Tous les articles / Nos nouvelles / Les Canadiens Sturmay et Tardi vont jouer pour l’or aux Mondiaux Juniors

Les Canadiens Sturmay et Tardi vont jouer pour l’or aux Mondiaux Juniors

Pour la deuxième année consécutive, des équipes du Canada vont disputer le match pour la médaille d’or au Championnat du monde de curling junior, grâce aux victoires de Selena Sturmay et de Tyler Tardi, vendredi soir, au Queen’s Place Emera Centre à Liverpool, en Nouvelle-Écosse.

Selena Sturmay (WCF/Richard Gray photo)

En début de journée, Sturmay et son équipe – la troisième Abby Marks, la deuxième Kate Goodhelpsen, la première Paige Papley, la substitut Karlee Burgess et l’entraîneure Amanda-Dawn St. Laurent – avaient besoin d’une victoire contre la Russie pour accéder aux éliminatoires.

Puis, en demi-finale, le Canada a pris le contrôle de la partie assez tôt contre la Suisse Raphaela Keiser, mais a aussi dû composer avec des manches compliquées, avec beaucoup de pierres en jeu, dans un gain de 8-2.

«Honnêtement, notre équipe se distingue dans les situations où la pression est forte, aussi étrange que ça puisse paraître, soulignait Sturmay après le match. Quand la pression augmente, on dirait qu’on trouve toujours le moyen de rester calmes et d’avoir du plaisir. Ça nous a vraiment aidées dans ce match, juste de savoir que, au final, ce n’est qu’une partie de curling, qui aurait pu être notre dernière ensemble. Ça nous a vraiment aidées de canaliser cette énergie et de s’amuser.»

Bien que le Canada en sera à une deuxième participation consécutive à la finale, il s’agira d’une première pour l’équipe de Sturmay. Et elles ont vraiment hâte!

«Nous sommes absolument ravies (de jouer dans le match pour la médaille d’or), assure la capitaine. C’était un des buts que nous nous étions fixés au début de la semaine, alors nous sommes heureuses d’y être parvenues et maintenant, nous voulons continuer à nous amuser, bien jouer et faire que le Canada soit fier.»

Dans la demi-finale des hommes Tardi et ses coéquipiers – le troisième Sterling Middleton, le deuxième Matt Hall, le premier Alex Horvath, le substitut Rylan Kleiter et l’entraîneur Paul Tardi – ont eu aussi connu un bon départ contre Magnus Ramsfjell, de la Norvège.

En effet, les Canadiens ont profité de quelques erreurs du capitaine norvégien sur ses derniers placements en début de match pour prendre une avance de 4-0. En deuxième moitié, toutefois, les choses se sont un peu gâtées, Ramsfjell volant deux manches pour resserrer le pointage; le Canada a eu recours à des sorties puissantes pour redresser la situation, terminant la dernière manche avec une sortie pour sceller sa victoire de 7-5, et accéder au match pour la médaille d’or.

Tyler Tardi (WCF/Richard Gray photo)

«Nous avons pris un bon départ avec deux points, puis un vol de deux un peu chanceux. Magnus ne manque jamais des lancers de ce genre. Ils ont réussi à revenir dans le match – chapeau pour eux – mais, heureusement, nous avons pu nous rattraper», racontait Tardi après avoir vu la Suisse défaire l’Écosse dans l’autre demi-finale. «Nous sommes vraiment heureux en ce moment; de savoir que nous allons jouer pour la médaille d’or, peu importe le résultat, et que notre pays sera fier, ça signifie beaucoup pour nous, ajoutait Tardi. Nous sommes vraiment excités de jouer demain.»

À son deuxième match consécutif pour la médaille d’or, Tardi aura la chance de conserver son titre de champion, une occasion qui n’arrive pas très souvent, ce dont il est pleinement conscient.

«Les mots me manquent un peu pour exprimer comment on se sent à ce moment-ci. C’est toujours bien de tenter de gagner une médaille d’or pour ton pays; c’est un feeling incroyable de pouvoir le faire une fois de plus. On a vraiment hâte.»

Le Canada affrontera Marco Hoesli, de la Suisse, dans le match pour la médaille d’or chez les hommes, alors que Ramsfjell jouera contre l’Écossais Ross Whyte pour le bronze.

Chez les femmes, le Canada disputera une reprise de son dernier match crucial contre Vlada Rumiantseva, de la Russie, en finale. La Chine et la Suisse vont s’affronter pour le bronze.

Les rencontres pour la médaille de bronze et la médaille d’or chez les hommes sont prévues pour 9 h HNE, samedi, alors que les matchs de championnat chez les femmes sont présentés à 14 h HNE. Les deux matchs pour la médaille d’or seront diffusés sur la chaîne YouTube de la World Curling Federation.

Des informations sur la compétition, des nouvelles et le pointage en direct est disponible sur le site de la compétition : http://www.worldcurling.org/wjcc2019.