Des championnats pour Horgan et Walker à Morris, au Manitoba

Arrière-plan

Tanner Horgan and his team from Winnipeg Beach, Man., won the 2019 DEKALB Superspiel in Morris, Man. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

Tanner Horgan and his team from Winnipeg Beach, Man., won the 2019 DEKALB Superspiel in Morris, Man. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

Organiser les déplacements est toujours un casse-tête pour les équipes de curling compétitives. Dans les gros bonspiels, dans lesquels le tournoi à la ronde ou les qualifications peuvent s’étirer sur plusieurs jours, planifier un vol de retour à la maison – ou vers le prochain bonspiel – peut s’avérer problématique. Si vous perdez tôt, est-ce que ça vaut la peine de changer votre vol? Si les éliminatoires sont disputés un lundi, est-il préférable de réserver un vol pour le lundi soir ou le dimanche, et le modifier si nécessaire?

Alors que certaines équipes étaient en déplacement vers la Nouvelle-Écosse pour le prochain Grand Slam of Curling, la même journée, d’autres équipes étaient toujours en lutte pour atteindre les éliminatoires du DEKALB Superspiel, à Morris, au Manitoba. Si elles ne jouaient pas, au moins certaines d’entre elles auraient pris la direction de l’Est pour le Tour Challenge à deux niveaux.

Néanmoins, il restait toujours un championnat de bonspiel à l’enjeu. Chez les hommes, Mike McEwen, de Winnipeg, s’était qualifié dans le Groupe A, avant de s’avouer vaincu en manche supplémentaire devant Tanner Horgan en finale.

Horgan, qui joue maintenant avec une équipe de Winnipeg Beach aux côtés de Colton Lott, Kyle Doering, et Tanner Lott, avait perdu contre McEwan dans le Groupe A, avant de rester invaincu pour le reste du week-end en route vers le championnat, 9 500 $ et 39.395 points.

Pour sa deuxième place, McEwen a récolté 28.899 points qui l’ont fait grimper au classement du World Curling Tour (WCT). Équipe McEwen a gagné deux rangs à l’Ordre du Mérite pour passer en 12e place, et se détacher ainsi de ses poursuivants, qui bataillent pour les invitations en vue des prochains Grand Slams. À l’heure actuelle, les places de 14 à 17 ne sont séparées que par 12 points.

Du côté féminin, Laura Walker, d’Edmonton, a remporté sa deuxième compétition de l’année, sans perdre un seul match à Morris. Cette victoire lui a rapporté (à elle et ses coéquipières, Kate Cameron, Taylor McDonald, et Nadine Scotland) 8 000 $ et 34.196 points qui lui ont permis de gagner huit places sur la liste WCT, jusqu’à la 23e place.

Walker a défait Mackenzie Zacharias (Altona, MB) en finale.

Les deux vainqueurs à Morris se rendent à Pictou, en Nouvelle-Écosse, pour participer au niveau 2 du Tour Challenge, alors que McEwen sera du niveau 1.

Ailleurs, Isabella Wranaa, de la Suède, a amassé 6000 $ pour sa victoire contre Krista McCarville, de Thunder Bay, en Ontario, à la Royal LePage Women’s Fall Classic, à Kemptville, en Ontario. Wranaa a aussi récolté 34.805 points et passe en 13e place sur la liste WCT, un bond de quatre rangs.

À compter de mardi soir, 60 équipes prennent part au deuxième Grand Slam de la saison, le Tour Challenge. Deux niveaux de 15 équipes de chaque genre seront en compétition, les vainqueurs du niveau 2 méritant des invitations pour les prochains Grand Slams.

Pour les horaires, les pointages et les résultats, visitez le curlingzone.com; à compter de jeudi matin, vous pourrez également regarder les matchs sur les canaux Sportsnet.

Curling Canada