Tous les articles / Nos championnats / Équipe Monde accentue la pression sur ses rivaux à la Coupe continentale World Financial Group

Équipe Monde accentue la pression sur ses rivaux à la Coupe continentale World Financial Group

Équipe Amérique du Nord a récolté son premier point, vendredi matin, à la Coupe continentale World Financial Group 2019, présentée par Boyd Gaming, mais ça n’a servi qu’à ralentir l’hémorragie, pas à l’arrêter.

La formation nord-américaine, balayée dans les neuf premiers matchs de la journée d’ouverture au Orleans Arena de Las Vegas, jeudi, a entamé la journée avec plus d’entrain, vendredi matin, et a été récompensée quand l’équipe composée de Ben Hebert de Chestermere, en Alberta et Dawn McEwen, de Winnipeg, a eu raison des Suédois Sofia Mabergs et Christoffer Sundgren, d’Équipe Monde, en double mixte, 6-3.

Mais ça s’est arrêté là, Équipe Monde a maintenu une pression constante sur Équipe Amérique du Nord en remportant les deux autres doubles mixtes. Les vedettes écossaises Eve Muirhead et Bobby Lammie, d’Équipe Monde, ont défait les Américains Sarah Anderson et John Landsteiner, d’Équipe Amérique du Nord, 8-4, tandis que le duo suisse de Silvana Tirinzoni et Benoît Schwarz, qui représentent Équipe Monde, ont eu le dessus face à leurs rivaux d’Équipe Amérique du Nord, Joanne Courtney d’Edmonton et B.J. Neufeld de Winnipeg, 9-3, notamment grâce à une récolte de cinq points dans la sixième manche.

Ces victoires en double mixte valent un point chacune, permettant à Équipe Monde d’augmenter son avance à 11-1 au classement. Il a beau rester plusieurs points à gagner, la pression se fait sentir sur Équipe Amérique du Nord pour renverser la vapeur.

La Coupe continentale World Financial Group oppose Équipe Amérique du Nord et Équipe Monde dans des compétitions par équipe, en double mixte, en équipes mélangées, en équipes mélangées mixtes et dans des Skins Games. La première équipe qui obtient 30,5 points remportera la Coupe continentale World Financial Group, dimanche.

La motivation ne manquait pas pour Équipe Amérique du Nord avant le début des rencontres, en matinée. Sa séquence de six victoires consécutives est à l’enjeu, mais aussi la fierté et un bon paquet d’argent. L’équipe gagnante recevra, en effet, 85 000 $ CAN (à partager entre les 24 joueurs, les entraîneurs et la capitaine), alors que les perdants se partageront 45 000 $ CAN.

Mais la fierté l’emporte sur le reste. Personne ne veut mal paraître devant des milliers de spectateurs et un auditoire important à la télévision.

Silvana Tirinzoni et Benoît Schwarz. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

Hebert a essayé d’alléger la tension pour Équipe Amérique du Nord en amusant la galerie et en lançant quelques bonnes boutades.

«C’est un sport amusant, notait-il. Quand tu traînes de l’arrière par neuf ou dix à zéro, aussi bien essayer de passer du bon temps. Si tu te fais sortir de la compétition, aussi bien sourire et divertir les gens. En plus, nous gagnions, c’était facile d’avoir du plaisir !»

Mais il est conscient de la situation à laquelle fait face son équipe.

«Ils jouent du bon curling, et nous ne sommes pas aussi allumés que nous le voudrions, admettait Hebert. Nous avons eu une bonne rencontre avec les joueurs et les entraîneurs, et c’est vrai qu’il reste encore beaucoup de points à l’enjeu dimanche (pour les Skins Games). Nous devons certainement renverser la vapeur.»

Chez Équipe Monde, par contre, tout baigne.

«Nous nous amusons beaucoup, assurait Tirinzoni. Nous avons hâte de disputer chaque partie. Et même quand tu ne joues pas, c’est amusant de regarder jouer les autres équipes. J’adore chaque minute.»

Tirinzoni estime qu’une manche de cinq points est toujours possible quand de bonnes équipes s’affrontent.

«En fait, nous avons raté beaucoup de pierres des deux côtés, ajoutait-elle. Si le gel avait été réussi, les cinq points n’auraient jamais été possibles. La glace était très capricieuse à cet endroit.»

La Coupe continentale World Financial Group 2019 se poursuit aujourd’hui avec une session de double mixte à 13h30, puis la compétition par équipes chez les hommes à 18h30 (heures du Pacifique).

TSN/TSN2 et RDS2 vont diffuser une couverture complète de la Coupe continentale World Financial Group. CLIQUEZ ICI pour l’horaire complet. Aux États-Unis, ESPN3 diffuse l’événement en direct.

Pour des informations sur les billets, les alignements des équipes et l’horaire de la Coupe continentale World Financial Group 2019, visitez le site https://www.curling.ca/2019continentalcup/.