English Abonnez-vous :

Les Canadiens sont maintenant à 5-0 au Mondial de curling senior

4/17/2013 - Posté par Al Cameron

Rob Armitage et Équipe Canada sont toujours sur la bonne voie aux Championnats du monde de curling senior 2013 à Fredericton (Nouveau-Brunswick).

Rob Armitage. (Photo, WCF/Richard Gray)

Armitage et son équipe de Red Deer, Alberta, Keith Glover, Randy Ponich, Wilf Edgar, le remplaçant Lyle Treiber et l’entraîneur Bill Tschirhart, ont étiré leur série de victoires à cinq, mardi soir au Centre de Grant-Harvey, en battant Sergueï Korolenko de la Russie, 6-4.

La victoire a hissé le Canada à 5-0, derrière Nordlund de la Suède à 6-0 dans leur groupe de 10 équipes. Les deux premières équipes de chacun des groupes accéderont à la demi-finale, samedi qui sera aussi le jour de clôture du championnat mondial des doubles mixtes 2013 présenté en même temps au Centre Grant-Harvey.

Le Canada a pris du retard dès le début, subissant un vol d’un point au 1er bout par les Russes toujours sans aucune victoire quand Armitage a raté sa tentative de sortie de pierres.

Mais les Canadiens ont pris le contrôle en marquant deux points au 3e et volant deux autres au 4e lorsque Korolenko a raté ses tirs.

Ce fut un match assez ouvert et simple,” a dit Ponich. “Parfois, vous vous demandez si vous devriez forcer le jeu un peu plus et essayer de tester leur habileté à effectuer un placement et à contourner des gardes. Mais tout faire ce qu’il faut pour obtenir un “W” au tableau.”

Les Canadiens ont encore quatre autres matchs préliminaires à jouer avant les éliminatoires de samedi, mais Ponich a mentionné que l’équipe a été capable de garder sa concentration jusqu’au week-end de fermeture.

“Nous sommes passés par là, l’an dernier (quand l’équipe a remporté le championnat canadien senior masculin 2012 à Abbotsford, en Colombie-Britannique) et nous en avons appris un peu,” a déclaré Ponich. “On doit jouer un match à la fois et ne pas regarder trop loin en avant parce que ça ne donne rien de bon. Nous devons nous concentrer sur le match en cour. Nous savons que des matchs plus difficiles sont encore à venir. Il semble qu’il y ait de bonnes chances que nous affronterons la Suède pour la première place dans notre groupe (jeudi à midi, heure d’Atlantique), alors il faut que nous demeurions concentrés.”

Les Canadiens rencontreront Bent Juul Kristoffersen du Danemark (4-2) à 19 h, mercredi.

Dans le Mondial des doubles mixtes, entre-temps, les déboires de l’équipe du Canada ont continué, mardi soir. Le duo de Robert Desjardins et de Isabelle Néron du Saguenay, au Québec, ainsi que de l’entraîneur Jim Waite, a perdu, 8-4 contre Zsolt Kiss et Dorottya Palancsa de la Hongrie (4-1).

À la suite de cette défaite, le Canada se retrouve à 2-3 dans son groupe de neuf équipes et ils devront gagner leurs trois derniers matchs préliminaires; ils auront besoin d’aide des autres équipes pour penser atteindre les séries éliminatoires de huit équipes.

Le Canada a marqué un point au 1er bout, mais les Hongrois se sont ralliés pour inscrire trois points au 2e et ensuite en voler un au 3e, un au 4e, deux au 5e et un de plus au 6e mettant le match hors d’atteinte.

“C’est une leçon d’humilité, mais bravo à (Palancsa), elle a tout réussi,” a dit Desjardins. “Elle pouvait effectuer un placement au bouton durant tout le match. Elle a merveilleusement bien joué”.

Les deux meilleures équipes de chacun des trois groupes accèdent aux séries éliminatoires ainsi que la meilleure équipe en troisième place en se basant sur la distance du dernier lancer au bouton (le placement au bouton d’avant-match pour déterminer l’avantage de la dernière pierre au 1er bout). Les deux autres équipes en troisième place se rencontreront dans un match de bris d’égalité pour la huitième et dernière place.

“C’est comme le début des séries éliminatoires (aux essais canadiens des doubles mixtes, le mois dernier à Leduc, Alberta),” a dit Desjardins. “Il nous faut quelques victoires d’affilée. Si nous gagnons, nous sommes probablement en bonne position parce que nous avons un bon score (distances de la dernière pierre) jusqu’à présent. »

Même avec les déboires sur la glace, Néron a réussi à garder le sourire.  “Je m’amuse,” a-t-elle dit. “Il y a beaucoup de gens sympathiques dans notre section, Italie, Espagne, Roumanie — nous formons un bon groupe. Toutes les équipes organisent quelque chose ensemble tous les jours. J’aime la fraternité entre les pays.”

Mercredi, Équipe Canada jouera contre Alexey Kamnev et Yana Nekrasova de la Russie à 16 h.

Plus tôt dans la journée, l’équipe canadienne féminine de Cathy King au Mondial de curling senior a remporté une autre victoire facile de 19-1 aux dépens de Liz Matthews de la Nouvelle-Zélande.

Avec cette victoire, King, troisième Carolyn Morris, deuxième Lesley McEwan, première Doreen Gares, la remplaçante Christine Jurgenson et l’entraîneur Bill Tschirhart se retrouvent seules au premier rang de leur groupe de sept équipes. Veronika Huber de l’Autriche et Margie Smith des États-Unis, originaire de Winnipeg, sont à 2-1.

La victoire était la 44e de suite par une équipe canadienne au Championnat du monde de curling senior féminin depuis l’événement de 2008 à Vierumäki, Finlande. L’équipe canadienne de Diane Foster a dû rebondir pour remporter le titre mondial cette année-là, la première de cinq d’affilée — l’équipe de King tente d’égaler l’exploit.

Les Canadiennes ont congé, mercredi et retournent dans l’action, jeudi à 15 h 30 (heure de l’Atlantique) contre l’Autriche.

Pour accéder au classement et aux résultats en direct du Championnat mondial de doubles mixtes, visitez le: www.wmdcc2013.curlingevents.com/. Certains matchs du Championnat mondial de doubles mixtes sont disponibles en ligne au www.youtube.com/WorldCurlingTV.

Pour accéder au classement et aux résultats en direct du Championnat mondial senior de curling, visitez le: wscc2013.curlingevents.com/.



Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr