Tous les articles / Nos nouvelles / Le Mondial de curling féminin se met en branle samedi à Pékin

Le Mondial de curling féminin se met en branle samedi à Pékin

Rachel Homan et sa bande d’Ottawa viseront à compléter leur collection de médailles de championnat du monde avec une de couleur or quand le Mondial 2017 de curling féminin s’amorcera plus tard cette semaine à Pékin.

Le Capital Gymnasium à Pékin, site du Championnat mondial de curling féminin CPT 2017, présenté par Ford du Canada. (Photo, Curling Canada)

Homan et son équipe, les nouvelles championnes canadiennes – la vice-capitaine Emma Miskew, deuxième Joanne Courtney, première Lisa Weagle, la remplaçante Cheryl Kreviazuk, l’entraîneur de l’équipe Adam Kingsbury et l’entraîneure nationale Elaine Dagg-Jackson — amorceront leur campagne de Mondial CPT 2017 de curling féminin, présenté par Ford du Canada, samedi au Gymnase Capital à Pékin.

Homan a mené Équipe Canada vers une médaille de bronze au Mondial 2013 de curling féminin à Riga, Lettonie, et l’an suivant elle a mis la main sur la médaille d’argent à Saint-Jean, N.-B.

Dans ce même aréna qui a accueilli le Mondial 2014 de curling masculin, présenté par Ford du Canada, et avant cela les compétitions de volleyball des Jeux Olympiques d’été 2008, Homan et ses coéquipières doivent s’attendre à une compétition féroce et ce, dès le tout premier match.

La première adversaire des Canadiennes sera la joueuse vétérane Bingyu Wang, représentant la nation hôtesse. Wang a été championne du monde 2009 et médaillée de bronze olympique aux Jeux de 2010. Cet affrontement, fixé pour 01h00 (toutes les heures sont indiquées au fuseau horaire de l’Est du Canada), sera diffusé en temps réel sur TSN.

Équipe Canada, à gauche, devant, Rachel Homan, Emma Miskew, Joanne Courtney, Lisa Weagle. Retour, l’entraîneur Adam Kingsbury, suppléant Cheryl Kreviazuk. (Photo, Curling Canada / Andrew Klaver)

Ce sera le coup d’envoi d’un tournoi à la ronde de 11 matchs pour le Canada, qui vise à gagner sa première médaille d’or au Mondial féminin depuis 2008, quand Jennifer Jones a signé la victoire à Vernon, C.-B.

Le Canada compte encore le plus grand nombre de médailles d’or sur l’histoire du Mondial féminin, dont 15 sur 38 ans; la Suède est au deuxième rang avec huit et la Suisse est en troisième place avec six.

Les Suissesses, cependant, ont remporté quatre des cinq derniers titres, incluant les trois plus récents. L’an dernier, c’était Binia Feltscher qui a prévalu à Swift Current, Sask.

Cette année, Alina Pätz prend les rênes de l’équipe suisse; Pätz a vaincu Jones et Équipe Canada dans le match pour la médaille d’or du Mondial féminin 2015 à Sapporo, Japon.

Alors que le contingent renferme plusieurs équipes expérimentées, dont notamment la championne du monde 2013, l’Écossaise Ève Muirhead, et la Russe Anna Sidorova, triple médaillé de bronze au Mondial – il y a également une équipe suédoise relativement inexpérimentée, dirigée par l’ancienne championne du monde junior, Anna Hasselborg, qui fera ses débuts au Mondial de curling féminin cette année.

Les autres équipes incluent celles d’Anna Kubeskova, de République Tchèque; Lene Nielsen, du Danemark; Daniela Jentsch, d’Allemagne; Diana Gaspari, d’Italie; Eun-Jung Kim, de Corée du Sud; et Nina Roth, des États-Unis.

Ce sera la dernière possibilité pour les nations de gagner des points en vue de se qualifier aux Jeux Olympiques d’hiver 2018. Les résultats combinés des Mondiaux 2016 et 2017 détermineront sept des équipes qui se joindront à l’équipe de la nation hôtesse sud-coréenne à Pyeong-Chang 2018. Les deux autres qualifications olympiques seront octroyées à la suite d’un évènement de qualification olympique de dernière chance, fixé pour le mois de décembre en République Tchèque. Ce site résume le classement à l’heure actuelle.

Le tournoi à la ronde se poursuivra jusqu’à jeudi, et les quatre premières équipes au classement accèderont ensuite aux éliminatoires Page. Les première et deuxième têtes de classement s’affronteront vendredi le 24 mars à 7h00 HAE pour déterminer laquelle se qualifiera directement au match pour la médaille d’or, le 26 mars à 3h00 HAE. La perdante de l’éliminatoire Page 1-2 contestera la demi-finale (le 25 mars à 7h00 HAE) contre l’équipe victorieuse en éliminatoire Page 3-4 (samedi le 25 mars à 2h00 HAE). Les équipes défaites en demi-finale et en éliminatoire Page 3-4 disputeront le match pour la médaille de bronze, le 25 mars à 22h00 HAE.

TSN/RDS2, partenaires officiels de radiodiffusion de la Saison des champions de Curling Canada, assureront une couverture en direct de neuf des 11 parties d’Équipe Canada au tournoi à la ronde, ainsi que toutes les séries éliminatoires. L’horaire de diffusion est accessible ici.

Pour tous les renseignements sur l’évènement, incluant l’horaire, les alignements et les résultats en temps réel, veuillez visiter le site web officiel de l’évènement au: www.worldcurling.org/wwcc2017

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca. Suivez-nous sur Twitter et Instagram au @CurlingCanada.