Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Équipe Canada Sotchi 2014 Blog: Jennifer Jones

Équipe Canada Sotchi 2014 Blog: Jennifer Jones

Par Jennifer Jones (capitaine d’Équipe Canada) — Ça fait un couple d’heures depuis la fin du match, et je n’arrive toujours pas à croire que nous sommes «championnes olympiques»

Équipe Canada, de gauche à droite, Kirsten Wall, Dawn McEwen, Jill Officer, Kaitlyn Lawes et Jennifer Jones célèbrent leur médaille d'or. (Photos, ACC / Michael Burns)

Équipe Canada, de gauche à droite, Kirsten Wall, Dawn McEwen, Jill Officer, Kaitlyn Lawes et Jennifer Jones célèbrent leur médaille d’or. (Photos, ACC / Michael Burns)

Toute la soirée était comme un rêve. Nous avions affaire avec une équipe suédoise très forte, et j’ai tout le respect au monde pour elles. Elles nous ont livré la bataille, mais notre équipe a riposté en vraies championnes, et je suis tellement reconnaissante d’avoir des coéquipières incroyables en Kaitlyn, Jill et Dawn. Elles m’ont rendu le travail tellement facile cette semaine, et je ne pourrais imaginer partager l’expérience avec une meilleure équipe que celle-ci.

Équipe Canada capitaine Jennifer Jones.

Équipe Canada capitaine Jennifer Jones.

J’ai beaucoup apprécié la présence de Kirsten à nos côtés aussi. Elle s’est jointe à notre équipe quand j’étais enceinte d’Isabella, et elle est vite devenue une membre à titre égal. Elle a été un vrai ange pour nous à Sotchi; elle s’est occupée de tout ce dont nous avions besoin. Je suis ravie qu’elle partage cette victoire avec nous.

Et je n’ai même pas les mots qui suffisent pour louer et remercier les entraîneures. Elaine avait travaillé avec nous dans le passé, aux championnats du monde, et elle accomplit tant de bien avec notre programme d’équipe nationale. Et quant à Janet — bon, où commencer? Elle fait partie de notre équipe depuis le début. C’est une entraîneure, c’est une amie, et nous n’aurions pas réalisé ce succès sans elle.

Gagner une médaille d’or aux Jeux olympiques, ça prend tellement de temps, tellement de travail, de sacrifice, de soutien de la part des amis et de la famille. Oh, l’émotion que j’ai ressentie quand Brad m’a serrée dans ses bras à la maison olympique du Canada. De même quand j’ai retrouvé mes parents Larry et Carol. J’ai passé tant d’heures à lancer pierre après pierre avec mon père — quand j’ai fait mon dernier lancer ce soir, c’était comme s’il était là à mes côtés; il tenait la brosse pour moi. C’était un moment surréel, en suivant la trajectoire de cette pierre tout en sachant ce que nous avions enfin accompli.

Toute l'équipe s'implique sur un tir lors du match pour la médaille d'or de jeudi.

Toute l’équipe s’implique sur un tir lors du match pour la médaille d’or de jeudi.

Il faut attendre un couple de jours avant de recevoir nos médailles d’or samedi soir, et j’ai tellement hâte d’entendre notre hymne national! Et je vais savourer les prochains quelques jours, incluant les cérémonies de clôture dimanche soir, mais j’ai aussi tellement envie de monter à bord l’avion lundi et rentrer au Canada et voir Isabella!

Nous avons fini de jouer maintenant, mais nous serons super occupées. Il y a beaucoup d’interviews avec les médias demain, puis nous allons encourager Brad et son équipe quand ils joueront pour la médaille d’or dans leur match contre la Grande-Bretagne, qui commence à 8h30 heure de l’Est, à la CBC. J’espère que nous pouvons en sortir avec deux médailles d’or pour le Canada au curling, pour la première fois jamais!

Je tiens à remercier tous les fans du curling au Canada. Nous ressentons et apprécions votre soutien depuis notre arrivée à Sotchi il y a deux semaines. Vous avez joué un rôle dans cette victoire, et nous partageons ces médailles d’or avec vous tous!

(Ce blogue fait partie d’une série de bulletins des athlètes des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi)