Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Quatrième victoire consécutive pour le Canada aux Mondiaux masculins

Quatrième victoire consécutive pour le Canada aux Mondiaux masculins

PÉKIN — Équipe Canada en est arrivée à mi-chemin des préliminaires du Championnat mondial 2014 de curling masculin, présenté par Ford du Canada, et ça semble aller de mieux en mieux.

Équipe Canada capitaine Kevin Koe, à gauche, et vice-capitaine Pat Simmons discuter de la stratégie lors de la victoire de mardi sur les Etats-Unis. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Équipe Canada capitaine Kevin Koe, à gauche, et vice-capitaine Pat Simmons discuter de la stratégie lors de la victoire de mardi sur les Etats-Unis. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Kevin Koe et son équipe du Club Glencoe à Calgary, champions au Brier Tim Hortons 2014, ont remporté leur quatrième victoire de suite mardi après-midi dans le stade Capital, triomphant 7-4 sur l’Américain Pete Fenson.

Cette victoire la plus récente élève Koe, son troisième Pat Simmons, deuxième Carter Rycroft, premier Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King, l’entraîneur de l’équipe John Dunn et l’entraîneur national Rick Lang en tête du classement du tournoi à la ronde à 12 équipes, partageant cette place avec le Norvégien Thomas Ulsrud; toutes les deux équipes affichent un dossier 5-1.

«Avec notre manière de jouer et cette fiche 5-et-un, certains diraient que nous faisons cela sans effort, mais ce n’est pas du tout le cas,» a déclaré Koe qui, avec Rycroft et Thiessen, avait remporté le titre mondial masculin 2010 à Cortina d’Ampezzo, Italie. «Nous avons dû lutter pour chacune de ces victoires, mais notre jeu semble aller de mieux en mieux. J’espère que les difficultés du début de la semaine sont du passé, et nous pourrons continuer à bien jouer.

«Je crois que nous avons encore des améliorations à faire, mais nous sommes bien placés.»

Rien d’éclatant dans la victoire de mardi – il s’agissait simplement d’une démarche sage et efficiente pour enregistrer des deux points aux deuxième et septième bouts, plus un vol d’un point au cinquième bout après avoir obligé Fenson, dont c’est le huitième championnat mondial, à tenter et rater un placement difficile.

Équipe Canada deuxiéme Carter Rycroft vérifie son tir. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Équipe Canada deuxiéme Carter Rycroft vérifie son tir. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Les deux points au septième bout ont été la conséquence d’une erreur de la part du deuxième américain Joe Polo sur une double sortie faisable; ce après quoi le Canada a su placer une série de pierres avant que les États-Unis ont terminé le bout sur une double sortie.

«Nous nous sentions complètement à l’aise,» a indiqué Rycroft.  «C’était notre meilleur effort d’équipe, et la meilleure maîtrise de la glace aussi. Oui, il y a toujours eu des obstacles, mais nous avions l’expérience des matchs précédents et nous savions à quoi nous attendre.»

Cette défaite a descendu les États-Unis à 2-5 sur le tournoi; il faudra que la chance leur sourie pour mettre la main sur une des quatre places aux éliminatoires Page.

«La confiance fait défaut à tous les membres de l’équipe à l’heure actuelle,» a admis le troisième américain Shawn Rojeski.  «Nous sommes frustrés. Nous n’avons pas l’habitude de hausser les épaules, incapables d’expliquer la chose. Toute la semaine se déroule sous le signe de la frustration.»

Pour le Canada, la victoire rend d’autant plus important le match contre les Norvégiens à 7h00 (heure normale de l’Est) diffusé sur TSN/RDS2, match qui pourrait jouer un rôle significatif en décidant première place dans le classement final du tournoi à la ronde. La Norvège a été flanquée de sa première défaite mardi après-midi, 7-6 en bout supplémentaire, aux mains de l’Allemand Johnny Jahr (4-3).

«Dans le passé, nous avons essayé d’obliger Ulsrud à lancer — le faire sortir de sa zone de confort,» a observé. «Les frappés, les gels, ces types de coups, il les réussit merveilleusement bien. Donc c’est la stratégie que nous déployons contre lui.»

Aux autres matchs de mardi après-midi, le Suédois Oskar Eriksson (4-3) a remporté une victoire décisive 9-4 sur le Danois  Rasmus Stjerne (2-4), le Japonais Yusuke Morozumi (4-2) a triomphé 8-7 sur le Russe Evgeny Arkhipov (1-6); ces quatre victoires sont déjà le plus grand nombre jamais réalisé par les Japonais aux Mondiaux masculins.

«C’est vraiment significatif,» a affirmé le premier japonais Kosuke Morozumi. «Je veux inspirer nos joueurs juniors. Et que de meilleure façon pour les inspirer qu’en gagnant encore plus de matchs.»

Le Suisse Peter de Cruz (4-2), le Chinois Rui Liu (3-3), Jirí Snítil de République Tchèque (2-4) et Ewan MacDonald, d’Écosse (2-4) ont été exemptés de la ronde de mardi après-midi.

Voici le reste des matchs préliminaires d’Équipe Canada, incluant les heures de diffusion (fuseau horaire de l’Est):
1er avril — vs. les États-Unis (Pete Fenson), 2h00
1er avril — vs. la Norvège (Thomas Ulsrud), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
1er avril — vs. la Suisse (Peter de Cruz), 21h00
2 avril — vs. la Suède (Oskar Eriksson), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
3 avril — vs. l’Allemagne (Johnny Jahr), 21h00
3 avril — vs. l’Écosse (Ewan MacDonald), 2h00 (en direct TSN/en différé 7h00 RDS2)

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca.fr. Suivez-nous sur Twitter, @CCAcurling.

Pour le pointage, le classement et les listes des équipes du Championnat mondial 2014 de curling masculin, visitez le : wmcc2014.curlingevents.com/