Tous les articles / Nos championnats / Jones remporte un quatrième titre féminin à la Coupe Canada Home Hardware

Jones remporte un quatrième titre féminin à la Coupe Canada Home Hardware

ESTEVAN, Saskatchewan — Jennifer Jones a de nouveau prouvé, dimanche, pourquoi elle est l’une des meilleures curleuses au monde depuis plusieurs années. La capitaine originaire de Winnipeg et âgée de 44 ans a calmement réussi un longue double sortie pour marquer trois points au neuvième bout, ce qui lui a permis de vaincre l’équipe de Kerri Einarson de Gimli, au Manitoba, par 8-5 et de remporter un quatrième titre féminin à la Coupe Canada Home Hardware, un record.

Jennifer Jones, Kaitlyn Lawes, Jocelyn Peterman et Dawn McEwen, champions de la Coupe Canada Home Hardware 2018. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

« Nous estimions qu’avec la règle des cinq pierres, si nous ne réussissions pas ce coup, le pire scénario était que nous concéderions probablement un vol d’un point », a expliqué la troisième Kaitlyn Lawes. « Les chances de réussir un doublé (au 10e bout) sont assez élevées, alors nous avons pensé que le risque en valait la peine. »

Pour Jones, qui a dû réussir d’innombrables lancers difficiles pour la victoire au cours de sa carrière, le jeu en valait la chandelle.

Jennifer Jones célèbre son grand coup au neuvième bout. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

« Nous avons joué en fonction du pointage », a-t-elle dit. « Essayer de les empêcher d’inscrire deux points au dernier bout représentait un défi, alors nous avons pensé que cela valait le risque. J’aime tenter ce coup, j’avais un bon sentiment dès que la pierre a quitté ma main et je savais que ça allait être proche. Je n’étais simplement pas certaine que ma pierre allait mordre et rester en place, et heureusement ce fut le cas. »

Jones, Lawes, la deuxième Jocelyn Peterman et la première Dawn McEwen retournent à la maison avec le trophée de la Coupe Canada Home Hardware, 14 000 $ pour leur triomphe en finale et un total de 6 000 $ pour leurs quatre victoires lors de la ronde préliminaire. De plus, elles méritent un laissez-passer pour les essais préliminaires Road to the Roar de 2021 et se qualifient pour une épreuve de la Coupe du monde de la Fédération mondiale de curling au cours de la saison 2019-2020.

À sa 10e participation à la Coupe Canada Home Hardware, ce qui égalait un record, Jones, qui avait précédemment remporté le tournoi en 2007, 2011 et 2016, a été en contrôle pendant la majorité du match, en partie grâce au brio de Lawes, qui a réussi plusieurs coups importants au cours de la première moitié du duel pour éviter à Jones de se retrouver dans des situations potentiellement difficiles.

« Elle est toujours très solide et constante », a déclaré Jones à propos de sa coéquipière de longue date. « Je compte sur elle pour réussir beaucoup de coups importants et, la plupart du temps, elle livre la marchandise. Elle me facilite beaucoup la vie, c’est certain. »

La journée fut difficile pour Einarson, la vice-capitaine Val Sweeting, la deuxième Shannon Birchard, le première Briane Meilleur et l’entraîneure Patti Wuthrich, malgré une récolte de 9 000 $ pour leur deuxième position et de 9 000 $ pour leurs six victoires lors du tournoi à la ronde.

Einarson, qui avait pris le premier rang au terme du tour préliminaire et avait mérité un laissez-passer direct pour la finale, avait la chance d’inscrire un doublé au premier bout, mais a dû se contenter d’un point après avoir raté une double sortie. À la deuxième manche, ce fut au tour de Jones de manquer une double sortie, celle-là pour trois points, mais la championne a tout de même récolté un doublé.

Les équipes ont échangé des doublés aux quatrième et cinquième bouts. Jones a ensuite inscrit un autre point au sixième, puis Einarson a répliqué avec des simples aux septième et huitième bouts. Mais même après avoir créé une égalité de 5-5, Équipe Einarson ressentait un peu de frustration.

« J’aimerais revoir quelques-uns de mes coups, » admettait Sweeting. « Mais en fin de compte, quand votre adversaire réussit un sortie de 20 pieds pour trois points, il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire.

« Je pensais que mes lancers étaient assez précis, mais je n’obtenais aucun résultat. Peut-être que nous n’étions tout simplement pas à notre mieux sur la glace. Nous avons tout donné, mais c’était simplement un de ces matchs. Tout allait bien pour eux. »

La Coupe Canada Home Hardware 2018 prend fin dimanche soir à 19 h (HNC) avec la finale masculine entre Brad Jacobs de Sault Ste. Marie, en Ontario, et Kevin Koe de Calgary, sur les ondes de TSN et de RDS2.