Tous les articles / Nos nouvelles / Le Canada est à une victoire de la médaille d’or au Championnat mondial de curling masculin de 2016

Le Canada est à une victoire de la médaille d’or au Championnat mondial de curling masculin de 2016

BASEL, Suisse — Pour le quatrième anniversaire du dernier titre du Canada au Mondial de curling masculin, l’équipe canadienne de 2016 est en bonne position pour mettre fin à cette période de sécheresse.

From left, Team Canada's Marc Kennedy, Ben Hebert and Brent Laing take a break from the pressure of Friday night's game. (Photo, World Curling Federation/Céline Stucki)

De gauche, Marc Kennedy d’Équipe Canada, Ben Hebert et Brent Laing prendre une pause de la pression du match de vendredi soir. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

L’équipe de Calgary de Kevin Koe (le deuxième Brent Laing faisait partie de cette équipe de la médaille d’or de 2012)  a méthodiquement a démoli une équipe danoise bien rodée, vendredi soir à St. Jakobshalle, en emportant une victoire de 5-3 dans le match éliminatoire Page 1-2.

Suite à cette victoire, Koe, Marc Kennedy, Laing, Ben Hebert, le remplaçant Scott Pfeifer, l’entraîneur de l’équipe John Dunn et l’entraîneur national Rick Lang se dirigent vers le match pour la médaille d’or de dimanche (9 h. ET).

Danish skip Rasmus Stjerne urges on his sweepers. (Photo, World Curling Federation/Céline Stucki)

Capitaine danois Rasmus Stjerne pousse ses balayeuses. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

« C’est amusant de jouer dans ces matchs, » a déclaré Koe qui est en quête de sa deuxième médaille d’or après l’avoir remportée avec une équipe différente en 2010 à Cortina d’Ampezzo, Italie. “Vous sentez une pression et l’intensité parce que cela signifie que vous jouez dans un gros match. Les deux équipes ont bien joué et la dernière manche fut capitale. »

Koe et sa troupe n’ont rien fait de spectaculaire, vendredi soir, rien de particulier digne d’une reprise. Ils n’ont simplement  pas donné aux Danois aucune ouverture de toute la soirée. Dans une occasion, le skip danois Rasmus Stjerne a raté son coup avec sa dernière pierre au 7e bout, Koe était prêt à bondir. Après, Koe a réussi un placement en haut du bouton avec sa première pierre et avait deux marqueuses derrière un tas de pierres; Stjerne a échoué dans sa tentative de déloger l’une ou l’autre des marqueuses. Puis Koe a effectué un placement sur le côté du bouton pour marquer un troisième point.

« C’était un lancer extrêmement difficile, » a reconnu Laing. « Mais il a réussi ce coup-là toute l’année. On sait qu’il va toujours être proche, et puis c’est à nous autres de compléter. Ben et moi avons eu une brève discussion avant le dernier lancer du Danemark au 7e.  Nous avons dit qu’ils pouvaient nous rendre la vie difficile, mais nous allons avoir ce placement, nous allons donc réussir. Heureusement, nous avons bien jugé la situation. »

C’était tout ce que le Canada avait besoin pour accéder à la finale de dimanche et battre le Danemark qui a deux médailles de bronze et aucune depuis 1990 après ses 39 participations au Championnat du monde de curling masculin. Il sera en demi-finale samedi à 13 h (TSN 1/3). Le Danemark affrontera le vainqueur de l’éliminatoire Page 3 et 4 entre John Shuster aux États-Unis et Yuzuke Morozumi du Japon (8 h, TSN 1/3/4).

« Je ne sentais vraiment pas que ça se déroulait en notre faveur, » a déclaré Stjerne qui a battu Brett Gallant de l’Île-du-Prince-Édouard pour la médaille d’or dans les Championnats du monde de curling junior en 2009 à Vancouver. « Ils ont joué avec confiance et ils ne nous laissaient rien.  C’était un de ces matchs, les premiers à marquer deux points, établissent le rythme; ils en ont marqué trois, ce qui était encore pire. Nous avons besoin de mieux jouer mieux et ne pas tenir compte de cela. »

Le Canada, entre-temps, peut se concentrer sur son jour de congé samedi et se préparer à remporter la médaille d’or, dimanche.

Team Canada's Kevin Koe will attempt to win his second world title on Sunday. (Photo, World Curling Federation/Céline Stucki)

Kevin Koe d’Équipe Canada tentera de remporter son deuxième titre mondial dimanche. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

« Nous jouons bien et je n’ai aucun problème avec un jour de repos, » a déclaré Koe. « Nous aurons une bonne pratique demain, passerons du temps avec notre famille et nos amis et nous nous détendrons. Prendre ça facile et être prêts pour dimanche. »

C’est dans ce même aréna que Laing avec le skip Glenn Howard, troisième Wayne Middaugh et le premier Craig Savill ont remporté la 34e médaille d’or  pour le Canada. Quatre ans entre les médailles d’or, ça ne peut-être pas paraître beaucoup de temps pour les autres pays, mais pour les Canadiens, c’est une éternité.

Plus de pression sur Équipe Canada ? Pas vraiment, a dit Koe.

« Je ne sais pas.  Je pense que nous nous mettons beaucoup de pression , » a déclaré Koe. « C’est une chance de redevenir champion du monde et ces occasions sont tellement rares, surtout en dehors du Canada. Alors évidemment, nous voulons gagner pour le Canada et remporter une autre médaille d’or, c’est une grande chance pour nous de gagner à nouveau et de couronner une excellente année. »

Pour les résultats d’Équipe Canada, allez à www.curling.ca. Nous suivre également sur Twitter, @curlingcanada.

Pour les résultats en direct, le classement et les équipes du Championnat mondial de curling masculin 2016, présenté par Ford du Canada, allez à:http://www.worldcurling.org/wmcc2016