Tous les articles / Nos championnats / Équipe Amérique du Nord reprend vie à la Coupe continentale World Financial Group

Équipe Amérique du Nord reprend vie à la Coupe continentale World Financial Group

Équipe Amérique du Nord a repris vie et commencé à sortir du cercueil, vendredi, à la Coupe continentale World Financial Group 2019, présentée par Boyd Gaming.

Après avoir à peine donné signe de vie dans les quatre premières sessions de cette compétition annuelle de curling de quatre jours opposant les meilleures équipes au monde, Équipe Amérique du Nord a balayé les trois rencontres de double mixte de l’après-midi, vendredi au Orleans Arena de Las Vegas, de quoi remonter le moral et ramener l’écart à un respectable 11-4 face à Équipe Monde.

Équipe Monde avait remporté deux des trois matchs de double mixte en matinée, plaçant ses adversaires en situation délicate, mais les résultats de l’après-midi ont redonné espoir aux Nord-Américains, qui ne sont peut-être pas encore morts.

Ils peuvent même se rapprocher un peu plus avec une bonne performance, ce soir, dans les trois affrontements entre les équipes masculines, qui valent un point chacun.

Vendredi après-midi, Équipe Amérique du Nord a été inspiré par le jumelage efficace de Matt Hamilton, des États-Unis, et Emma Miskew, d’Ottawa, qui ont pris une avance rapide de 6-0 après quatre manches, en route vers un gain de 8-4 contre le duo écossais de Lauren Gray et Grant Hardie, qui représentaient Équipe Monde.

«Nous avons abordé la partie avec la bonne attitude», racontait Hamilton, le curleur poivre et sel des États-Unis. «Nous pensions que nous allions gagner, et une telle attitude aide beaucoup en jouant.»

Hamilton estime avoir remporté une «victoire massive» pour Équipe Amérique du Nord.

«Ça les a un peu dégonflés, ajoute-t-il. Ils ont soufflé beaucoup d’air dans leur ballon jusqu’à maintenant; on ne peut pas dégonfler tout ça en une seule session, mais on peut peut-être leur grappiller une couple d’autres points ce soir.»

Hamilton a ajouté avoir été motivé par la foule dans l’aréna.

«J’aime m’amuser en jouant, et c’est encore plus amusant quand la foule s’amuse, elle aussi. Avec les microphones, ils peuvent nous entendre discuter et ça les amuse davantage, et quand ils s’amusent, ça m’allume. Je réussis plein de coups quand je suis allumé!»

Amérique du Nord. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

L’Amérique du Nord a aussi reçu de bonnes nouvelles de la part des deux autres équipes sur la glace. En effet, Taylor Anderson, des États-Unis, et Colton Flasch, de Calgary, ont ajouté un autre point pour les Nord-Américains en défaisant l’équipe suisse de Melanie Barbezat et Valentin Tanner, d’Équipe Monde, 7-6, grâce à deux points dans la huitième manche.

Et pour compléter la meilleure performance de l’Équipe Amérique du Nord, cette semaine, Jamie Sinclair et Chris Plys, qui jouaient dans leur pays, ont pris la mesure d’un duo de choc de l’Équipe Monde, les Suédois Sara McManus et Niklas Edin.

«C’était important pour nous de prendre notre élan, notait Sinclair. Nous avons inscrit une victoire ce matin, et nous construisions sur ça. Nous sommes de plus en plus confortables, et confiants, sur la glace.»

Les Nord-Américains traînent toujours de l’arrière par sept points, mais le format joue en leur faveur. Ils ont peut-être perdu la guerre jusqu’à maintenant, mais ils peuvent encore gagner la bataille grâce aux parties payantes qui s’en viennent, notamment les matchs Skins qui clôturent la compétition, dimanche, et dans lesquels 30 points sont à l’enjeu en six parties. Les Nord-Américains sont encore en vie et en forme.

«Ça va probablement se décider dans les Skins, croit Hamilton, et là, ça va être tout un spectacle.»

De son côté, Équipe Monde ne pouvait faire autrement que d’accepter ces trois défaites.

«C’était certain que nous allions perdre des matchs, note l’entraîneur Frederik Lindberg. Nous avons eu une journée fantastique, hier. Au bout du compte, nous sommes contents d’être à 8-4 dans les doubles mixtes.»

L’action reprend ce soir à 18h30 (heure du Pacifique) avec les rencontres par équipe chez les hommes.

TSN/TSN2 et RDS2 vont diffuser une couverture complète de la Coupe continentale World Financial Group. CLIQUEZ ICI pour l’horaire complet. Aux États-Unis, ESPN3 diffuse l’événement en direct.

La Coupe continentale World Financial Group oppose Équipe Amérique du Nord et Équipe Monde dans des compétitions par équipe, en double mixte, en équipes mélangées, en équipes mélangées mixtes et dans des Skins Games. Les équipes récoltent des points en remportant des parties; la première qui obtient 30,5 points remporte la Coupe continentale World Financial Group.

Pour des informations sur les billets, les alignements des équipes et l’horaire de la Coupe continentale World Financial Group 2019, visitez le site https://www.curling.ca/2019continentalcup/.