Le Brier Tim Hortons 2014
Presented by SecurTek

Le Québec tient ferme pour l’emporter sur la Saskatchewan

L’équipe albertaine de Kevin Koe a volé sept points au cours des trois premiers bouts pour ouvrir une avance 9-0 sur le Nouveau-Brunswick alors que le Québec et l’Ontario livraient une bataille d’un prêté pour un rendu, et avaient un match nul au même stade, à la troisième ronde du Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Québec capitaine Jean-Michel Ménard appelle instructions pour balayeuses pendant victoire sur la Saskatchewan, le dimanche matin. (Photos, CCA / Michael Burns)

Québec capitaine Jean-Michel Ménard appelle instructions pour balayeuses pendant victoire sur la Saskatchewan, le dimanche matin. (Photos, CCA / Michael Burns)

Les Québécois ont enfin marqué un point au quatrième bout quand leur capitaine Jean-Michel Ménard a réussi un frappé-poussé délicat pour deux points, mais les Ontariens ont riposté au cinquième, quand le capitaine de cette équipe, Steve Laycock, a fait un placement dans le cercle des quatre pieds pour nouer la marque 2-2.

Alberta capitaine Kevin Koe se concentre sur sa prestation lors de la victoire au Nouveau-Brunswick dimanche.

Alberta capitaine Kevin Koe se concentre sur sa prestation lors de la victoire au Nouveau-Brunswick dimanche.

En fin de compte, les Albertains ont remporté une victoire 10-1 en sept bouts alors que Menard a dû réussir un placement dans le cercle des quatre pieds avec sa dernière pierre au 10e bout pour l’emporter 7-5.

Aux autres matchs du matin, Jamie Koe, des Territoires du Nord-Ouest/Yukon, a inscrit sa première victoire, 5-4, aux dépens de l’Ontarien Greg Balsdon, et Eddie MacKenzie et son quatuor de l’Île du Prince-Édouard ont battu le Néo-Écossais Jamie Murphy 7-5.

Après cette ronde, la Colombie-Britannique et le Manitoba sont en tête de classement à 2-0. Terre-Neuve et Labrador, l’Ontario-Nord, l’Alberta, l’Île du Prince-Édouard, les Territoires du Nord-Ouest/Yukon, l’Ontario, la Saskatchewan et le Québec ont tous une fiche 1-1. Le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse n’ont pas encore gagné un match et ont une fiche 0-2.

Au dixième bout, Ménard, capitaine de l’équipe québécoise championne du Brier 2006, avait affaire avec deux marqueurs saskatchewanais sur le bord du cercle des quatre pieds, mais il a calmement lancé sa dernière pierre à l’intérieur des pierres adverses pour remporter la victoire.

«Une très bonne partie,» a-t-il dit à propos de ce match serré. «À nos deux premiers matchs, nous avons joué contre des capitaines en pleine frome. Greg Balsdon a vraiment bien joué hier. Et ce matin Steve Laycock en a fait de même, mais nous avons su manœuvrer les pierres pour marquer deux points ça et là. Cela nous donne un bon élan; nous avons de la confiance en la qualité de notre jeu et nous nous savons à la hauteur pour arracher la victoire.»

Île-du-Prince-Édouard aller Eddie MacKenzie, haut, dirige balayeuses Tyler MacKenzie, à gauche, et Anson Carmody.

Île-du-Prince-Édouard aller Eddie MacKenzie, haut, dirige balayeuses Tyler MacKenzie, à gauche, et Anson Carmody.

Le tournant dans le match s’est produit dans le sixième bout quand les Québécois ont marqué trois points pour briser l’égalité 2-2.

«C’était un coup de malchance au sixième,» a dit Laycock, dont la dernière pierre de ce bout visait à sortir deux marqueurs québécois et limiter son adversaire à un point, mais s’est immobilisée plutôt contre une de ses propres pierres dans le devant de la maison.

«Steve essayait un coup franc pour une double sortie … sa pierre a dévié et a gelé,» a observé Menard. «J’avais un placement ouvert pour trois. La fortune nous a souri, parce qu’autrement ç’aurait été un placement pour un seul point.»

Entre-temps, les Albertains, continuaient à écraser le quatuor néo-brunswickois de James Grattan. Après avoir ouvert la marque par deux points au premier bout, Koe en a volé deux au deuxième, cinq au troisième, et encore un autre point au quatrième. En l’absence d’une règle de grâce dans le curling, les équipes ont posé la question si elles pouvaient terminer le match à cette étape.

«Après le quatrième bout, ils nous ont demandé s’ils pouvaient concéder,» a indiqué Koe à propos d’une discussion qui s’est ensuivie avec les officiels à ce stade-là. «Je crois que les règles disent qu’il faut jouer huit bouts, mais ils nous ont dit qu’il fallait en jouer sept, donc c’est ce que nous avons fait. Je ne comprends pas tout à fait la règle. Il y avait d’autres matchs que les spectateurs regardaient. Je ne pense pas que beaucoup du monde nous regardasse.»

Le capitaine calgarois, champion au Brier et champion du monde en 2010 a avoué que ce n’est pas chose facile, contester un match tellement déséquilibré, dès le début.

«On essaie de travailler certains aspects de son jeu. Carter (Rycroft) avait des trucs qu’il voulait essayer. C’est tout ce qu’on puisse faire.»

Il y a deux autres rondes aujourd’hui, à 13h30 et 18h30 (fuseau horaire du Pacifique). À 13h30 l’Ontario s’affronte à Terre-Neuve et Labrador; les Territoires du Nord-Ouest/Yukon jouent contre le Manitoba; la Saskatchewan et l’Ontario-Nord ont une confrontation; de même pour le Québec et la Colombie-Britannique.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/