Tous les articles / Nos championnats / Un «jeu parfait» pousse l’Alberta à une victoire sur le Manitoba en éliminatoire Page 3-4

Un «jeu parfait» pousse l’Alberta à une victoire sur le Manitoba en éliminatoire Page 3-4

OTTAWA – Kevin Koe a réussi tous les coups qu’il fallait alors que Mike McEwen se débattait initialement, et cela a suffi pour que l’Alberta l’emporte 7-5 sur le Manitoba à l’éliminatoire Page 3-4 du Brier Tim Hortons samedi.

Peut-être que ce sont les Sociables qui a jeté un sort sur l'équipe de l'Alberta pour faire l'équipe de Kevin Koe imbattable dans le séries éliminatoires Page 3-4. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Peut-être que ce sont les Sociables qui a jeté un sort sur l’équipe de l’Alberta pour faire l’équipe de Kevin Koe imbattable dans le séries éliminatoires Page 3-4. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

McEwen et son quatuor, dont c’est la première participation au Brier, vont contester le match pour la médaille de bronze dimanche après-midi, contre l’équipe vaincue à la demi-finale de ce soir, entre Koe et Brad Jacobs, du Nord de l’Ontario. Le quatuor de Sault Ste. Marie a eu le dessus sur l’Alberta 8-3 au tournoi à la ronde, grâce notamment à quatre points au troisième but après le l’équipe albertaine avait touché une pierre en mouvement.

Le vainqueur de la demi-finale s’affrontera à Brad Gushue, de Terre-Neuve-et-Labrador, à la finale de dimanche soir.

Le match pour la médaille de bronze est fixé pour dimanche à 14h30 (toutes les heures sont indiquées au fuseau horaire de l’Est) et le match pour la médaille d’or se contestera à 19h30.

«Ils ont apporté un jeu quasiment parfait,» a dit McEwen à propos de l’équipe de Koe et sa victoire méthodique. «Ils ont exécuté leur stratégie à la perfection. Ils ont enregistré deux points et nous ont forcés, et ce n’est pas un bon scénario quand une équipe joue si bien que ça. Nous l’avons amené à une seule erreur tout au long du match.»

Kevin Koe was particularly on point during Alberta's victory over Manitoba. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

Kevin Koe a été particulièrement sur le point lors de la victoire de l’Alberta sur le Manitoba. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Koe, son troisième Marc Kennedy, son deuxième Brent Laing, son premier Ben Hebert, le remplaçant Scott Pfeifer et l’entraîneur John Dunn ont marqué deux points à chacun des deuxième et quatrième bouts pour prendre le contrôle, et ils ont offert très peu de possibilités de remonter la pente à McEwen, son troisième B.J. Neufeld, son deuxième Matt Wozniak, son premier Denni Neufeld et le remplaçant Jon Mead.

«Mike a commis des erreurs mineures, juste un peu imprécis quand nous avons enregistré nos deux points, et parfois c’est tout ce qu’il faut,» a observé Koe. “«Après cela nous étions en contrôle. Quand une équipe ouvre une avance de deux points, il est difficile pour l’adversaire de remonter la pente.»

Koe avait une petite possibilité pour quatre points au deuxième bout. Il a tenté une double sortie très serrée pour sortir un couple de pierres adverses dans un groupement à l’arrière des cercles. Il en a sorti seulement une des deux, et l’Alberta a dû se contenter de deux points.

«J’aurais changé mes choix de directions au deuxième bout, a dit McEwen, à propos de ce scénario où son équipe s’est mise dans le pétrin. «Il m’a coincé quand j’avais fait des coups moins que parfaits, et soudain nous affichions un déficit de deux points. Après cela, à chaque fois que nous montions une attaque, il a riposté avec un coup parfait.»

Après que le Manitoba a enregistré un point au troisième bout, McEwen a effleuré une garde au quatrième bout dans une tentative de frapper-et-rester, et Koe a répondu avec un placement pour établir trois marqueurs. McEwen a lancé une double sortie large, et Koe a exécuté un autre placement pour deux, ouvrant une avance 4-1.

Le capitaine manitobain a essayé une double montée difficile pour deux au cinquième bout, mais il a lancé juste un peu trop large, et l’Alberta en est sortie avec un vol d’un point. McEwen avait la possibilité de deux points encore une fois au sixième, mais il a envoyé une des pierres adverses sur une des siennes pour la sortir, et il a dû se contenter d’un point.

Manitoba's Mike McEwen will play for the bronze medal on Sunday. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

Manitoba’s Mike McEwen will play for the bronze medal on Sunday. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

Ce n’était qu’au huitième bout, après que l’Alberta avait inscrit un autre point au septième bout pour mener 6-2, que Koe a été coupable de sa première erreur du match. En essayant de sortir un marqueur adverse latéralement du cercle des quatre pieds, le capitaine albertain a lancé trop large, préparant la voie à un placement facile pour deux pour McEwen.

Cela a donné de l’espoir au Manitoba, mais pas pour longtemps, et Koe a réussi une double sortie avec sa dernière pierre au neuvième bout, marquant un point, et apportant une avance de trois points au dernier bout.

Le vainqueur au Brier Tim Hortons 2016 va non seulement représenter le Canada au Mondial 2016 de curling masculin, du 2 au 10 avril à Bâle, Suisse, mais se qualifie également à la Coupe Canada 2016 Home Hardware à Brandon, Man.; à la Coupe Continentale 2017 World Financial Group, présentée par Boyd Gaming, à Las Vegas, et au Brier Tim Hortons 2017 à St. John’s.

En plus, si le vainqueur au Brier Tim Hortons gagne une médaille au Mondial en Suisse, il se qualifiera également aux Essais canadiens de curling 2017 Tim Hortons Roar of the Rings à Ottawa — événement qui déterminera les quatuors masculins et féminins qui représenteront le Canada aux Jeux Olympiques d’hiver 2018 à Pyeong-Chang, Corée du Sud.

Pour les ventes des billets et toutes les informations sur l’événement, veuillez visiter le https://www.curling.ca/2016brier/tickets/

Pour accéder à l’horaire de compétition, visitez le https://www.curling.ca/2016brier/draw/

TSN (RDS2 en français), réseau de télévision exclusif de la Saison des champions Curling Canada, va assurer une couverture complète du Brier Tim Hortons 2016.