Tous les articles / Nos nouvelles / Les Mondiaux 2018 de curling double mixte et de curling sénior commencent samedi à Östersund, Suède

Les Mondiaux 2018 de curling double mixte et de curling sénior commencent samedi à Östersund, Suède

Les équipes canadiennes auront la possibilité d’ajouter à à une récolte de médailles 2017-18 déjà impressionnante au niveau international, lorsque le Mondial 2018 de curling double mixte et le Mondial 2018 de curling sénior masculin et féminin se mettront en branle samedi à Östersund, Suède.

L’aréna Östersund, qui accueillait les Championnats du monde juniors de curling junior B 2017, accueillera les championnats du monde de double mixte et de championnat du monde junior de 2018, qui débuteront samedi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Jörgen Nilsson)

Au fil des deux derniers mois, des équipes portant le rouge et le blanc ont remporté trois Mondiaux sur quatre (Mondial junior féminin, Mondial junior masculin, Mondial féminin) et se sont accrochées à une médaille d’argent à l’autre (Mondial masculin).

En Suède, il y aura trois équipes formidables sur la glace pour représenter le Canada — le duo de Laura Crocker (Edmonton) et Kirk Muyres (Saskatoon) au Mondial de curling double mixte, et des quatuors dirigés par Wade White, d’Edmonton, et Sherry Anderson, de Saskatoon, au Mondial sénior.

L’équipe canadienne de double mixte, Laura Crocker et Kirk Muyres. (Photo, Photographie de sport Infinite Eye / Curling Canada)

Crocker et Muyres ont remporté le titre canadien de curling double mixte le mois passé à Leduc, Alta. Appuyé par l’entraîneur national Jeff Stoughton, ils amorceront leur campagne dans l’aréna d’Östersund samedi à 6h30 HE (12h30 heure locale), par une confrontation avec les Irlandais Jen Ward et Eoin McCrossan.

Quarante équipes de curling double mixte concourront à Östersund; elles seront triées en cinq groupes de huit.

Le Canada jouera dans un groupe qui inclut des équipes d’Autriche, du Brésil, de République Tchèque, d’Allemagne, de Guyane, d’Irlande et de Corée du Sud.

Quoique ce soit la première fois où Crocker et Muyres disputent un Mondial de curling double mixte, tous deux ont déjà représenté le Canada à l’échelle internationale. Crocker a dirigé une équipe canadienne à l’Universiade d’hiver 2013 à Trentino, Italie, et elle a également gagné une médaille d’argent en tant que deuxième sur l’équipe de Rachel Homan au Mondial 2010 de curling junior à Flims, Suisse.

Muyres, pour sa part, a été vice-capitaine sur l’équipe canadienne de Braeden Moskowy au Mondial junior de 2011 à Perth, Écosse.

Le Canada aborde le Mondial 2018 de curling double mixte détenant le premier rang parmi toutes les nations au monde dans cette discipline, sur la base des résultats obtenus au Championnat du monde et aux Jeux Olympiques. Plus tôt cette saison, le duo de Kaitlyn Lawes et John Morris a gagné la médaille d’or à la toute première compétition olympique de curling double mixte, à Pyeongchang, Corée du Sud. L’an dernier, à Lethbridge, Alta., les Canadiens Joanne Courtney et Reid Carruthers ont mis la main sur une médaille d’argent au Mondial 2017 de curling double mixte.

Le Canada bouclera la boucle sur le tournoi à la ronde jeudi à 18h30 HE, par un match contre la Corée du Sud.

Les trois premières équipes au classement de chaque groupe accèderont au tour du championnat à 16 équipes, à élimination directe, de même pour l’équipe qui aura terminé en quatrième place et qui affichera globalement le meilleur total  de distance de placement (placement au bouton effectué avant le match) au tournoi à la ronde.

Une sélection de matchs au Mondial 2018 de curling double mixte sera diffusée en temps réel au canal YouTube de la Fédération mondiale de curling.

Le tournoi à la ronde se poursuivra jusqu’à jeudi, et les séries éliminatoires commenceront vendredi. Visitez le www.worldcurling.org/wmdcc2018 pour tous les détails sur l’horaire et les alignements des différentes équipes. Les matchs pour la médaille d’or et pour la médaille de bronze sont fixés pour samedi le 28 avril à 10h00 HE.

L’équipe nationale féminine senior du Canada, de gauche à droite, Anita Silvernagle, Brenda Goertzen, Patty Hersikorn et Sherry Anderson. (Photo, Orville Scott / Curling Canada)

Entre-temps, au Mondial 2018 de curling sénior masculin et féminin, les équipes canadiennes  chercheront à retrouver les marches du podium, pour suivre le modèle des quatuors de Colleen Jones, de Halifax, et de Bryan Cochrane, d’Ottawa, qui ont récolté respectivement la médaille d’or et la médaille d’argent l’an dernier à Lethbridge, Alta.

Toutes les deux équipes canadiennes de cette année se sont payé le droit de représenter le Canada à Östersund en vertu de leurs victoires au Championnat canadien Everest 2017 de curling sénior, à Fredericton, N.-B.

Anderson, appuyée par sa vice-capitaine Patty Hersikorn, deuxième Brenda Goertzen et première Anita Silvernagle, s’est déjà qualifiée au Mondial 2019 de curling sénior (les dates et l’endroit restent à confirmer par la Fédération mondiale de curling), ayant justement remporté le titre national au Championnat Everest 2018 de curling sénior, le mois dernier à Stratford, Ont.

Les Canadiennes font partie d’un tournoi à 16 équipes, divisées en deux groupes. Les adversaires du Canada seront l’Australie, le Japon, la Lituanie, la Pologne, la Russie, la Suède et les États-Unis.

Le Canada contestera son premier match samedi à 6h00 HE, contre la Lituanie.  Parmi les visages familiers à Östersund, il y a la capitaine suédoise Anette  Norberg, médaillée d’or aux Jeux Olympiques d’hiver de 2006 et 2010, et championne aux Mondiaux féminins de 2005, 2006 et 2011.

Les vainqueurs des deux groupes se qualifieront directement aux demi-finales, samedi le 28 avril (3h00 HE), alors que les équipes qui termineront aux deuxième et troisième rangs dans chaque groupe joueront aux quarts de finales, vendredi à midi HE.

L’équipe canadienne aura l’œil sur une 12ème médaille d’or à cette 17ème édition du Mondial sénior.

L’équipe nationale masculine senior du Canada, de gauche à droite, Barry Chwedoruk, Wade White, Dan Holowaychuk et George White. (Photo, Orville Scott / Curling Canada)

En compétition masculine, White, son vice-capitaine Barry Chwedoruk, deuxième Dan Holowaychuk et premier George White viseront à rafler une 10ème médaille d’or pour le Canada, et la première depuis 2014, quand Wayne Tallon et son quatuor néo-bruswickois ont prévalu à Dumfries, Écosse.

Le Canada a également décroché des médailles d’argent aux éditions antérieures du Mondial sénior : ses deux défaites les plus récentes à la finale de ce championnat ont été flanquées par le Suédois Mats Wranå, qui espère remporter un troisième titre d’affilée et ce, chez lui en Suède.

Il y a 28 équipes masculines au total, triées en quatre groupes de sept. Le groupe auquel le Canada appartient est complété par la Belgique, l’Angleterre, la France, l’Allemagne, la Suisse et la Turquie.

Le Canada amorce le tournoi sur un match contre la France, samedi à 14h30, HE.

Les vainqueurs des quatre groupes accèdent directement aux quarts de finales, vendredi le 27 avril à 14h00 HE, alors que les équipes qui termineront aux deuxième et troisième rangs dans chaque groupe disputeront une ronde de qualification, vendredi à 18h00 HE.

Les matchs pour la médaille de bronze et pour la médaille d’or, pour les hommes comme pour les dames, se tiendront samedi, le 28 avril à 8h00 HE.

Pour de plus amples renseignements sur le programme de compétition et sur les différents alignements, visitez le www.worldcurling.org/wscc2018

Et le Mondial de curling double mixte et le Mondial de curling sénior sont des évènements à inscription ouverte; en d’autres mots, les nations ne sont pas obligées de se qualifier; elles n’ont qu’à présenter des équipes.