Tous les articles / Nos nouvelles / Le Canada affiche un dossier parfait après les premiers matchs de la Coupe du monde de curling

Le Canada affiche un dossier parfait après les premiers matchs de la Coupe du monde de curling

Les équipes canadiennes de curling masculin, féminin et double mixte ont été parfaites à la première journée des compétitions de la Coupe du monde de curling, à Suzhou, Chine. Toutes les trois formations canadiennes en sont sorties victorieuses après des matchs chaudement disputés dans leur tournoi à la ronde respectif.

Rachel Homan. (Photo, Fédération mondiale de curling/Celine Stucki)

Rachel Homan et sa bande d’Ottawa ont été les premières à fouler la glace pour le Canada. Homan s’est affrontée à la Russe Anna Sidorova dans une reprise de la finale du Mondial féminin de 2017. Tout comme en 2017, c’était Homan qui a prévalu. Homan affichait un déficit d’un point à la manche finale, mais a arraché la victoire 6-5 en vertu d’un frappé-poussée pour deux points.

Or, le match n’a pas débuté de manière prometteuse pour Homan, sa vice-capitaine Emma Miskew, deuxième Joanne Courtney et première  Lisa Weagle. Le Canada avait le marteau à la première manche, mais n’a pas su exécuter une double sortie qui lui aurait valu deux ou trois points. En revanche, Sidorova a volé un point pour prendre les devants; elle a volé un autre point à la deuxième manche. Le Canada a remonté la pente pour égaler la marque à la pause de la mi-temps, enregistrant un point à la troisième manche et volant un autre à la quatrième manche. La Russie a riposté avec un point en cinquième manche, mais le Canada en a marqué deux en sixième manche, prenant une tête d’avance pour la première fois dans la partie. Les Russes ont enregistré deux points à la septième manche, mais Homan est revenue de l’arrière encore une fois à la huitième et dernière manche, avec son frappé-poussée pour deux points et le gain 6-5.

Équipe Homan a renoué avec l’entraîneur Marcel Rocque à la Coupe du monde de curling. Le quadruple champion national et triple champion du monde de curling masculin s’était forgé un nom comme membre du quatuor légendaire de Randy Ferbey. Il avait entraîné l’équipe de Homan avant d’aller entraîner en Chine, et il s’est engagé à entraîner Équipe Homan pour la saison 2018-19.

«Nous sommes sur la glace depuis le mois d’août, et nous avons fait deux camps d’entraînement avec notre entraîneur Marcel Roque,» a indiqué la première, Lisa Weagle. «Ces séances ont été très utiles pour nous préparer à cet évènement. Marcel est un entraîneur et un joueur chevronné. Nous avons travaillé avec lui il y a quelques ans et nous sommes ravies qu’il soit de retour.»

Les dames canadiennes seront à nouveau sur la glace demain dans l’après-midi pour disputer un match contre la Sud-Coréenne Minji Kim (0-1).

Laura Walker et Kirk Muyres. (Photo, Fédération mondiale de curling/Celine Stucki)

L’équipe double mixte de Laura Walker (née Crocker) et Kirk Muyres a eu tout autant de succès à la ronde d’après-midi de la Coupe du monde de curling. Les médaillés de bronze du Mondial 2018 ont ouvert la marque contre le duo norvégien de Kristin Moen Skaslien/Sander Olav Rølvåg avec un frappé-poussée pour trois points à la première manche. Walker/Muyres ont protégé cette avance tout au long de la partie, en route vers une victoire 9-5. Les Norvégiens, cependant, ne se sont pas inclinés docilement. La Norvège a marqué un point à la deuxième manche pour réduire l’écart à 3-1. Par la suite, les deux équipes ont marqué des doublés tour à tour jusqu’à la huitième manche, lorsque le Canada a rendu la possibilité de rattrapage mathématiquement impossible pour ses adversaires.

Walker et Muyres ont un horaire chargé jeudi, avec deux matchs à disputer. À la ronde du matin, ils s’affrontent aux Russes Maria Komarova/Daniil Goriachev (0-1), puis ils boucleront la boucle sur la première partie du double tournoi à la ronde par un match d’après-midi contre les Suédois Thérèse Vestman et Robin Ahlberg (1-0).

«Oui, c’est un gain, mais c’était une vraie bataille,» a dit Muyres. «Les conditions ont été plus difficiles que la normale, mais nous nous sommes dit que ce serait acceptable juste d’être bons, non pas excellents, et cette stratégie a marché pour nous.

Il est bon d’avoir le premier match dans le rétroviseur, et nous allons nous reposer ce soir en vue d’être en pleine forme pour la confrontation de demain matin avec la Russie.»

Kevin Koe (Calgary) et son nouvel alignement, incluant le vice-capitaine B.J. Neufeld, le deuxième Colton Flasch, premier Ben Hebert et l’entraîneur John Dunn ont fait leur début contre le Suisse Peter de Cruz. Toutes les deux équipes ont opté pour un jeu plutôt conservateur pour commencer, mais trois points clés en sixième manche ont aidé à élever les Canadiens à un gain 6-4.

Colton Flasch et Ben Hebert. (Photo, Fédération mondiale de curling/Celine Stucki)

Le Canada a pris les devants 3-2 pour aborder la pause de la mi-temps mais la Suisse a inscrit un point pour égaler la marque à la cinquième manche. Le Canada a repris le dessus décisivement à la sixième manche. La Suisse a mis trop de force à une tentative de double sortie, ouvrant la voie à un placement pour trois points de la main de Koe, qui n’avait qu’atteindre le cercle des huit pieds pour récolter les points. Koe, cependant, a ciblé parfaitement le bouton pour ouvrir une avance 6-3. La Suisse a essayé de marquer des points multiples à la septième manche, mais a fini par opter de blanchir. Les Suisses ont ensuite tenté d’enregistrer un triplé en septième manche, mais en sont sortis avec un seul, servant à Koe une victoire 6-4 à son premier match avec sa nouvelle formation.

«Impossible de prédire le résultat final,» a dit Koe à propos du nouveau format de Coupe du monde de curling. «Évidemment, mieux on joue, meilleures les chances de gagner en fin de compte, et c’est tout ce qu’on peut demander. Notre groupe inclut des équipes formidables, donc il est vraiment bon de débuter sur un gain.»

Le Canada espère poursuivre sur sa lancée vendredi, pour compléter la première moitié du double tournoi à la ronde. Les Canadiens s’affrontent premièrement à l’Écossais Bruce Mouat (1-0) et terminent la journée par un match contre le Japonais Masaki Iwai (0-1).

Le pointage en temps réel, le classement et les statistiques de la Coupe du monde de curling sont disponibles au https://l1live.curlingworldcup.com/

TSN et la Fédération mondiale de curling assurent une couverture en direct de la Coupe du monde de curling. Pour accéder à l’horaire de diffusion de TSN, CLIQUEZ ICI. La FMC fera une diffusion en temps réel d’une sélection de matchs sur son canal YouTube.