Tous les articles / Nos histoires / Sur le chemin des jeux Olympiques de la jeunesse : Un rêve devient réalité

Sur le chemin des jeux Olympiques de la jeunesse : Un rêve devient réalité

Karlee Burgess, 17 ans, est une joueuse de curling néo-écossaise qui représentera le Canada aux Jeux Olympiques de la jeunesse 2016 à Lillehammer, Norvège, à compter de vendredi, le 12 février, avec ses coéquipiers Tyler Tardi, Mary Fay et Sterling Middleton. Cette chronique est la quatrième dans une série que Karlee écrit pour partager ses expériences sur le chemin des Jeux Olympiques de la jeunesse.

Team Nova Scotia (l-r): Kristin Clarke, Mary Fay, Janique LeBlanc and Karlee Burgess celebrate their gold-medal victory at the 2016 Canadian Junior Curling Championships in Stratford, Ont. (Curling Canada/Michael Burns photo)

Equipe Nova Scotia (gauche à droite): Kristin Clarke, Mary Fay, Janique LeBlanc and Karlee Burgess  (Curling Canada/Michael Burns photo)

À la fin du mois de janvier, mon équipe (Mary Fay, Kristin Clarke, moi et Janique LeBlanc), de Chester, Nouvelle-Écosse, a concouru au Championnat canadien de curling junior à Stratford, Ont. Nous avons été fort impressionnées par la beauté de l’installation où l’événement s’est tenu : c’était le premier championnat canadien junior à se tenir dans deux arénas, plutôt qu’un aréna et un club de curling. C’était également un moment historique en ce sens que c’était la première fois où le championnat canadien junior a été commandité par Egg Farmers of Ontario. Cet événement n’aurait pas été possible sans l’appui et le travail des bénévoles, qui ont accueilli chaleureusement toutes les équipes et qui étaient là pour nous aider n’importe où, n’importe quand, n’importe comment. Évidemment, il faut donner un grand merci à Curling Canada aussi, pour son soutien de premier ordre.

C’était notre troisième participation au championnat national. Nous avons gagné la médaille de bronze en 2014, et l’an dernier nous avons terminé au pied du podium. Mais cette année a été la première expérience aux Nationaux pour Kristin (notre troisième) donc nous tenions à faire en sorte que ce soit une semaine inoubliable pour elle.

Notre groupe au tournoi à la ronde incluait la Colombie-Britannique, la Saskatchewan, l’Ontario, l’Île-du-Prince-Édouard, le Yukon et Terre-Neuve-et-Labrador. Après avoir complété le tournoi à la ronde avec cinq victoires et une défaite (contre la Colombie-Britannique) nous étions au deuxième rang au classement. Cela nous a payé une qualification à la ronde du championnat, où nous nous sommes affrontées aux équipes qui avaient terminé aux quatre premiers rangs dans l’autre groupe. Vendredi, au sortir de la ronde du championnat, nous occupions le premier rang avec un dossier 9-1, et cela nous a qualifiées directement à la finale de dimanche. Nous avons profité de notre jour de congé samedi, avec une bonne séance d’entraînement en matin, puis nous avons regardé la demi-finale féminine en après-midi.

Karlee Burgess, Tyler Tardi, Mary Fay (Curling Canada/Michael Burns photo)

Tyler Tardi, l’un des coéquipiers de Karlee des Jeux Olympiques de la jeunesse, a dirigé Équipe Colombie-Britannique vers la médaille de bronze au Championnat canadien de curling junior, à Stratford, Ont. (Curling Canada/Michael Burns photo)

Et enfin, le lendemain, nous nous apprêtions à disputer le plus grand match de notre carrière jusqu’à date. Évidemment, nous avions les nerfs en boule, mais nous avions également un vrai élan positif du fait d’avoir si bien réussi et nous être qualifiées à la finale. Cette finale, contre Sarah Daniels, de Colombie-Britannique, a été une bataille du début jusqu’à la fin. Nous n’avons pas joué si bien que nous aurions voulu, mais nous avons su l’emporter et récolter notre premier titre national junior.

Quel émoi que de tenir les mains de mes meilleures amies et traverser la piste de glace en sachant que nous allons représenter le Canada à Copenhague, Danemark, au Championnat mondial junior au mois de mars.

Ma semaine au championnat canadien junior a été tellement mémorable. J’ai regardé les matchs de Tyler Tardi (le troisième sur notre équipe des Jeux Olympiques de la jeunesse) et son équipe, qui ont gagné la médaille de bronze. Sterling Middleton (le premier sur notre équipe des Jeux Olympiques de la jeunesse) est le cinquième sur l’équipe britanno-colombienne de Tyler, donc il a opté de se passer du championnat junior et rester chez lui pour se concentrer sur son entraînement et sur ses devoirs scolaires.

À mon retour chez moi, un beau cadeau m’attendait : mon uniforme Équipe Canada des Jeux Olympiques de la jeunesse était arrivé! Évidemment j’ai tout déballé sans tarder, et je me suis plu à essayer tous les vêtements.

Les pensées qui me traversaient alors la tête étaient un peu comme : Wow, est-ce que ça se passe pour de vrai? Je suis sur le point de participer à la plus belle aventure de ma vie, et je pars bientôt pour Lillehammer, Norvège!

Et plus important encore, je porterai la feuille d’érable sur le dos!

Cette année s’est écoulée tellement vite : c’est comme si ça fait seulement un mois que nous nous entraînions ensemble à Montréal (au mois d’avril dernier) et nous rencontrions les gars pour la première fois. Comme le vieux dicton le dit : ‘le temps passe vite quand on s’amuse.’

J’ai tellement hâte de participer à un autre événement multisports – j’ai participé aux Jeux du Canada 2015 à Prince George. C-B, où j’ai gagné une médaille d’argent avec Mary et Équipe Nouvelle-Écosse). J’admets que cette expérience sera un peu différente, puisque je vais représenter le Canada en Europe. À chaque match, je verrai, je glisserai sur les anneaux olympiques. Vivement le début de cette aventure avec Tyler, Mary, Sterling et notre entraîneure, Helen Radford. Mardi, le 9 février nous allons amorcer notre trajet pour la Norvège. Les mots me font défaut pour décrire toutes les émotions que je sais que je vais ressentir au cours des deux prochains mois, premièrement aux Jeux Olympiques de la jeunesse, puis au Mondial de curling junior. C’est vraiment un rêve devenu réalité.

 (Photo courtesy of Karlee Burgess)

Karlee Burgess, membre de l’équipe canadienne des Jeux Olympiques de la jeunesse et nouvelle championne canadienne junior, porte son uniforme d’Équipe Canada en faisant la mise au jeu cérémoniale dans une partie de son équipe de hockey locale, les Junior B Brookfield Elks, de Brookfield, Nouvelle-Écosse. (Photo courtesy of Karlee Burgess)

Voici les réflexions de mes coéquipiers sur l’expérience :

Tyler: «Le moment est venu bien plus vite qu’anticipé; je ne pense pas que j’arrive encore à comprendre le fait que je pars pour les Jeux Olympiques de la jeunesse d’ici quelques jours. Je ressens de l’humilité et aussi une vraie satisfaction.»

Sterling: «Je suis vraiment excité; vivement notre premier match! Je me sens en forme, et je pense que nous allons très bien faire!»

Mary: «Le temps s’est envolé vraiment; incroyable que ce soit presque le moment de partir. Nous avons fait beaucoup de préparation en vue des Jeux Olympiques de la jeunesse, et j’ai hâte d’enfiler la feuille d’érable et représenter le Canada.»

Effectivement, notre rêve prend vie, grâce au soutien extraordinaire de Curling Canada, du Comité olympique canadien, de mes parents, mon frère, le reste de ma famille, et les communautés qui nous entourent.

Stratford Ont.Jan 31 2016.Canadian Junior Curling Championship.Nova Scotia skip Mary Fay,,third Kristin Clarke, second Karlee Burgess, lead Janique LeBlanc, coach Andrew Atherton, Curling Canada/ michael burns photo

“Quel émoi que de tenir les mains de mes meilleures amies et traverser la piste de glace en sachant que nous allons représenter le Canada à Copenhague, Danemark, au Championnat mondial junior au mois de mars.” (Curling Canada/ Michael Burns photo)