Tous les articles / Nos championnats / La Suède joue avec le feu et se brûle au championnat du monde masculin Pioneer Hi-Bred 2019

La Suède joue avec le feu et se brûle au championnat du monde masculin Pioneer Hi-Bred 2019

LETHBRIDGE, Alberta – Parfois, quand vous pariez, vous gagnez, et parfois, vous perdez. Le champion en titre Niklas Edin a mis tous ses jetons sur la table et a perdu mardi matin, ce qui lui a coûté sa fiche jusque-là immaculée au championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019, présenté par Service Experts Heating, Air Conditioning and Plumbing

L’équipe écossaise célèbre sa victoire sur la Suède mardi matin. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Tirant de l’arrière par un point au sixième bout, Edin et l’équipe de la Suède (5-1) ont choisi d’essayer une double sortie en angle et, lorsqu’il a raté son coup, l’Écossais Bruce Mouat (2-3) en a profité pour voler un point et s’emparer d’une avance de 4- 2, en route vers une victoire de 6-5.

« Nous avions le choix entre un placement pour un point ou encore tenter ce lancer et inscrire deux, ou même trois points. C’était un choix difficile, 50-50 », a déclaré Edin. « Quand on manque un tel coup, on se dit qu’on aurait dû y aller pour le placement. Mais même avec ce placement, ils auraient conservé l’avantage. Nous avons décidé d’y aller le tout pour le tout. Nous pensions qu’il s’agissait d’une belle occasion d’y aller pour plusieurs points et de renverser la vapeur. »

Mouat, qui a battu Edin aux championnats européens, a avoué qu’il avait été « un peu surpris » par la décision de son rival.

« Mais j’ai joué assez souvent contre Niklas pour savoir qu’il excelle à ce type de lancer et, quand il est à son meilleur, il peut facilement réussir ce coup pour trois ou quatre points. Je n’ai donc pas été totalement surpris. »

Selon lui, le vol d’un point fut très important pour son équipe. Il se retrouvait avec une avance de deux points et avec le marteau lors des bouts pairs « ce qui était très encourageant pour les quatre derniers bouts ».

Mouat a tout de même dû réussir une habile sortie en montée au 10e pour sceller l’issue du match et placer son équipe en bonne position pour se qualifier pour la ronde éliminatoire, qui regroupera six équipes.

« Dans les grands championnats, il est important d’aligner quelques victoires pour prendre son élan, alors j’espère que nous sommes maintenant sur une lancée », a-t-il dit. « Nous disputons un autre match ce soir. Si nous gagnons, nous serons de retour sur la bonne voie. »

De leur côté, Joel Retornaz et ses coéquipiers italiens (3-2) ont conservé leurs espoirs de participer aux éliminatoires grâce à une solide victoire 10-4 sur le Norvégien Magnus Ramsfjell (0-5). Après avoir concédé un vol d’un point au septième bout, les Italiens ont répondu avec pas moins de cinq points au huitième, forçant ainsi les Norvégiens à lancer la serviette.

« Nous savions que nous avions le marteau au huitième. Nous ne nous attendions pas à réussir une grosse manche, une manche de cinq points, mais nous savions que nous pourrions marquer au moins deux points car nous jouions très bien à ce moment », a déclaré le vétéran Retornaz, qui participe à son sixième championnat du monde. « Avec un doublé au huitième, nous aurions mené par trois, alors nous étions en confiance. »

L’Italie n’a jamais atteint la ronde éliminatoire au championnat du monde. Atteindre cet objectif serait donc un énorme accomplissement pour le capitaine, son équipe et son pays.

SooHyuk Kim crie à ses coéquipiers (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

« Ce serait quelque chose de très important. Nous savons que participer aux éliminatoires aurait une signification importante, ce serait bon pour la confiance des joueurs et, chez nous, les gens seraient peut-être inspirés et nous pourrions aider le curling italien à se développer. »

Sur le plan personnel, Retornaz dit que cela signifierait que son travail acharné porte ses fruits.

« Je pratique ce sport depuis longtemps et ce n’est pas seulement positif, car je suis souvent loin de ma famille, de mes amis et tout le reste. Mais nous avons gagné la médaille de bronze aux championnats européens il y a quelques mois. Cela efface tout, les efforts et les moments difficiles. Cela voudrait donc dire beaucoup pour moi d’atteindre les éliminatoires, cela signifie que vous êtes l’une des meilleures équipes au monde, et je pense que nous le méritons car nous travaillons très fort pour cela. »

Dans le seul autre match disputé en matinée, Yuta Matsumura du Japon (5-1) a surmonté un déficit de 6-2 à la pause des cinq bouts pour remporter une victoire de 8-7 en bout supplémentaire sur SooHyuk Kim de la Corée du Sud (0-6).

Le championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019 se poursuit aujourd’hui avec des séances à 14 h et 19 h (heure des Rocheuses).

Les résultats en direct, le classement et les statistiques du championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019 sont disponibles à l’adresse wmcc2019.worldcurling.org/

TSN / RDS2 assurent une couverture complète du championnat. CLIQUEZ ICI pour l’horaire complet de diffusion.

Pour toute l’information sur les billets, visitez https://www.curling.ca/2019worldmen/billets/?lang=fr