Le Brier Tim Hortons 2014
Presented by SecurTek

La tête de classement se dessine au Tim Hortons Brier

Les meneurs au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, ont tous été victorieux à la ronde de mercredi matin, mais ils auront peu de temps pour savourer le succès avant de faire face à d’autres adversaires plus tard cette journée.

Colombie-Britannique de l'équipe vice-capitaine Jim Cotter, haut, dirige balayeuses Rick Sawatsky, à gauche, et Tyrel Griffith. (Photos, CCA / Michael Burns)

Colombie-Britannique de l’équipe vice-capitaine Jim Cotter, haut, dirige balayeuses Rick Sawatsky, à gauche, et Tyrel Griffith. (Photos, CCA / Michael Burns)

John Morris de Colombie-Britannique, a dompté Brad Gushue, de Terre-Neuve et Labrador 5-3; l’Albertain Kevin Koe a battu le Néo-Écossais James Murphy 7-3, et Jeff Stoughton, du Manitoba, a vaincu Jeff Currie, de l’Ontario-Nord, 9-6. La Colombie-Britannique et l’Alberta sont en tête du classement avec une fiche 7-1, et le Manitoba est sur leurs talons en troisième place, à 6-2.

Aux autres matchs de la ronde du matin, le Néo-Brunswickois James Grattan l’a emporté 8-3 sur Eddie MacKenzie de l’Île du Prince-Édouard. Pour aborder la ronde de cet après-midi, l’Ontario et la Saskatchewan suivent les trois premiers au classement, avec une fiche 4-2; le Québec est à 3-3; les Territoires du Nord-Ouest/Yukon sont à 2-4, Terre-Neuve et Labrador, le Nouveau-Brunswick et l’Île du Prince-Édouard sont à 3-5; l’Ontario-Nord est descendu à 2-6; et la Nouvelle-Écosse demeure sans victoire après huit matchs.

Alberta capitaine Kevin Koe, avec balayeuses Nolan Thiessen, à gauche, et Carter Rycroft.

Alberta capitaine Kevin Koe, avec balayeuses Nolan Thiessen, à gauche, et Carter Rycroft.

La Colombie-Britannique a marqué deux points aux deuxième et cinquième bouts pour ouvrir une avance 4-1 que Gusuhue n’a pas su rattraper.

«Nous avons marqué deux points assez tôt et puis nous avons réussi à maintenir cette avance de deux points,» a remarqué le troisième de l’équipe, Jim Cotter, qui lance les dernières pierres pour la Colombie-Britannique. «Ils ont réussi plusieurs bons coups et ils ont gardé la pression sur nous; nous avons dû exécuter des coups clés pour les empêcher de marquer deux points.»

À titre d’exemple, au neuvième bout, la Colombie-Britannique faisait face à des écueils, mais a tout de même su limiter Terre-Neuve et Labrador à un seul point.

«Nous pensions que nous allions céder deux, possiblement trois points,» a admis Cotter, qui a réalisé deux coups décisifs. «Nous nous voyions obligés de viser un double à ma dernière pierre, et nous avons su les limiter (à un point) donc nous nous en sommes tirés. Une avance de deux points pour aborder le dernier bout est bien plus confortable qu’une avance d’un point.»

Il s’agit de la cinquième défaite pour l’équipe de Gushue, et il est fort probable que ses espoirs pour gagner son premier Brier sur onze essais ne vont pas se réaliser.

«Ce match résume parfaitement toute la semaine,» a indiqué Gushue. «C’était comme si à chaque fois que je lançais, je regardais trois, quatre pierres jaunes. Je ne me sens pas en contrôle des matchs; je n’ai pas réussi à déployer la stratégie aux bouts individuels, tout au long de la semaine.

«J’avais beaucoup d’espoir pour aujourd’hui, mais c’était tout comme les jours précédents; nous n’avons pas placé nos pierres, et nous avons rendu la vie facile pour John et Jim.»

Koe a également ouvert une avance très tôt dans le match, avec trois points au deuxième bout, et la Nouvelle-Écosse semblait incapable de surmonter ce revers.

Jim Smith se joint à la foule au Interior Savings Centre.

Jim Smith se joint à la foule au Interior Savings Centre.

«Ils ont eu un très mauvais bout,» a indiqué Koe à propos du deuxième bout. «Nous étions en contrôle avec trois ou quatre marqueurs pour la plupart, donc il y avait l’occasion pour tenter trois points. Il avait une double sortie difficile à exécuter pour nous limiter à deux, et il l’a manquée de justesse.»

Pour ce qui est du reste du match, le champion au Brier de 2010 et champion du monde 2010 a dit que, tout simplement, son équipe a réussi ses coups décisifs et celle de la Nouvelle-Écosse a raté les siens.

«(Murphy) lançait pour trois points (au quatrième bout) pour aller en tête, et en fin de compte, c’était un vol pour nous autres. Après cela, nous étions en contrôle pour le reste du match.»

L’Alberta a une exemption de la ronde de l’après-midi, mais la Colombie-Britannique et le Manitoba ont deux autres matchs importants à contester.

Dans la ronde de 13h00 heure du Pacifique, la Colombie-Britannique jouera contre l’Ontario (4-2) et le Manitoba a un match contre la Saskatchewan (4-2). L’Alberta est en trajectoire de confrontation avec l’Ontario au match de 18h30 heure du Pacifique.

«Nous sommes bien placés, mais nous nous concentrons déjà sur notre match de treize heures,» a remarqué Cotter. «L’Ontario est une bonne équipe. Nous avons joué contre eux aux pré-essais et c’était un très bon match, donc nous savons que ce sera une vraie bataille cet après-midi.»

Pour la Colombie-Britannique et l’Alberta, il s’agit de ne pas faire de faux pas aux trois derniers matchs.

«Bon, plus facile à dire qu’à faire,» a observé Koe. «Nous jouons contre l’Ontario ce soir et ils ont perdu seulement deux de leurs matchs. Ils sont un peu les inconnus dans ce tournoi, et nous avons la tâche de les déchiffrer, donc ce sera un match important. Si nous en sortons avec la victoire, nous serons bien placés.»

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/