Tous les articles / Nos championnats / Grosse soirée pour l’Écosse et l’Italie au Mondial Ford 2016

Grosse soirée pour l’Écosse et l’Italie au Mondial Ford 2016

SWIFT CURRENT — Depuis la défaite de l’Écosse contre la Suède à son premier match au Championnat mondial Ford de curling féminin, présenté par Meridian Manufacturing, les équipes se sont dirigées dans des directions opposées.

Swift Current Sk, March 22, 2016.Ford World Woman's Curling Championship.Italy Fans, Curling Canada/ michael burns photo

Margaretha Sigfridsson de Suède n’a pas gagné un match depuis et Eve Muirhead de l’Écosse n’en a pas perdu un.

Muirhead a remporté son sixième match d’affilée, avec un score de 5-4 contre Oona Kauste de la Finlande (1-6) dans la soirée de mardi auCredit Union iplex. La victoire a permis à l’Écosse de se faufiler en tête à égalité à 6-1 avec Chelsea Carey du Canada et Binia Feltscher de la Suisse. Le Canada et la Suisse avaient un congé bien mérité en soirée.

Juste derrière les leaders, on retrouve Anna Sikorova de la Russie et Satsuki Fujisawa du Japon à 5-2. Sidorova a défait Ji Sun Kim de la Corée du Sud (2-5) 9-1 et Fujisawa a battu Sigfridsson (1-6), 7-4.

Dans l’autre match de la soirée, Federica Apollonio de l’Italie a remporté sa première victoire de la semaine au grand plaisir de la foule. La victoire a été obtenue aux dépens de Daniela Driendl de l’Allemagne (3-4).

La victoire de l’Italie a été aussi populaire qu’une victoire où le Canada n’était pas présent. Quand les équipes se serrèrent la main, les fans se sont mis à scander, « Italie, Italie, Italie ». On a agité quelques drapeaux de l’Italie.

« Nous avons enfin gagné quelque chose, » a dit la deuxième de l’Italie, Chiara Olivieri avec un grand sourire. Elle a ajouté que le chant à la fin du match était tout à fait extraordinaire.

Scottish skip Eve Muirhead won her sixth straight game on Tuesday night. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

Écossaise capitaine Eve Muirhead a remporté son sixième match de suite, mardi soir. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Contrairement à certaines équipes ici, les Italiennes ne sont pas des joueuses à temps plein. L’équipe est formée de deux serveuses, une secrétaire, une pâtissière et une cuisinière. Il y a 10 pistes de glace dans tout le pays. Elles  ont été compétitives dans de nombreux matchs, y compris être à égalité avec le Canada après neuf manches, plus tôt dans la journée.

La capitaine du Canada, Chelsea Carey, a déclaré  être impressionnée par les tirs des Italiennes après leur match tout ouvert de l’après-midi.

Les membres de l’équipe sont Apollonio, Stephanie Menardi, Olivieri, Marcia Gaspari, la remplaçante Claudia Alvera et l’entraîneur Brian Gray. Trois des joueuses sont âgées de moins de 25 ans.

Suite à la victoire de Muirhead, il y a au moins cinq équipes  qui se démarquent des autres. Quatre de ces cinq seront des éliminatoires ou est-ce que les quatre équipes avec quatre défaites seront de la partie? Les meilleures équipes vont se creuser la tête assez souvent dans les deux prochains jours. Personne n’a un horaire plus chargé que Muirhead.

Elle fait face à la Russie et à la Suisse, mercredi et termine les préliminaires avec le Japon et le Canada, jeudi. Ces quatre équipes, avec celle de Muirhead, font partie des cinq premières.

« Nous prenons chacun des matchs, un à la fois et jusqu’ici tout va bien. Et nous devons garder cette cadence demain. Nous affrontons la Russie et la Suisse et elles sont des équipes qui participent aux Championnats d’Europe et jouent sur le Tour pendant toute l’année. Nous savons qu’elles sont très bonnes.

Team Japan's Yumi Suzuki, left, and Yurika Yoshida celebrate a big shot on Tuesday. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

Chinami Yoshida de l’équipe du Japon, à gauche, et Yurika Yoshida célébrer un grand coup mardi. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Le match de Muirhead contre la Finlande s’est avéré toute une bataille. Muirhead a perdu deux points tôt dans le match, mais a rebondi. Elle a réussi un bon tir faisant face à quatre marqueuses au 8e bout et a pris une avance 5-4. La Finlande a égalisé les chances en en prenant un au 9e. Muirhead a dû effectuer un placement dans le cercle de huit pieds contre deux pierres adverses pour s’assurer de la victoire.

Muirhead a dit que c’était ardu, mais elle était heureuse d’ajouter deux victoires au tableau, mardi. Elle a hâte aux deux prochains jours.

Muirhead est soutenue par Anna Sloan, Vicki Adams, Sarah Reid, la remplaçante Rachel Hannen et l’entraîneur David Hay.

En plus du Canada et de la Suisse, Erika Brown des États-Unis (3-4) et Lene Nielsen du Danemark (3-4) avaient un répit en soirée.

L’action reprend à 9 h, au Credit Union iplex. Il y aura aussi des rondes à 14h et à 19h. Les matchs du Canada sont à 14h contre la Corée du Sud et à 19h contre la Finlande.

Pour vous procurer des billets et pour toute autre information sur l’événement, allez à https://www.curling.ca/2016worldwomen/tickets/.

Pour voir les résultats, le classement, l’horaire et encore plus, allez à https://www.curling.ca/2016worldwomen/

TSN (RDS2 en français), le réseau de télévision exclusif de la Saison des Champions de Curling Canada, offrira une couverture complète du Mondial Ford de 2016.