Tous les articles / Nos championnats / Les Albertaines se qualifient pour la finale des juniors canadiens New Holland 2019

Les Albertaines se qualifient pour la finale des juniors canadiens New Holland 2019

Àvant même de disputer son dernier match de la ronde de championnat aux juniors canadiens New Holland 2019, la capitaine de l’équipe féminine de l’Alberta, Selena Sturmay, est déjà assurée d’une chose : son équipe participera à la finale dimanche, avec comme enjeu la chance de représenter le Canada aux championnats du monde juniors de curling.

Selena Sturmay. (Photo, Curling Canada/Melanie Johnson)

L’équipe du centre sportif communautaire Saville d’Edmonton a obtenu son billet pour la finale grâce à une victoire de 7-6 contre Justine Comeau du Nouveau-Brunswick (Capital Winter Club, Fredericton), jeudi soir, au club de golf et de curling de Prince Albert, en Saskatchewan.

À égalité 6-6 à l’aube du 10e et dernier bout, l’Alberta a placé une pierre à l’arrière du bouton, ce qui a obligé Comeau à tenter une sortie double difficile à son dernier lancer. La pierre n’a pas suffisamment courbée et les représentantes de l’Ouest se sont sauvées avec la victoire pour porter leur fiche à 9-0 avec un match à disputer à la ronde de championnat. De son côté, le Nouveau-Brunswick a vu son dossier glisser à 4-5. 

« Toutes les équipes présentes au championnat ont très bien joué et on ne peut prendre aucune équipe à la légère », a déclaré Sturmay. « Nous sommes simplement heureuses de n’avoir encaissé aucune défaite et nous sommes très contentes des résultats que nous avons obtenus. »

Le Nouveau-Brunswick a limité l’Alberta à un point au premier bout et s’est ensuite contenté d’un bout nul. Le quatuor des Maritimes a suivi avec le premier doublé du match à la troisième manche.

Sturmay, une étudiante en sciences infirmières à l’Université de l’Alberta, avait la chance de marquer quatre points au quatrième bout, mais son lancer a effleuré une pierre à l’arrière de la maison, limitant son équipe à deux points et à une avance de 3-2. Les Albertaines ont creusé l’écart à la cinquième reprise en forçant Comeau à jouer un autre coup difficile, qu’elle n’a pu réussir, concédant un vol d’un point à Sturnay.

Au sixième bout, alors qu’aucune garde n’était en jeu et profitant d’un avantage de deux points, l’Alberta a choisi de sortir chaque pierre de ses rivales afin de limiter les chances de voir le Nouveau-Brunswick inscrire plus d’un point. Comeau a alors opté pour un bout nul et sa stratégie a été payante au septième. Après une tentative de placement à moitié réussie de l’Alberta, Comeau a fait mouche sur une sortie à l’intérieur qui lui a permis de marquer trois points et de s’emparer d’une avance de 5-4.

Le vent a une fois de plus changé de côté à la huitième manche, mais l’Alberta a raté une chance en or d’inscrire encore plus de points. Après une erreur du Nouveau-Brunswick, Sturnay avait la chance d’y aller pour un triplé mais son lancer a manqué de précision. Les brosseuses n’ont pu ramener la pierre dans la maison et les Albertaines ont dû se contenter d’un doublé.

Au neuvième, l’Alberta a réussi à limiter ses rivales à un point, ce qui lui redonnait le marteau pour la manche finale.

« Je pense que notre patience nous a aidé dans ce match. Nous avons raté quelques coups en début de match, mais nous sommes restées calmes et concentrées, et avons ensuite réussi de bons coups », a dit Sturmay.

Laurie St-Georges. (Photo, Curling Canada/Melanie Johnson)

Pendant ce temps, au Centre Art Hauser, Laurie St-Georges du Québec (club de curling de Laval-sur-la-Lac) a porté sa fiche à 7-2 grâce à un gain de 9-4 sur Kira Brunton du Nord de l’Ontario (Curl Sudbury). Le point tournant du match fut un vol de trois points au quatrième bout, qui a donné le ton pour le reste de la partie.

« Nous avons très bien joué lors de cette manche », a dit St-Georges à propos de la quatrième. « Tout au long du match, nous avons réalisé d’excellents lancers et l’intensité était au rendez-vous. Nous étions tellement confiantes pour ce match, alors oui, je suis satisfaite du résultat. »

St-Georges affrontera Kaitlyn Jones de la Nouvelle-Écosse (club de curling d’Halifax) vendredi matin et une victoire propulserait les Québécoises en demi-finale. Jones (6-3) a conservé ses chances de passer elle aussi au tour suivant en disposant de Mackenzie Zacharias du Manitoba (club Elmwood, Winnipeg) par 7-6 grâce à un point au 10e bout. Zacharias se retrouve avec un dossier de 5-4.

Chez les hommes, deux équipes se détachent du peloton dans la ronde de championnat, alors que plusieurs autres formations peuvent encore espérer obtenir le deuxième billet pour la demi-finale.

Les trois équipes de tête, celles des capitaines Tyler Tardi de la Colombie-Britannique (clubs de curling de Langley et de Victoria), Rylan Kleiter de la Saskatchewan (club Sutherland, Saskatoon) et JT Ryan du Manitoba (club Assiniboine, Winnipeg), étaient au repos jeudi soir, elles qui présentent des fiches respectives de 8-1, 8-1 et 6-2.

Le Québécois Vincent Roberge (club de curling Etchemin) a remporté une victoire de 8-3 contre Greg Blyde de Terre-Neuve-et-Labrador (Centre RE / MAX, club de curling de Saint-Jean), résultat qui place les deux équipes à égalité avec des dossiers identiques de 5-4. De son côté, Tanner Horgan du Nord de l’Ontario (Curl Sudbury) se retrouve lui aussi à 5-4 suite à un succès de 9-6 contre l’Albertain Desmond Young (4-5), du centre sportif communautaire Saville. 

Les équipes qui comptent présentement cinq victoires pourraient prendre part à un bris d’égalité si elles gagnent leur dernier match vendredi matin et que le Manitoba perd le sien.

La séance de jeudi soir marquait également la fin de la ronde de placement, qui impliquait les équipes éliminées au terme du premier tour.

Chez les dames, Lauren Ferguson de l’Île-du-Prince-Édouard (club de curling de Cornwall) a battu Sadie Pinksen du Nunavut (club d’Iqaluit) par 17-4 pour terminer la compétition avec un dossier de 2-7, comparativement à 0-8 pour le Nunavut.

Chez les messieurs, Jack Smeltzer du Nouveau-Brunswick (Capital Winter Club) a dominé Javen Komaksiutiksak du Nunavut (club d’Iqaluit) par 15-4 pour compléter le tournoi avec un dossier de 6-3, comparativement à 0-8 pour son adversaire. Tyler Smith de l’Île-du-Prince-Édouard (Charlottetown) a quant à lui vaincu Trygg Jensen du Yukon par 9-5 pour terminer avec une fiche de 4-5, alors que son rival retourne à la maison avec un dossier de 1-7.

Les équipes gagnantes représenteront le Canada aux championnats du monde juniors 2019, du 16 au 23 février, à Liverpool, en Nouvelle-Écosse.

Les résultats complets sont disponibles à www.curling.ca/resultats/

Pour toutes les informations sur l’événement, visitez www.curling.ca/2019juniors.