Tous les articles / Nos championnats / Le Tournoi des Cœurs Scotties 2018 débouche sur une finale tout-Manitoba

Le Tournoi des Cœurs Scotties 2018 débouche sur une finale tout-Manitoba

PENTICTON, C.-B. – On le sait déjà : une équipe manitobaine va remporter le Tournoi des Cœurs Scotties 2018. Il ne reste qu’à voir laquelle.

(Curling Canada/Andrew Klaver photo)

Équipe WildCard, d’East St. Paul, Man., avec Kerri Einarson aux commandes, a prévalu par la marque de 12-9 sur Mary-Anne Arsenault, de Nouvelle-Écosse (Dartmouth) ce matin au South Okanagan Events Centre, à la demi-finale du Scotties, préparant la voie à une confrontation avec Jennifer Jones et Équipe Manitoba à la finale, qui se déroulera cet après-midi à 16h00 HP.

«C’est vraiment génial,» a dit Einarson de cette bataille du Manitoba à la finale. «Étant donné que nous étions trois équipes à représenter le Manitoba au Scotties cette année, c’était plus ou moins certain que l’une ou l’autre de nous serait dans la finale. Nous avons très hâte de jouer ce soir.

«Je suis vraiment impatiente. Vivement seize heures.»

C’était la cinquième manche de la demi-finale qui s’est avérée capitale pour Einarson, sa troisième Selena Kaatz, deuxième Liz Fyfe et première Kristin MacCuish. Il paraissait qu’Arsenault allait contraindre Einarson à deux points, mais une violation de ligne de jeu au dernier tir d’Arsenault a ouvert la voie à Einarson, qui a tenté un coup audacieux en vue de monter sa propre garde et son lancer dans la maison, pour ouvrir une avance 9-6.

«Cette violation de ligne de jeu nous a coûté le match. C’est ma faute à moi,» a dit Arsenault. «Ç’aurait été intéressant si nos adversaires en étaient sorties avec seulement deux points à cette manche-là.

«Je n’avais aucune idée (d’avoir touché la pierre au-delà de la ligne de jeu). J’ignorais complètement. Cela avait l’air tout à fait correct de mon point de vue. Peut-être j’avais encore un doigt en contact avec la pierre, je ne sais pas.»
Pour sa part, Einarson pensait qu’Arsenault glissait un peu trop large, et en conséquence et a tenu trop longtemps sa pierre, en vue de corriger l’angle.

«C’est malheureux. Il est dur d’écoper d’une telle violation. Mais cela nous a servi une possibilité et nous en avons profité,» a déclaré Einarson, qui n’avait pas hésité à cibler quatre points plutôt que d’opter pour un placement beaucoup plus sûr qui aurait valu trois points. «Quelques lancers auparavant, j’avais déjà formulé le lancer final. Je savais exactement où je voulais mettre les pierres, et comment il fallait lancer.»

(Curling Canada/Andrew Klaver photo)

Déployant une stratégie agressive pour faire pression à ses adversaires, Einarson a accepté volontiers de prendre des risques aux éliminatoires.

«Parfois notre jeu agressif nous a mises dans le pétrin,» a-t-elle convenu. «Nous avions bâti notre propre Grande Muraille de Chine (à la quatrième manche) quand nous leur avons accordé leur deuxième triplé, mais nous avons riposté avec quatre points, puis nous avons tenu tête durant la deuxième moitié de la partie.»

Cette défaite met fin à une série de neuf victoires pour la Nouvelle-Écosse, qui avait clôturé la ronde du championnat en partageant la tête du classement avec les équipes WildCard et Manitoba, toutes avec un dossier 9-2. Mais puisqu’Arsenault s’était inclinée devant ces deux autres équipes durant le tournoi à la ronde initial, elle a été obligée de disputer l’éliminatoire Page 3-4 contre le Nord de l’Ontario samedi afin d’accéder à la demi-finale d’aujourd’hui.

Maintenant, Arsenault, sa troisième Christina Black, deuxième Jennifer Baxter, première Jennifer Crouse, la remplaçante Carole MacLean et l’entraîneur Peter Corkum viseront à représenter la Nouvelle-Écosse en tant que province hôtesse, au Tournoi des Cœurs Scotties 2019 à Sydney.

«Cela nous donne une bonne dose de confiance pour sûr. C’est une borne importante pour notre équipe. Espérons que c’est un grand pas en avant vers la victoire à Sydney.»

Einarson avait décroché le premier rang à la ronde du championnat, mais a reculé à la demi-finale à la suite de sa défaite 9-7 à l’éliminatoire Page 1-2 contre le Manitoba (Winnipeg) samedi soir. Einarson s’est donc payé une autre confrontation avec Jones à la finale. Jones, quintuple championne canadienne, championne du monde et médaillée d’or aux Jeux Olympiques de 2014, avait prévalu sur Einarson à leurs 17 premiers affrontements avant qu’Einarson a triomphé mercredi passé au tournoi à la ronde.

À la première manche de la demi-finale, Arsenault paraissait avoir établi une meneuse plus ou moins inatteignable, mais Einarson a su la déloger en sortant une garde. Elle en est sortie avec deux points. À la deuxième manche, il paraissait qu’Einarson allait contraindre Arsenault à marquer un point ou blanchir, mais sa tentative de sortie a fini par pousser une pierre adverse dans la maison, laissant à Arsenault un placement routinier pour trois points. À la troisième manche, Einarson a riposté avec une courte double sortie pour récolter un triplé et prendre le dessus 5-3.

Les points ont continué à cumuler en quatrième manche. À son premier tir, Arsenault a navigué un étroit passage pour déloger la meneuse d’Einarson et établir deux marqueurs, préparant la voie à un triplé qui lui a remis le dessus 6-5. Mais ensuite, Équipe WildCard a marqué ces quatre points décisifs.

Il a fallu attendre la huitième manche avant que l’équipe détenant le marteau se voie obligée de marquer un point, mais cela a accordé à Einarson un avantage 11-8. Encore à la neuvième manche, Arsenault a su récolter un seul point. Puis, alors que la chanson Born to be Wild résonnait dans l’aréna, Einarson a fait un placement pour un point pour sceller une victoire 12-9 pour Équipe WildCard.

(Curling Canada/Andrew Klaver photo)

Les résultats en temps réel, le classement et les statistiques du Tournoi des Cœurs Scotties 2018 sont disponibles au www.curling.ca/scoreboard/

TSN et RDS2 (plus une diffusion en temps réel sur ESPN3 aux États-Unis) assureront une couverture complète du Tournoi des Cœurs Scotties 2018. Visitez le www.tsn.ca/2017-18-curling-broadcast-schedule-1.593081 pour consulter l’horaire de diffusion.

Pour les ventes des billets au Tournoi des Cœurs Scotties 2018, visitez le www.curling.ca/2018scotties/tickets/