Tous les articles / Nos championnats / Le quatuor wildcard est en tête de la poule de championnat des Scotties

Le quatuor wildcard est en tête de la poule de championnat des Scotties

PENTICTON, Colombie-Britannique – Il y a une semaine, Kerri Einarson est arrivée au Tournoi des Cœurs Scotties en essayant de se tailler une place dans le groupe.

Maintenant, elle et son équipe wildcard (East St. Paul, Manitoba) sont passées à la tête de la ligne.

Kerri Einarson, capitaine de l’Équipe Wild Card (Curling Canada/Andrew Klaver photo)

Einarson a défait Kesa Van Osch de la Colombie-Britannique (Nanaimo) 6-5 dans le match contre la poule adverse et est la seule au premier rang avec une fiche de 8-1. Einarson, troisième Selena Kaatz, deuxième Liz Fyfe et la remplaçant Kristan MacCuish sont seulement dans le groupe parce qu’elles ont défait l’équipe de Chelsea Carey de Calgary dans le tout premier match wildcard des Scotties pour désigner la 16e et dernière place dans les Scotties, vendredi soir dernier.

« Je suis assez excitée, je suis assez pompée d’être au sommet, » a déclaré Einarson. « Nous avons deux matchs difficiles demain (Équipe Canada et l’Alberta) et il faut définitivement être en forme contre elles. Elles font face au mur. Nous avons juste à bien jouer et à rester concentrées et en sortir avec quelques victoires. »

Les quatre meilleures équipes dans la poule de championnat dont deux rondes sont à venir, vendredi, se qualifieront pour les séries éliminatoires Page. L’objectif est de terminer dans les deux premières.

« Vous voulez être du match 1-2. Vous voulez avoir une seconde chance, si vous le pouvez. Nous sommes certainement déterminées à être de ce match, » a déclaré Einarson.

Après un mercredi lamentable quand elles ont subi deux défaites, le Manitoba avait une grosse journée de rebondissement et reprendre le jeu dominant d’auparavant. La formation de Jennifer Jones de Winnipeg a lavé l’Ontario (Hollie Duncan, Toronto) 11-3 jeudi soir pour se retrouver dans une égalité à trois pour la seconde place à 7-2.

« Grosse journée demain (l’Alberta et Équipe Canada), alors il faut y aller et être fortes. Chaque victoire vous rapproche et c’est tout ce que vous voulez pour participer aux séries éliminatoires, » a déclaré Jones dont l’équipe comprend également la troisième Shannon Birchard, deuxième Jill Officer, la première Dawn McEwen et la coach Wendy Morgan.

Également à 7-2 sont la Nouvelle-Écosse et l’Alberta après que Mary-Anne Arsenault (Dartmouth) a défait l’équipe de Casey Scheidegger (Lethbridge/Grande Prairie) 8-3. La Nouvelle-Écosse a remporté cinq matchs d’affilée.

« Tout va bien pour nous, » a déclaré Arsenault qui est soutenue par la troisième Christina Black, la deuxième Jennifer Baxter, la première Jennifer Crouse, la remplaçante Carole MacLean et l’entraîneur Peter Corkum. « Nous avons eu une journée formidable. Tout le monde a vraiment bien joué. Heureusement, lors de ce match, nous avons eu une chance de marquer trois points au 1er bout, ce qui a vraiment donné le ton à l’ensemble du match.

« Christina a dit après le match que nous avions juste besoin de surmonter le décalage horaire. »

Un inconvénient de la victoire est que le monde du curling surveille l’équipe.

« Je sais, » dit Arsenault en riant.

Arsenault a remporté cinq titres canadiens évoluant avec Colleen Jones de Halifax et cette expérience de haut niveau aide ici.

Mary-Anne Arsenault, capitaine de l’Équipe Nouvelle-Écosse (Curling Canada/Andrew Klaver photo)

«C’est toujours là. Après avoir jouer dans les provinciaux et dans ces matchs serrés, être capable de contrôler ses nerfs aide beaucoup, » a déclaré Arsenault qui reçoit des courriels quotidiens d’encouragement de Jones.

Arsenault a dit que même si c’est sa 13e participation aux Scotties, on ne vieillit pas à y être.

« Pas vraiment. C’est un événement fantastique. Les gens me disent dans la foule qu’ils sont heureux de me voir jouer encore. Certaines personnes me demandent pourquoi je joue encore, mais j’aime tout simplement le curling. Je ne peux pas arrêter. »

Seule en cinquième place est la formation du Nord de l’Ontario (Sudbury) dirigée par Tracy Fleury. Elle a amélioré sa fiche à 6-3 en battant Équipe Canada (Winnipeg), dirigée par Michelle Englot, 8-3. Équipe Canada se retrouve en sixième place à 5-4 tandis que la Colombie-Britannique et l’Ontario ont été éliminés des éliminatoires Page avec une fiche de 4-5.

Le Tournoi des Cœurs Scotties 2018 se poursuit vendredi avec des rondes à 9 h, 14 h et 19 h.

Les résultats en temps réel, le classement et les statistiques du Tournoi des Cœurs Scotties 2018 sont disponibles au www.curling.ca/scoreboard/

TSN et RDS2 (plus une diffusion en temps réel sur ESPN3 aux États-Unis) assureront une couverture complète du Tournoi des Cœurs Scotties 2018. Visitez le www.tsn.ca/2017-18-curling-broadcast-schedule-1.593081 pour consulter l’horaire de diffusion.

Pour les ventes des billets au Tournoi des Cœurs Scotties 2018, visitez le www.curling.ca/2018scotties/tickets/