Tous les articles / Nos nouvelles / Quatre équipes accèdent aux éliminatoires au Championnat canadien de curling mixte 2019

Quatre équipes accèdent aux éliminatoires au Championnat canadien de curling mixte 2019

Le divertissement du vendredi soir au Championnat canadien de curling mixte 2019 à Winnipeg est le Manitoba Social. Les Manitobains sont ravis de partager leurs traditions avec le reste des provinces et des territoires du Canada au championnat au Fort Rouge Curling Club, d’autant plus que l’équipe locale de Colin Kurz s’est assurée une place dans les éliminatoires.

Colin Kurz, Megan Walter, Brendan Bilawka et Sara Oliver. (Curling Canada/Terry Ursel)

Kurz et ses équipiers du Assiniboine Memorial Curling Club ont volé un point dans la manche supplémentaire contre Kendal Thompson de la Nouvelle-Écosse pour l’emporter 8-7. Le dernier lancer de Kurz, une garde, a glissé un peu trop, mais la Nouvelle-Écosse a raté sa dernière tentative de déplacement pour concéder un point.

«Quand tu joues une manche supplémentaire sans le marteau, tu peux juste essayer de leur faire lancer leur dernière pierre, racontait Kurz. Ma dernière a glissé un peu trop loin ; j’aurais aimé être un peu plus haut au lieu de lui laisser un déplacement. Je pensais qu’il allait tenter le double, mais il ne l’a pas fait.»

Le Manitoba a commencé le match en force contre la Nouvelle-Écosse, mais n’a pas réussi à terrasser son adversaire tôt. Après avoir forcé la Nouvelle-Écosse à prendre un seul point, le Manitoba en a marqué trois. Toutefois, Thompson et le Nouvelle-Écosse ont riposté avec deux points dans la manche suivante, puis en ont volé un autre dans la quatrième. En cinquième manche, le Manitoba a asséné un coup solide. Après que Thompson ait raté son double avec sa dernière pierre, Kurz a choisi de tenter un split pour trois points plutôt que le placement pour deux. La garde de l’avant – à environ un pied de la maison – a été poussée dans le cercle de 12 pieds, alors que sa pierre roulait dans la maison, permettant au Manitoba de reprendre les devants.

«Je ne sais pas si nous aimons la pression, ou si c’est un peu plus excitant de disputer ces matchs sans lendemain – nous en avons eu une dans nos trois derniers matchs et nous avons pu les ébranler une couple de fois. C’est surtout que nous sommes qualifiés», assurait Kurz, qui a inspiré son équipe à bien performer en fin de championnat.

Pas du genre à s’en laisser imposer, Thompson a réussi son propre coup spectaculaire dans la sixième manche. La Nouvelle-Écosse a réussi une double sortie montée à la perfection pour enlever la pierre marqueuse du Manitoba et marquer deux points qui ont égalé la partie à 6-6. La Nouvelle-Écosse a ensuite volé un point en septième manche pour prendre les devants, 7-6, avant la manche finale, pour laquelle elle n’avait toutefois pas le marteau. Le Manitoba a alors volé un point pour provoquer une manche supplémentaire.

Kurz, qui a représenté le Manitoba au Championnat canadien junior New Holland en 2018 avec son second Brendan Bilawka, savoure l’expérience de participer à un championnat national dans sa ville.

«Il y a le curling, mais aussi toute l’expérience autour», note Kurz, qui souligne que le comité organisateur organise une active sociale manitobaine, vendredi soir.

«Je vais peut-être prendre une bière après le match. Une manche supplémentaire oblige à prendre au moins une bière», sourit-il.

Le Manitoba s’est assuré de la deuxième position pour les éliminatoires, et affrontera Wayne Tuck de l’Ontario (Ilderton Curling Club) dans le match 2 vs 3. Tuck s’est incliné devant Félix Asselin, du Québec, vendredi soir ; ce dernier s’assure donc de la première place avec son équipe des clubs de Glenmore, Laval-sur-le-Lac et Baie d’Urfé.

Le Québec a fait preuve de patience contre Tuck. Asselin a inscrit un point dans chacune des trois premières manches, avant que Tuck ne réussisse un placement dans le quatre pieds en quatrième manche. À la pause après quatre manches, le Québec avait une avance de 3-1, mais il restait encore du travail à faire. En cinquième manche, le Québec faisait face à deux pierres en position de marquer, mais Asselin a bien jugé les angles et a réussi à les enlever toutes les deux, en plus de marquer un point. L’Ontario a inscrit un point en sixième manche, puis Asselin s’est servi de son talent pour les doubles pour marquer dans la septième : il a réussi à amener deux pierres dans la maison avec son dernier lancer, pour inscrire trois points et donner au Québec une avance de 7-2 qui a mis fin au match.

La Belle Province s’assure ainsi du premier rang pour les éliminatoires, et affrontera l’équipe de quatrième place, la Nouvelle-Écosse.

Dans un autre match de la ronde de championnat, Jason Ackerman de la Saskatchewan (Highland Curling Club, Regina) a battu Kurt Balderston de l’Alberta (Grande Prairie Curling Club). L’Alberta a entrepris la rencontre avec le marteau, choisissant d’annuler les deux premières manches. La patience de Balderston a été récompensée puisqu’il a inscrit trois points dans la troisième manche. Mais la Saskatchewan n’avait pas dit son dernier mot. Ackerman a marqué trois points à son tour dans la quatrième manche pour égaler la marque à la pause. La Saskatchewan a empêché l’Alberta de marquer dans la deuxième moitié, tout en volant un point dans les septième et huitième manches pour l’emporter 6-3.

Bob Smallwood du Yukon (Whitehorse Curling Club) et Cody Tanaka de la Colombie-Britannique (Richmond Curling Club) se sont livré un match enlevant, dans lequel le pointage changeait constamment. Après avoir forcé le Yukon à prendre un seul point dans la première manche, la Colombie-Britannique a inscrit deux points avec le marteau dans la manche suivante, avant d’en voler un autre dans la troisième. Ensuite, le Yukon a égalé le match à 3-3 en marquant un point en quatrième manche. Après la pause, la Colombie-Britannique a dû se contenter d’un point, avant que le Yukon n’ouvre les vannes dans la manche suivante. La Colombie-Britannique a raté un «in-off» avec sa dernière pierre, laissant trois pierres du Yukon dans la maison ; Smallwood en a ajouté une autre pour marquer quatre points. Mais l’équipe de la Colombie-Britannique ne s’est pas laissée abattre en marquant trois points dans la manche suivante pour égaler de nouveau le match à 7-7. Smallwood a mis fin aux hostilités avec une sortie pour deux points et la victoire.

La ronde de classement a aussi pris fin vendredi. Mel Sittichinli des Territoires du Nord-Ouest (Inuvik Curling Club) a remporté sa deuxième victoire consécutive en défaisant Ed MacDonald du Nunavut (Iqaluit Curling Club), 10-1. Chris Jeffrey du Nouveau-Brunswick (Gage Golf and Curling Association, Oromocto) a conclu avec un gain de 8-2 contre Harald Walters de Terre-Neuve-et-Labrador (RE/MAX Centre, St. John’s). Le Nouveau-Brunswick termine le championnat avec une fiche de 5-4, alors que Terre-Neuve-et-Labrador glisse à 2-7. Enfin, Trevor Bonot du Nord de l’Ontario (Port Arthur Curling Club, Thunder Bay) a lui aussi terminé à 5-4 en défaisant Melissa Morrow de l’Île-du-Prince-Édouard (Summerside/Charlottetown Curling Clubs), 6-4.

Toutes les sessions seront diffusées en direct sur Internet sur cbcsports.ca ou dans les applications de CBC Sports pour iOS et Android. Vous trouverez l’horaire de diffusion de CBC Sports en cliquant ici.

Les amateurs peuvent également être avertis de la couverture en direct de CBC Sports en programmant une alerte ici, et peuvent suivre les dernières nouvelles du monde du curling sur la page de curling de cbcsports.ca.

Pour des informations sur la compétition, les équipes et l’horaire, rendez-vous sur https://www.curling.ca/2019mixed/. Les résultats et les classements seront affichés en continu sur le site de résultats de Curling Canada.