Tous les articles / Nos championnats / L’équipe hôtesse britanno-colombienne se qualifie à la ronde du championnat au Tournoi Scotties

L’équipe hôtesse britanno-colombienne se qualifie à la ronde du championnat au Tournoi Scotties

PENTICTON, C.-B. – On pourrait dire que l’équipe de Colombie-Britannique a fait preuve de bienveillance en tant que province hôtesse, se laissant battre à deux de ses trois premiers affrontements, mais le quatuor de Nanaimo dirigé par Kesa Van Osch a fini par revenir de l’arrière et décrocher une place à la ronde du championnat du Tournoi des Cœurs Scotties 2018.

Maîtres de leur propre destin, Van Osch, ses sœurs Marika Van Osch (troisième) et Kalia Van Osch (deuxième), la première Amy Gibson, la remplaçante Rachelle Kallechy et l’entraîneur Bill Tschirhart ont tenu tête mercredi après-midi, l’emportant par la marque de 9-7 sur Stacie Curtis et sa bande de Terre-Neuve-et-Labrador (St. John’s). Sous le nouveau format de compétition à 16 équipes, toutes les deux équipes ont terminé le tournoi à la ronde préliminaire de Groupe B avec un dossier 4-3, de même pour le quatuor ontarien de Hollie Duncan, qui vient de remporter une victoire 7-5 sur Michelle Englot et Équipe Canada (Winnipeg).

La Colombie-Britannique a eu droit à troisième place en vertu de ses victoires préalables sur Terre-Neuve-et-Labrador et sur l’Ontario. Ceux-là disputeront un bris d’égalité jeudi matin pour déterminer lequel recevra la quatrième et dernière qualification à la ronde du championnat (9h00, HP).
L’Alberta (6-1) a terminé à la tête du classement en Groupe B, et Équipe Canada a décroché le deuxième rang (5-2).

«C’est splendide,» a déclaré la capitaine britanno-colombiene à propos de sa qualification à la ronde du championnat. «C’est notre objectif depuis le début de la semaine.

«Nous tenions vraiment à accéder à ce deuxième tour. Ça semblait être un objectif raisonnable, faisable. Maintenant, nous allons nous fixer un nouvel objectif.»

Or dimanche soir, cet objectif ne paraissait pas tellement faisable.

«Il y a eu un couple de matchs où nous avons chancelé, nous avons eu des doutes (en ce qui concerne l’objectif qu’elles s’étaient fixé), mais aujourd’hui nous étions conscientes de notre mission, et confiantes. Nous savions qu’il fallait apporter un excellent niveau de jeu,» a remarqué Van Osch.

Capitaine de l’Équipe Ontario, Hollie Duncan (Curling Canada/Andrew Klaver photo)

Elle n’allait d’ailleurs pas se plaindre d’avoir évité un scénario de bris d’égalité. Pour sa part, Duncan ne se plaint pas non plus, même si elle doit vivre ce scénario, et en plus, si l’Ontario gagne en bris d’égalité, il s’agira de trois matchs à disputer jeudi.

«Nous n’y sommes pas encore (à la ronde du championnat), mais nous sommes très près,» a indiqué Duncan. «C’est bien de ne pas être éliminées, de toujours avoir une possibilité.

«Nous voulions apporter une attitude relaxe à notre match de cet après-midi, prendre plaisir au jeu. Nous avons eu quelques manches qui ont été plutôt faibles, mais en général c’était un bon effort.»

À son tir ultime, Duncan devait réussir un placement au bouton, face à trois marqueurs adverses.

«C’était un moment angoissant, mais en même temps j’avais la possibilité, et il y avait une voie pour atteindre le bouton, et c’est tout ce qu’on peut demander comme skip, la chance de faire un placement au bouton au dernier tir. On m’a servi cette possibilité, et j’ai réussi l’exploit,» a dit Duncan.

La capitaine d’Équipe Alberta, Casey Scheidegger, s’est offert un couple de beaux cadeaux pour fêter ses trente ans. En premier, son quatuor de Lethbridge/Grande Prairie, de Cary-Anne McTaggart (troisième), Jessie Scheidegger (deuxième), Kristie Moore (première), la remplaçante Susan O’Connor et l’entraîneure Carolyn Darbyshire a prévalu sur le Québec par la marque de 9-2. Une victoire aujourd’hui a d’ailleurs été son vœu quand elle s’est réveillée le matin de son anniversaire. En prime : la victoire lui a valu première place au classement en Groupe B.

«Nous sommes assez heureuses de cela,» a affirmé Scheidegger, enseignante au secondaire, qui avait reçu un message texte d’un de ses étudiants pour lui souhaiter joyeux anniversaire, et pour dire qu’on suivait ses progrès. «(Un dossier 6-1 est) très important pour aborder la ronde du championnat puisque nous allons nous affronter à des adversaires de plus en plus formidables.

«Nous avons perdu les pédales brièvement, contre Terre-Neuve (une défaite 9-5, essuyée lundi). Mais cela nous a obligées de nous recueillir et retrouver la concentration. Nous espérons tout de même que nous n’aurons plus d’accrocs comme ça.»

Les jeunes joueuses d’Alma, Que., avec Émilia Gagné, 18 ans, aux commandes comme capitaine, ont clôturé le tournoi à la ronde sur un dossier 3-4, pour se classer sixième dans leur groupe.

«Ce n’était pas notre meilleur effort, mais tout simplement nous sommes contentes d’être sur la glace au Tournoi Scotties. C’était une expérience géniale, même si nous avons perdu,» a déclaré Gagné.
Jeudi et vendredi, les quatre meilleures équipes au classement dans chaque groupe disputeront un tournoi à la ronde croisé avec leurs homologues de l’autre groupe, contre lesquelles elles n’ont pas encore joué. Les dossiers obtenus par chaque équipe dans Groupe A et Groupe B seront toujours pris en compte, et les quatre meilleures équipes au classement vendredi en fin de journée accèderont aux éliminatoires Page, qui se disputeront samedi.

À l’autre affrontement de la ronde de mercredi après-midi, la Prince-Édouardienne Robyn MacPhee (Charlottetown) a vaincu l’équipe du Nunavut (Iqaluit), dirigée par Amie Shackleton. L’Île-du-Prince-Édouard a terminé septième au classement Groupe B avec un dossier 2-5, devançant le Nunavut (0-7).
Il reste encore une autre ronde à disputer au tournoi à la ronde préliminaire du Tournoi des Cœurs Scotties 2018; les équipes du Groupe A seront sur la glace ce soir à 19h00. (Toutes les heures sont indiquées au fuseau horaire du Pacifique).

Les résultats en temps réel, le classement et les statistiques du Tournoi des Cœurs Scotties 2018 sont disponibles au www.curling.ca/scoreboard/

TSN et RDS2 (plus une diffusion en temps réel sur ESPN3 aux États-Unis) assureront une couverture complète du Tournoi des Cœurs Scotties 2018. Visitez le www.tsn.ca/2017-18-curling-broadcast-schedule-1.593081 pour consulter l’horaire de diffusion.

Pour les ventes des billets au Tournoi des Cœurs Scotties 2018, visitez le www.curling.ca/2018scotties/tickets/