Mon rêve est devenu réalité. Je ne me serais jamais attendu à vivre ce moment.»

Case fait partie d’une famille de curleurs doués dans le Nouveau-Brunswick, incluant son oncle Peter Case, premier dans l’équipe de James Grattan victorieuse au Championnat provincial 2013 et représentante de la province au Brier Tim Hortons 2013.

En 2010, Case a dirigé ses coéquipiers d’Équipe Nouveau-Brunswick (Jordan Craft, Ryan Freeze et Keegan Jeans) vers une victoire 5-3 sur la Nouvelle-Écosse dans le volet masculin du Championnat atlantique des moins de 18 ans.

Depuis lors, il est dans l’Alberta, où il fait des études au Collège communautaire de Lethbridge, et il lance pour l’équipe Prairie Baseball Academy Dawgs.

Case a indiqué au New Brunswick Telegraph-Journal que, finie la saison de compétition de l’Academy au mois de mai prochain, il espère commencer l’expérience des ligues mineures chez les Jays. Deux destinations possibles sont les clubs de recrues de l’équipe torontoise : Gulf Coast League Blue Jays ou Bluefield (W. Va.) Blue Jays.

«Vivement mai,» a-t-il dit au journal de sa province natale. «Et j’espère que les gens voient dans mon histoire la possibilité réelle de faire vivre un rêve. Si vous travaillez dur, c’est possible.»