Tous les articles / Nos championnats / Équipe Canada revient en force et les records tombent au Scotties

Équipe Canada revient en force et les records tombent au Scotties

SYDNEY, N.-É. – Après avoir encaissé deux revers de suite lundi, la capitaine d’Équipe Canada, Jennifer Jones, a clairement laissé savoir à ses adversaires qu’elle était encore dans la course au Tournoi des Cœurs Scotties 2019.

Jennifer Jones regarde sa pierre alors que Jocelyn Peterman part à gauche et que Dawn McEwen se prépare pour le balayage de la victoire de mardi. (Photo, Curling Canada / Andrew Klaver)

Fidèle à la promesse de leur meneuse, les championnes en titre ont conservé leurs espoirs de participer à la ronde de championnat grâce à une solide performance mardi après-midi.

Lors d’une séance au cours de laquelle l’équipe de l’Île-du-Prince-Édouard (4-1, Charlottetown) a battu celle du Nouveau-Brunswick par 13-12 pour établir un record de la compétition pour le nombre total de points marqués, Équipe Canada (3-2, Winnipeg) a repris le chemin de la victoire en disposant du Yukon (0-5, Whitehorse) par 9-7.

Après avoir perdu leurs deux matchs lundi, rencontres au cours desquelles Jones avait conservé des faibles taux de réussite sur ses lancers de 58 et 63%, les championnes en titre ont rebondi de belle façon.

Jones, la vice-capitaine Kaitlyn Lawes, la deuxième Jocelyn Peterman, la première Dawn McEwen, la substitut Jill Officer et l’entraîneur Viktor Kjäll ont connu un départ canon en inscrivant pas moins de cinq points au premier bout.

« Nous voulions simplement sauter sur la glace et effectuer de bons lancers, et c’est exactement ce que nous avons fait au premier bout », a déclaré Jones. « Dans l’ensemble, je suis assez contente de notre semaine jusqu’ici. Par contre, notre fiche n’est pas à la hauteur de nos attentes. »

À la recherche d’un septième titre au Scotties, ce qui représenterait un nouveau record, Jones a connu une baisse de régime en milieu de match alors que la capitaine du Yukon, Nicole Baldwin, la vice-capitaine Hailey Birnie, la deuxième Ladene Shaw, la première Helen Strong et l’entraîneur Wade Scoffin ont inscrit un doublé à la quatrième manche avant de réussir des vols d’un point aux cinquième et sixième bouts. Équipe Canada a toutefois répliqué immédiatement avec un doublé au septième.

« Nous voulions essayer quelques nouveautés et nous l’avons fait », a expliqué Jones. « Nous avons été en mesure de nous relever et avons essayé quelques nouveaux trucs. Nous avons laissé quelques pierres en jeu dans des situations où, normalement, nous ne l’aurions pas fait. »

L’une des choses qu’elles ont essayées fut d’insérer Officer, qui a occupé pendant longtemps la position de deuxième au sein de l’équipe avant de prendre une pause cette saison, à la place de McEwen après le cinquième bout.

« Elle a été géniale en tant que cinquième joueuse, alors nous voulions lui donner un peu de temps de glace. Je croyais qu’aujourd’hui était une bonne occasion », a dit Jones. « Vous pourriez la revoir. »

Suzanne Birt et l’équipe de l’Île-du-Prince-Édouard ont gagné en style record mardi. (Photo, Curling Canada / Andrew Klaver)

Pour sa part, la capitaine de l’Île-du-Prince-Édouard, Suzanne Birt, était visiblement fatiguée au terme de la victoire record au cours de laquelle son équipe a inscrit cinq points au deuxième bout, trois au cinquième, deux au septième et deux autres au neuvième, mais a tout de même dû disputer un bout supplémentaire pour s’imposer face au Nouveau-Brunswick (2-3, Saint-Jean).

« Même si vous marquez beaucoup de points tôt dans le match, avec cette règle des cinq pierres, vous ne pouvez jamais, jamais lever votre pied de l’accélérateur, vous devez continuer à pousser », a dit Bird, qui a vu le Nouveau-Brunswick répliquer avec trois doublés ainsi que des manches de trois points aux huitième et 10e bouts.

« Vous prenez une grande respiration, vous faites les choses qui vous sont familières et avec lesquelles vous êtes à l’aise, puis vous vous en tenez au processus », a ajouté Bird.

Dans les autres matchs disputés mardi après-midi, Casey Scheidegger et son équipe « wildcard » (4-1, Lethbridge, Alberta) ont marqué trois points au septième bout pour vaincre Kerry Galusha et les Territoires du Nord-Ouest (3-2, Yellowknife) par 6-5. De leur côté, Robyn Silvernagle et la Saskatchewan (3-2, North Battleford) ont vaincu Kelli Sharpe et Terre-Neuve-et-Labrador (1-4, Saint-Jean) au compte de 8-4.

Équipe « wildcard » et l’Île-du-Prince-Édouard se partagent le premier rang du groupe B avec des fiches de 4-1, alors que les Territoires du Nord-Ouest, Équipe Canada et la Saskatchewan suivent à 3-2.

Le Tournoi des Cœurs Scotties 2019 se poursuit ce soir avec la séance de 19 h 30 (HNA).

Les pointages en direct, classements et statistiques du Tournoi des Cœurs Scotties 2019 sont disponibles à www.curling.ca/resultats/

TSN et RDS2 (webdiffusion en direct sur ESPN3 aux États-Unis) offrent une couverture complète du Tournoi des Cœurs Scotties 2019. CLIQUEZ ICI pour l’horaire complet.

Pour toute l’information sur les billets, visitez https://www.curling.ca/2019scotties/billets/?lang=fr