Coupe Continental WFG 2014

Camp Amérique du Nord l’emporte sur intense nuit de vendredi à WFG Coupe Continentale

Le Camp Amérique du Nord a eu le dessus en ce vendredi de compétition intense à la Coupe Continental WFG à Las Vegas: la Coupe avec du jeu un peu échevelé a pris une autre tournure dans la soirée de vendredi à Orleans Arena.

Ryan Fry de le Camp Amérique du Nord montre une certaine intensité pendant vendredi action nuit à l'Orleans Arena. (Photo, ACC / Chris Holloman, Katipo Creative)

Ryan Fry de le Camp Amérique du Nord montre une certaine intensité pendant vendredi action nuit à l’Orleans Arena. (Photo, ACC / Chris Holloman, Katipo Creative)

Le Camp Amérique du Nord qui a subi cinq défaites dans les six épreuves des simples, vendredi après-midi, a rebondi avec deux victoires de matchs d’équipe vendredi soir et a fait match nul dans l’autre; l’issue des trois matchs a été décidée sur les lancers des skips au 8e et dernier bout.

En ravissant 2,5 des trois points possibles, le Camp Amérique du Nord prend une avance de 11-10 dans la version de curling à la façon de la Ryder Cup. 60 points sont en jeu et le premier camp qui atteindra 30,5 points remportera la Coupe Continental WFG.

Jeff Stoughton (Winnipeg) du Camp Amérique du Nord a réussi le lancer de la soirée, ce qui a fait lever la foule de presque 5 000: un lancer superbe via un port étroit pour inscrire un point au 6e bout contre David Murdoch (Écosse) du Camp Monde. Stoughton a continué sur cet élan jusqu’au 8e et il a marqué deux points pour remporter une victoire de 5-4.

“C’est exactement ce dont a besoin un vieux routier à ce stade : j’étais nerveux, j’étais excité, la foule a été fantastique, il y a eu quelques très bons lancers,” a affirmé le vice skip de l’équipe de Stoughton, Jon Mead. Le lancer de Stoughton était fantastique. Nous avions un bon bout en marche; nous avons raté quelques tirs par si peu et nous nous sommes retrouvés dans une mauvaise situation. Ce fut difficile de passer à travers cette mince ouverture, mais il a réussi brillamment et la place a bondi bruyamment; cet écart de trois points était énorme.”

“Nous avons été battus en simples et nous levons notre chapeau au Camp Monde,” a ajouté Mead. “Ils ont vraiment bien joué encore ce soir et nous avons remporté deux points et demi;  les deux équipes masculines ont gagné deux points et ce fut une bonne soirée pour nous.”

Dans les autres matchs des hommes, l’équipe de Brad Jacobs (Sault Ste-Marie, en Ontario) du Camp Amérique du Nord a également inscrit deux points au 8e bout et a remporté une victoire de 4-3 aux dépens de Thomas Ulsrud (Norvège) du Camp Monde. Un beau gel de pierre du vice-skip de Jacobs, Ryan Fry a mis la table et Jacobs n’a pas eu besoin de lancer sa dernière pierre.

“C’était incroyable ce soir, il y a eu quelques encouragements assez bruyants, notamment lors du lancer réussi de Stoughton. Nous avons regardé et nous avons dû interrompre notre match: c’était comme au Brier ou aux Essais ou autre chose, ” a déclaré Jacobs. « C’était une ambiance vraiment cool et tout le monde a assez bien joué ce soir. Je sais que sur notre piste c’était vraiment serré, ce qui était génial.

Erika Brown de le Camp Amérique du Nord offre son rocher pendant le match de vendredi soir contre Eve Muirhead de l'équipe mondiale. (Photo, ACC / Chris Holloman, Katipo Creative)

Erika Brown de le Camp Amérique du Nord offre son rocher pendant le match de vendredi soir contre Eve Muirhead de l’équipe mondiale. (Photo, ACC / Chris Holloman, Katipo Creative)

“Le Camp Amérique du Nord était vraiment sans pitié ce soir parce que nous avons eu un après-midi assez dur. Mais nous avons rebondi de la belle façon.. C’était agréable de voir les filles (équipe Brown) faire une partie nulle et c’était bon de voir notre équipe et celle de Stoughton remporter la victoire.”

Chez les femmes, un gros vol d’un point au 6e bout par l’équipe d’Erika Brown (Oakville, ont. / Madison, Wisc.) du Camp Amérique du Nord a fait la différence dans un verdict nul de 3-3 avec Eve Muirhead (Écosse) du Camp Monde. Muirhead avait un lancer bon pour deux points et la victoire, mais n’a pas réussi et elle s’est résignée de prendre le point égalisateur.

“C’était tellement intense quand la foule était si bruyante et faisait la vague… J’ai gardé ça en dedans,” a dit Debbie McCormick, la vice-skip de l’équipe de Brown. “Oh mon Dieu, c’est tellement amusant de jouer dans une atmosphère comme cela. J’ai voulu profiter du moment. C’était tellement amusant et il y avait tellement d’énergie dans l’air.”

Samedi, la dernière ronde des doubles mixtes a lieu à 9 h, les deux derniers matchs réguliers à 13 h 30 et 18 h 30.

Pour les six matchs de doubles mixtes et les six matchs de simple, un point sera octroyé pour une victoire, et un demi-point pour un match nul. Il y aura 18 matchs par équipes (neuf masculins et neuf féminins) et encore une fois, un point sera attribué pour une victoire, un demi-point pour un match nul. Tous les matchs consistent en huit bouts et il n’y aura pas de bouts supplémentaires. Il y aura aussi six matchs skins (le programme de compétition de ces derniers sera annoncé samedi), et une victoire dans un de ces matchs vaut cinq points.

Pour vous procurer des billets ou pour des informations sur l’événement, allez à www.curling.ca/2014continentalcup-fr/

Pour l’horaire complet, allez à www.curling.ca/2014continentalcup-fr/horaire-des-matchs/

Pour obtenir le pointage en direct et le classement, allez à: www.curling.ca/2014continentalcup-en/results/

TSN (RDS2 en français), le réseau de télévision exclusif de la Saison des Champions de l’ACC offrira une couverture complète de la Coupe Continental WFG.