Tous les articles / Nos championnats / Une journée en or pour les Albertaines au Championnat canadien junior 2017

Une journée en or pour les Albertaines au Championnat canadien junior 2017

Ce ne sera pas la première visite en Corée du Sud pour Kristen Streifel, mais celle du mois prochain sera un plus long séjour que les quelques heures qu’elle avait passées à l’aéroport de Seoul.

Équipe Alberta, Championne canadienne junior 2017, dans le sens des aiguilles d’une montre, en haut à gauche, Kristen Streifel, entraîneure Amanda-Dawn St-Laurent, Brenna Bilassy, Kate Goodhelpsen et Chantele Broderson. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

La capitaine d’Équipe Alberta, 21 ans, retournera en Corée d’ici quelques semaines, cette fois en tant que capitaine d’Équipe Canada, en vertu de sa victoire au match pour la médaille d’or, dimanche matin au Championnat canadien 2017 de curling junior, présenté par Ambrosia Apples.

Streifel a volé les points gagnants à la fin du 10ème bout de la finale contre l’Ontarienne Hailey Armstrong, dans le Centre des sports Archie Browning, quand l’Ontario a tenté de déloger une pierre albertaine à couvert au fond du bouton; le lancer a fini par être trop pesant.

Alberta capitaine Kristen Streifel célèbre sa victoire. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Grâce à cette victoire, Streifel, sa vice-capitaine Chantele Broderson, sa deuxième Kate Goodhelpsen, sa première Brenna Bilassy et leur entraîneure Amanda-Dawn St. Laurent enfileront la feuille d’érable pour représenter le Canada au Mondial 2017 VoIP Defender de curling junior, du 16 au 26 février à Gangneung, Corée du Sud.

«Mon Dou, je suis trop émue, les mots me font défaut,» a dit Streifel, extatique, à son premier championnat canadien junior avec l’Alberta après trois participations précédentes en uniforme saskatchewanais. «C’est un moment dont j’ai rêvé pendant tant d’années, et c’est vraiment incroyable que le rêve est devenu réalité cette semaine.»

Le match a été une bataille du début jusqu’à la toute fin : cinq des sept premiers bouts ont été blanchis : l’Ontario — invaincu pour aborder la finale — a enregistré deux points au troisième bout et l’Alberta a rendu la pareille au sixième bout.

Aux huitième et neuvième bouts, les deux équipes ont marqué un point à tour de rôle; l’Ontario avait le marteau sur un match nul pour aborder le dernier bout : scénario que, ironiquement, les Albertaines avaient pratiqué régulièrement à leurs séances d’entraînement pour se préparer au championnat canadien junior.

«Ah oui, c’est à l’ordre du jour des séances de lundi,» a affirmé Streifel dans un sourire. «C’est un scénario qui ne nous dérange pas. En fait, nous le préférons parfois. Nous aimons soumettre les autres équipes à un peu de pression, et nous nous disons que si nous nous concentrons sur le bon placement de nos pierres à nous, le reste tombera en place. C’était une bataille au 10ème bout, sans aucun doute.»

Effectivement. L’énergie a semblé basculer en faveur de l’Alberta quand cette équipe a su mettre à couvert une pierre sur le bouton, puis Streifel a su établir une deuxième garde avec son dernier lancer, laissant à Armstrong un coup quasiment impossible pour s’en tirer avec le point gagnant.

«Je pense que c’était un match très bien joué; nous avons raté un couple de coups clés tout simplement,» a dit Armstrong, dont l’équipe vice-championne comprend Grace Holyoke en troisième, Lindsay Dubue en deuxième, Marcia Richardson en première et l’entraîneur Bill Rogers. «Le coup à la toute fin a été vraiment dur; la pierre était trop bien protégée. Mais nous avons lutté jusqu’au bout. Notre équipe existe depuis seulement un an, et je pense que nous avons très bien fait, avec la médaille d’argent et un dossier 10-et-1.»

Streifel participera à son deuxième Mondial junior; elle a été remplaçante sur l’équipe médaillée d’or de l’Albertaine Kelsey Rocque en 2015 en Estonie.

St. Laurent, qui a entraîné Rocque vers la médaille d’or en 2014 et encore en 2015, va participer à son troisième Mondial junior, où le Canada aura dans son viseur une quatrième médaille d’or consécutive, dans le sillage de la victoire de Mary Fay l’an dernier en Suisse.

Ontario capitaine Hailey Armstrong appels à ses balayeurs lors de la finale de dimanche. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Et avant cela? Il suffit de dire que les devoirs et le rattrapage seront au programme pour Streifel et sa bande.

«Ça s’annonce intéressant,» a dit Streifel, étudiante de kinésiologie. «Les études sont passées en second plan cette semaine. Espérons que nous saurons passer quelques examens de mi-semestre cette semaine, avant de partir en Corée.»

C’est le neuvième titre junior féminin pour l’Alberta, et son quatrième sur les six dernières années. Les neuf titres égalent le Manitoba pour deuxième place sur la liste de classement historique; la Saskatchewan est en tête avec 11.

Le Championnat canadien junior 2017 prend fin dimanche après-midi, avec la finale masculine fixée pour 13h30 (fuseau horaire du Pacifique). Ce sera un affrontement entre Tyler Tardi, de Colombie-Britannique (Langley/New Westminster) et l’Ontarien Matthew Hall (Kitchener).