Tous les articles / Nos championnats / Le Japon renverse le Canada au championnat du monde masculin Pioneer Hi-Bred

Le Japon renverse le Canada au championnat du monde masculin Pioneer Hi-Bred

LETHBRIDGE, Alberta – Il n’y a plus d’équipe invaincue au championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019, présenté par Service Experts Heating, Air Conditioning and Plumbing, et le Canada a été remplacé par le Japon au sommet du classement.

Yuta Matsumura, capitaine de l’équipe du Japon, dirige ses coéquipiers lors de la victoire de mercredi sur le Canada (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Yuta Matsumura et sa formation japonaise (7-1) ont pleinement profité d’un départ chancelant de Kevin Koe et de ses coéquipiers canadiens mercredi matin, marquant deux points au premier bout et cinq autres au troisième en route vers une victoire de 9-3 en six manches. Le Canada (6-1) était la seule équipe encore invaincue à l’amorce de la journée.

« Nous nous sommes mis dans le pétrin dès le début du troisième bout et n’avons jamais vraiment eu l’occasion de nous en sortir, alors nous avons dû rester agressifs et offensifs », a déclaré Koe. « J’aurais aimé jouer un coup différent sur mon premier lancer, ça n’a pas très bien fonctionné. Puis, il a réussi un bon coup, et le match était joué. »

Le Japon a entamé le duel avec un doublé lorsque Koe n’a écarté qu’une pierre adverse sur une tentative de double sortie, a repoussé ses deux pierres vers l’extérieur et a permis à Matsumura de réussir un placement facile pour deux points. Le Canada s’est à nouveau retrouvé en difficulté au deuxième bout jusqu’à ce que le troisième B. J. Neufeld exécute parfaitement des doubles sorties consécutives. Cependant, Koe a encore une fois sorti une seule pierre au lieu de deux sur son dernier lancer et il s’est contenté d’un seul point.

Le Canada s’est retrouvé dans le pétrin au troisième engagement en raison de quelques erreurs en début de manche qui ont permis au Japon de placer quatre pierres dans la maison, et Koe n’avait pas de véritable façon de s’en sortir. En désespoir de cause, Koe a tenté de frapper une pierre adverse pour placer la sienne en position de marquer, mais il n’a pas obtenu le résultat escompté et Matsumura a effectué une double sortie facile pour inscrire cinq points.

« Ils ont simplement très bien exécuté aujourd’hui. Ils ne rataient aucun coup », a déclaré l’entraîneur japonais Bob Ursel à propos de son équipe. « Notre capitaine a réalisé des lancers phénoménaux lors du troisième bout. Nous avons placé nos pierres dans de bonnes positions et Colton (Flasch) a éprouvé quelques difficultés lors de ce bout, il a commis quelques erreurs et nous avons pu en tirer avantage dès le début, ce qui leur a éventuellement causé des ennuis. »

Matsumura, le troisième Tetsuro Shimizu, le deuxième Yasumasa Tanida, le premier Shinya Abe, le substitut Kosuke Aita et Ursel ont rarement raté un lancer important au cours de cette victoire impressionnante qui, à toute fin pratique, assure leur participation à la ronde éliminatoire.

À leur premier test contre l’une des équipes favorites du tournoi, Koe, Neufeld, le deuxième Colton Flasch, le premier Ben Hebert, le substitut Ted Appelman, l’entraîneur de l’équipe John Dunn et l’entraîneur national Jeff Stoughton n’ont pu rivaliser avec les brillants coups du Japon. Ils tenteront de rebondir plus tard mercredi contre un adversaire tout aussi redoutable, soit Niklas Edin de la Suède (6-1).

Ben Hebert, à gauche, et Kevin Koe discutent des options. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

« Nous serons prêts (ce soir) », a promis Koe. « De toute évidence, ce sera difficile contre la Suède, ils jouent bien, mais nous allons rebondir. C’est seulement une défaite, ce n’est pas le temps de paniquer. »

Le revers a mis fin à la série de 24 victoires consécutives Koe et de son équipe, une statistique qui importait peu au vétéran capitaine qui est à la recherche d’un troisième titre mondial.

« Nous avons perdu beaucoup de matchs, alors ce n’est certainement pas un sentiment nouveau », a-t-il déclaré. « Notre heureuse séquence a pris fin de façon plutôt abrupte, mais une défaite est une défaite. J’aurais aimé que nous jouions mieux que cela, mais nous ne l’avons pas fait. Que vous perdiez de cette façon ou sur le dernier lancer, le résultat est le même. »

Dans les autres matchs disputés mercredi matin, l’Écossais Bruce Mouat (4-3) a amélioré ses chances de participer aux éliminatoires avec une victoire de 8-4 sur Magnus Ramsfjell et la Norvège (1-6). Le champion olympique John Shuster des États-Unis (5-2) a marqué trois points au sixième bout pour disposer de l’Italien Joel Retornaz (4-3) par 8-3, puis Jaap van Dorp des Pays-Bas (3-4) a dominé le Chinois Qiang Zou (1-6) au compte de 10-5.

Le championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019 se poursuit aujourd’hui avec des séances à 14 h et 19 h (heure des Rocheuses).

Les résultats en direct, le classement et les statistiques du championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019 sont disponibles à l’adresse wmcc2019.worldcurling.org/

TSN / RDS2 assurent une couverture complète du championnat. CLIQUEZ ICI pour l’horaire complet de diffusion.

Pour toute l’information sur les billets, visitez https://www.curling.ca/2019worldmen/billets/?lang=fr