Depuis plusieurs années, on discutait de la création, au pays, de l’un des plus importants bonspiels dotés d’une bourse, mais ce n’est qu’en septembre 2001 qu’on a annoncé officiellement la tenue de la première Coupe Canada Strauss, qui aurait lieu en janvier 2003, à Sport Mart Place, à Kamloops.

La première édition de la Coupe offrait une bourse stupéfiante de 220 000 $, répartie également entre les épreuves, masculine et féminine. C’était la bourse la plus importante jamais offerte à un événement combiné pour les hommes et les femmes. Le groupe de 20 équipes comptait les championnes du monde Colleen Jones et Kelley Law, du côté féminin, et les détenteurs de titres mondiaux masculins Randy Ferbey, Russ Howard et Pat Ryan.

Les vainqueurs à la Coupe inaugurale étaient Randy Ferbey, d’Edmonton, qui a empoché 53 000 $ pour sa victoire 7-5 contre John Morris, dans la finale masculine, et Sherry Middaugh, de Coldwater, Ontario, qui a gagné 52 250 $ après l’avoir emporté 8-7 contre Kelley Law, dans la finale féminine.

La victoire de cette première Coupe offrait d’autres incitatifs, étant donné que les deux équipes gagnantes s’assuraient aussi une place dans la Coupe Continental 2003, à Thunder Bay, et de façon plus importante encore, aux épreuves de sélection canadiennes de curling Tim Hortons 2005, à Halifax, tournoi qui déterminerait les représentants canadiens aux Jeux olympiques d’hiver 2006 à Turin, en Italie.

La Coupe de 2004 promettait une bourse de 90 000$ à chacune des équipes, masculine et féminine, gagnantes et encore une fois une place à la Coupe Continental 2004, à Medicine Hat, et aux épreuves de sélection de 2005. À nouveau, la Coupe a attiré un groupe exceptionnel, comprenant le champion en titre Ferbey, en plus des anciens champions du monde Wayne Middaugh, Kerry Burtnyk, Russ Howard et Jeff Stoughton chez les hommes, tandis que la formation féminine incluait Colleen Jones, Sherry Anderson, Kelly Scott et Shannon Kleibrink.

Randy Ferbey en est sorti victorieux et a, encore une fois, vaincu le double champion du monde junior John Morris dans la finale de 10-3; Ferbey a reçu une bourse totale de 33 000 $. Chez les femmes, Jones l’a emporté 8-7 contre Anderson et gagné la bourse de 33 000 $.

Étant donné que Ferbey (vainqueur de la Coupe Canada 2003) et Jones (victorieuse au Tournoi des Cœurs Scotties 2003) s’étaient déjà qualifiés pour les épreuves de sélection 2005, les places ont été octroyées aux équipes en deuxième place, celles de Morris et Anderson.

En 2005, la Coupe Canada Strauss est officiellement devenue un événement de la Saison des Champions et s’est tenue en mars. À nouveau, des places aux épreuves de sélection étaient en jeu. Les équipes victorieuses ont été celles de Shannon Kleibrink, de Calgary, et de Kevin Martin, d’Edmonton. Kleibrink a triomphé 7-6 contre Jan Betker dans la finale, pour gagner 35 750 $, tandis que Martin a reçu 37 250 $ pour sa victoire 6-5 contre Randy Ferbey.

Puisque Kleibrink s’était déjà qualifiée pour les épreuves de sélection, en vertu du système de classement des équipes canadiennes, Betker a obtenu la place pour ces épreuves.

La Coupe Canada Strauss 2006 offrait à nouveau 90 000 $ en bourses pour chacune des compétitions, masculine et féminine. L’événement s’est tenu au début de février à l’Interior Savings Centre nouvellement rebaptisé.

Kevin Martin a réussi à défendre son titre, triomphant 5-4 contre Glenn Howard, à la finale, réclamant la bourse de 37 250 $. Chez les femmes, Cathy King, d’Edmonton, a vaincu Jennifer Jones, de Winnipeg, 10-9 et reçu une bourse de 36 500 $. Comme par les années passées, les deux équipes victorieuses se sont qualifiées automatiquement à la Coupe Canada de l’année suivante, en tant que championnes en titre.

En 2007, les bourses masculine et féminine ont atteint 75 000 $. La finale masculine était une confrontation entre les deux seuls capitaines qui avaient gagné la Coupe Canada, Randy Ferbey et Kevin Martin. La finale s’est poursuivie en manche supplémentaire et, en fin de compte, Ferbey l’a emporté 9-8 sur Martin, permettant à son équipe de gagner 28 200$.

La finale féminine était une reprise de la finale de l’année précédente, entre Cathy King et Jennifer Jones, mais cette fois-ci c’est Jones qui en est sortie avec la victoire, 10-7, et la bourse de 27 400 $. Cet événement de 2007, tenu à la mi-mars, a attiré une foule record de 30 034 spectateurs au cours des six journées de compétition.

Les deux équipes gagnantes ont également obtenu une place à la Coupe Continental 2007, disputée du 13 au 16 décembre, à Medicine Hat, et elles se sont jointes au groupe de 16 équipes masculines et 16 équipes féminines admissibles aux épreuves de sélection canadiennes de curling Roar of the Rings Tim Hortons 2009. En plus, elles se sont taillé des places, en tant que championnes en titre, à la Coupe Canada Strauss 2008.

En 2008, une bourse de 75 000$ a été offerte pour les compétitions masculine et féminine, et chaque équipe gagnante en sortirait avec 25 000 $. Chaque équipe recevrait également 800 $ pour chaque victoire durant le tournoi à la ronde.

L’équipe de Stefanie Lawton, de Saskatoon, l’a emporté dans la finale féminine, triomphant 7-4 contre Kelly Scott, de Kelowna. Chez les hommes, Kevin Koe, d’Edmonton, a vaincu un membre de son propre club, Kevin Martin, dans une finale masculine de 6-5.

Au cours de ses six années à Kamloops, la Coupe a permis de recueillir une somme considérable pour la Fondation Sandra Schmirler, alors que Strauss Herb Company, distributeur mondial de produits de santé situé à Kamloops, a contribué au soutien financier de la Coupe Canada dès ses débuts. Aquafina a également été un commanditaire principal de l’événement pendant cinq ans.

Les deux équipes gagnantes en 2008 ont reçu 25 000 $ pour leurs victoires, ainsi que des places à la Coupe Continental 2008, à Camrose, en Alberta, et en tant que championnes en titre, des places à la Coupe Canada 2009, tenue du 18 au 22 mars à Yorkton – première fois que la Coupe Canada se contesterait dans une autre ville et province. Les victoires ont également qualifié les équipes Koe et Lawton pour les épreuves canadiennes de curling.

À la Coupe Canada 2009, présentée par Richardson International, Shannon Kleibrink, de Calgary, est devenue la première capitaine féminine à gagner la Coupe deux fois, grâce à une victoire de 6-4 dans la finale contre Marie-France Larouche, de St-Romuald, Québec. Kleibrink, qui avait également gagné la Coupe Canada 2005, a encaissé 28 200 $ pour sa victoire.

Chez les hommes, Kevin Martin, d’Edmonton, qui venait d’établir un nouveau record de fiche parfaite au Brier Tim Hortons à Calgary, a battu son adversaire Randy Ferbey 8‐5 dans la finale tenue à la Farrell Agencies Arena, du Gallagher Centre. Ce fut sa troisième victoire de Coupe Canada; les autres s’étant produites en 2005 et 2006. L’équipe Martin a également gagné 28 200 $ pour sa victoire. Durant la semaine, une excellente participation a été constatée, avec 27 188 spectateurs.

La Coupe Canada 2010 s’est tenue à Medicine Hat, Alberta, et encore une fois 10 équipes masculines et 10 équipes féminines ont disputé le titre. Stefanie Lawton, de Saskatoon, a remporté la victoire en compétition féminine, l’emportant 7-3 contre Cheryl Bernard, de Calgary, pour gagner 28 200 $. Du côté masculin, Glenn Howard, de Coldwater, Ontario, a enfin vaincu Kevin Martin, d’Edmonton, triomphant 10-7 dans la finale pour une bourse de 29 000 $. En tout, l’événement a attiré 29 126 spectateurs, au deuxième rang au plan de la participation durant les huit années d’existence de l’événement, devancé seulement par Kamloops en 2007 (30 034 spectateurs).

Plusieurs changements ont été apportés à l’édition de 2011, qui s’est contestée du 30 novembre au 4 décembre à Cranbrook, en Colombie-Britannique.

Capital One est devenu le commanditaire en titre des éditions de 2011 et 2012 de la Coupe Canada, et le St. Eugene Golf Resort Casino a été le commanditaire principal de l’événement en 2011. Le format de la compétition a aussi beaucoup changé. Maintenant, sept équipes de chaque sexe participeraient à un tournoi à la ronde débouchant sur des éliminatoires, auxquelles les équipes en première place continueraient directement, à leur finale respective, et les équipes en deuxième et troisième places s’affronteraient en demi‑finale. L’ancien format avait 10 équipes de chaque sexe réparties en deux groupes, menant à des éliminatoires selon le système Page.

Et, de façon encore plus importante, en tant que premier événement au calendrier de la Saison des Champions de l’Association canadienne de curling, les deux équipes gagnantes seraient les premières à se qualifier directement pour les épreuves de sélection canadiennes de curling Roar of the Rings Tim Hortons 2013, du 1erau 8 décembre à Winnipeg, où seraient décidés les représentants canadiens du curling aux Jeux olympiques d’hiver 2014, à Sotchi, en Russie.

Les équipes gagnantes ont également obtenu des places à la Coupe Canada Capital One 2012, tenue du 28 novembre au 2 décembre, à Moose Jaw, Sask. et à la Coupe Continental World Financial Group 2013, présentée du 10 au 13 janvier, à Penticton, C.-B.

En fin de compte, Jennifer Jones, de Winnipeg, et Kevin Martin, d’Edmonton, en sont sortis victorieux. Tout comme ces deux équipes sont devenues les premières à se qualifier pour les épreuves de sélection canadiennes de curling Tim Hortons 2009, à Edmonton, elles ont également été les premières à se qualifier encore une fois pour les épreuves de sélection de 2013.

Jones, qui avait été victorieuse à la Coupe de 2007, a tout juste réussi à se rendre aux éliminatoires, grâce à deux points marqués dans la 10emanche de son match contre Amber Holland, pour terminer le tournoi à la ronde 3-3. La quadruple championne des Scotties s’est taillé une place dans la finale après une victoire 6-3 en demi-finale, contre l’équipe de Shannon Kleibrink, de Calgary, qui avait fini le tournoi à la ronde en deuxième place.

Dans la finale, l’équipe de Jones a écrasé Chelsea Carey, de Morden, au Manitoba, qui avait terminé le tournoi à la ronde en première place avec une fiche de 5-1. Le résultat 9-4 a donné à Jones une place aux épreuves de sélection de 2013, à la Coupe Canada Capital One 2012 et à la Coupe Continental World Financial Group 2013. L’équipe a également encaissé 26 000 $ pour sa victoire.

Chez les hommes, Martin, médaillé d’or aux Jeux olympiques de 2010, a remporté une quatrième Coupe Canada, un nombre record de victoires, vainquant un adversaire familier, l’Ontarien Glenn Howard, dans une finale de 7-4. Martin a terminé l’événement invaincu, avec une fiche de 7-0, et a reçu une bourse de 26 000 $, ainsi que des places aux événements susmentionnés. La seule autre équipe à finir la Coupe Canada sans perdre un seul match a été le quatuor de Randy Ferbey en 2003, à Kamloops, finissant avec une fiche de 6-0. Les victoires précédentes de Martin, à la Coupe Canada, ont eu lieu en 2005, 2006 et 2009.

La Coupe Canada Capital One 2012, présentée par Mosaic, s’est tenue du 28 novembre au 2 décembre à la Mosaic Place, à Moose Jaw, mettant en jeu des places aux épreuves de sélection canadiennes de curling Roar of the Rings Tim Hortons 2013.

Le tournoi à la ronde à sept équipes était le même qu’en 2011. Les équipes gagnantes ont reçu chacune 14 000 $, mais elles ont encaissé aussi 2 000 $ de plus pour chaque victoire au tournoi à la ronde.

Les équipes de Kevin Martin et Jennifer Jones sont retournées en vue de défendre leurs titres à la Coupe Canada (Jones était absente et Kaitlyn Lawes a fait fonction de capitaine puisque Jones venait d’accoucher de sa fille, Isabella, et était toujours en congé de maternité).

Le groupe féminin incluait également Stefanie Lawton, Heather Nedohin, Crystal Webster, Chelsea Carey, Sherry Middaugh et Cathy Overton‐Clapham. Le groupe masculin rassemblait Martin, Jeff Stoughton, Glenn Howard, Mike McEwen, Kevin Koe, John Epping et Brad Gushue.

Stoughton a terminé le tournoi à la ronde masculin au premier rang avec une fiche de 5-1 pour se qualifier à la finale, avec Howard, Koe et McEwen partageant la deuxième place avec une fiche de 4-2. McEwen a éliminé Koe 9-7 dans un bris d’égalité, puis s’est incliné 9-6 devant Howard en demi-finale.

Dans une finale serrée, Stoughton a marqué un point dans la 10emanche, pour en sortir avec une victoire de 4-3 contre Howard. L’équipe de Stoughton a gagné un total de 24 000 $ et une place aux épreuves de sélection.

Chez les femmes, Lawton a abouti en première place avec une fiche de 5-1 pour continuer dans la finale. Nedohin et Lawes, qui avaient terminé le tournoi à la ronde avec des fiches identiques de 4-2, se sont affrontées en demi-finale, où Lawes l’a emporté 9‐5. Dans la finale, cependant, Lawton a triomphé sur Lawes 6-4 pour gagner sa troisième Coupe Canada. Son équipe a également touché 24 000 $ pour sa victoire, ainsi qu’une place aux épreuves de sélection.

La semaine a battu tous les records de participation pour la Coupe Canada, avec 33 160 spectateurs en tout à Moose Jaw, éclipsant l’ancien record de 30 034 personnes établi à Kamloops en 2007.

Après une pause d’un an (alors que les épreuves de sélection canadiennes de curling Roar of the Rings Tim Hortons ont remplacé la Coupe Canada au calendrier de compétition), l’événement de 2014, sous la commandite de Home Hardware et présenté par Meridian Manufacturing, s’est tenu du 3 au 7 décembre à l’Encana Arena,à Camrose, en Alberta, qui a également accueilli la Coupe Continental World Financial Group 2008.

En tête des sept équipes de chaque sexe se trouvaient les médaillés d’or olympiques des Jeux de 2014, Jennifer Jones et Brad Jacobs. En plus des bourses à gagner, des places à la Coupe Continental WFG 2015à Calgary, les équipes gagnantes ont également obtenu une place à la Coupe Canada Home Hardware 2015 et au Road to the Roar 2017.

Chez les hommes, Brad Jacobs, de Sault Ste-Marie, Glenn Howard, de Penetanguishene, en Ontario, et Mike McEwen, de Winnipeg, ont tous terminé le tournoi à la ronde avec des fiches de 4-2, mais Jacobs a avancé à la finale en raison de ses victoires contre les deux équipes.

McEwen a ensuite triomphé de Howard, 5-4, dans une manche supplémentaire pour ainsi rejouer un match contre Jacobs.Cette fois, le résultat a été différent, alors que McEwen a été victorieux, 8-3, et a réclamé sa première victoire à un événement de la Saison des Champions de l’ACC.

Chez les femmes, Rachel Homan d’Ottawa a avancé à la finale, après avoir terminé le tournoi à la ronde avec une fiche de 5-1. Heather Nedohin, de Sherwood Park, Alberta, et Val Sweeting, d’Edmonton, étaient les prochaines au classement avec une fiche de 4-2 et se sont affrontées en demi-finale, que Sweeting a gagné 7-6 dans une manche supplémentaire. Jones n’a pu obtenir qu’une fiche de 3-3 pour la semaine et ne s’est donc pas qualifiée pour les éliminatoires.

La participation finale à Camrose était 17 542 spectateurs.

L’édition de 2015 de la Coupe Canada Home Hardware, présentée par Meridian, a eu lieu du 2 au 6 décembre, à Revolution Place, à Grande Prairie, en Alberta, ville qui a aussi accueilli les Scotties 2016, deux mois plus tard.

Présentes étaient les personnalités du curling canadien – les médaillés d’or olympiques Jennifer Jones, Brad Jacobs et Brad Gushue, les champions du monde Kevin Koe et Reid Carruthers, la championne des Scotties à deux reprises Rachel Homan, le double vainqueur du Brier Pat Simmons, les champions en titre de la Coupe, Mike McEwen et Val Sweeting, ainsi que la double championne junior du monde Kelsey Rocque.

Non seulement une bourse de 14 000 $ était en jeu pour les champions, masculin et féminin, mais des places étaient aussi attribuées pour la Coupe Continental WFG 2016, à Las Vegas. Cependant, de façon encore plus importante, les gagnants ont directement obtenu des places aux épreuves de sélection canadiennes de curling Roar of the Rings Tim Hortons 2017, devenant les deux premières équipes à se qualifier.

Chez les femmes, Homan a terminé au premier rang après le tournoi à la ronde, avec une fiche de 5-1 pour passer à la finale. Trois équipes – Jones,

Sweeting et Sherry Middaugh étaient à égalité pour la deuxième place avec des fiches de 4-2. Sweeting a ensuite vaincu Middaugh au bris d’égalité pour la troisième place et Jones en demi-finale, pour un match de revanche entre les finalistes de l’an dernier.

Cette fois, cependant, Homan a prévalu, mais à peine, avec 8-7, dans une manche supplémentaire qui lui a permis de se tailler une place à Las Vegas, gagnée comme membre de l’équipe nord-américaine, et à Ottawa pour les épreuves de sélection de 2017, avec la troisième Emma Miskew, la deuxième Joanne Courtney et la première Lisa Weagle.

Chez les hommes, McEwen et Koe ont terminé avec une fiche de 5-2, avec McEwen avançant à la finale pour sa victoire du tournoi à la ronde. Simmons et John Epping ont terminé à égalité pour la troisième place avec des fiches de 4-3. Epping a éliminé Simmons, dans le bris d’égalité, mais il a lui-même été éliminé par Koe, 7-6 dans une manche supplémentaire en demi-finale.

En finale, Koe, qui avait remporté la Coupe de 2008, a gagné sa deuxième avec une décision de 7-3 contre McEwen. Avec son troisième Marc Kennedy, son deuxième Brent Laing et son premier Ben Hebert, l’équipe de Koe a joué ensuite dans la Coupe Continental WFG pour le camp vainqueur, soit l’équipe nord-américaine, a remporté le Brier Tim Hortons, à Ottawa, pour l’Alberta et a finalement gagné le Championnat du monde masculin pour le Canada, à Bâle, en Suisse, qui a couronné une année mémorable. L’événement de cinq jours, à Grande Prairie, a attiré en tout 15 689 spectateurs.

En 2016, la Coupe Canada Home Hardware a eu lieu au Manitoba, pour la première fois dans l’histoire de l’événement. Le Westman Communications Group Place du Keystone Centre, à Brandon, a accueilli 14 des meilleures équipes masculines et féminines au pays, du 30 novembre au 4 décembre. Les équipes se sont disputé une bourse de 140 000 $ et des places directes au Roar of the Rings Tim Hortons 2017, pour avoir l’occasion de représenter le Canada aux Jeux olympiques de 2018, à Pyeongchang, en Corée du Sud. Les équipes gagnantes feraient aussi partie de l’équipe nord-américaine, à la Coupe Continental World Financial Group, en 2017, à Las Vegas.

Les équipes comptaient des champions olympiques, mondiaux et canadiens. Les champions nationaux en titre, masculin et féminin, de 2016, Kevin Koe et Chelsea Carey étaient en tête des concurrents. Ils étaient rejoints par le médaillé d’or olympique de 2006, Brad Gushue, le vainqueur de la Coupe en 2014, Mike McEwen, le médaillé d’or olympique de 2014, Brad Jacobs, la championne en titre de la Coupe, Rachel Homan, la médaillée d’or olympique de 2014 et championne du monde de 2008, Jennifer Jones, et bien d’autres.

Du côté féminin, Jones a contrôlé son destin tout au long de l’événement. Elle et son équipe de Winnipeg ont terminé le tournoi à la ronde avec une fiche de 5-3 et obtenu directement une place à la finale. Kerri Einarson et Val Sweeting ont eu besoin d’un bris d’égalité pour déterminer quelle fiche de 3-2 avancerait en demi-finale contre Homan. Einarson a battu Sweeting 8-6 dans le bris d’égalité, mais sa course vers la Coupe a été anéantie par Homan, dans une perte en demi-finale de 9-4.

Mais, c’était Jones qui aurait l’occasion de célébrer une victoire de la Coupe Canada dans sa province natale. Jones a battu Homan 9-5 en finale pour sa troisième Coupe Canada, égalisant Stefanie Lawton pour le plus grand nombre de championnats de la Coupe Canada en curling féminin. Jones a également dépassé un autre jalon à Brandon. Elle a terminé l’événement avec 38 victoires, le plus grand nombre de toute capitaine féminine dans l’histoire de l’événement.

Étant donné que Jones s’était déjà qualifiée pour le Roar of the Rings Tim Hortons, la place a été attribuée à Allison Flaxey, la prochaine équipe admissible au classement en vertu du CTRS.

Chez les hommes, Reid Carruthers a poursuivi les victoires du Manitoba. Gushue et lui étaient au haut des classements à la fin du tournoi à la ronde avec des fiches de 4-2. Gushue a finalement obtenu la place en finale grâce à sa fiche égale, ce qui signifiait que Carruthers devrait remporter la demi-finale contre John Epping, qui a gagné une égalité à trois équipes contre Brad Jacobs et Steve Laycock, en vue de la dernière place en demi-finale.

Carruthers avait besoin d’une manche supplémentaire pour vaincre Epping 6-5, puis s’est vengé avec une victoire 8-6 en finale contre Gushue, pour réclamer sa première victoire de la Coupe Canada comme capitaine. Il a remporté sa première Coupe Canada Home Hardware en 2012, comme deuxième pour Jeff Stoughton, à Moose Jaw, en Saskatchewan. En plus de retourner à sa première Coupe Continental World Financial Group depuis 2014, Carruthers a également obtenu sa place à Ottawa, pour le Roar of the Rings Tim Hortons 2017.

On a enregistré un nombre total de 29 345 spectateurs à l’événement.