Équipe Canada / Deux victoires pour Canada aux Paralympiques

Deux victoires pour Canada aux Paralympiques

Si l’on demandait à Mark Ideson, le capitaine de l’équipe canadienne de curling en fauteuil roulant, quelles seraient les équipes en lice aux Jeux Paralympiques de cette année, il nommerait la Norvège, qui a remporté le championnat du monde; la Russie, qui avait été double championne du monde avant la Norvège; et les États-Unis, qui jouent très bien cette année.

Il n’inclurait certainement pas le Canada dans cette liste, même si cette nation a récolté la médaille d’or aux trois dernières éditions des Jeux Paralympiques.

Sur la base des pronostications d’Ideson, on s’attendrait à une victoire écrasante à l’affrontement Norvège-Canada. Et effectivement, Ideson a eu raison. Mais pas dans le sens attendu.

En fait, le Canada a remporté une victoire 10-1 sur la Norvège en six manches (la Norvège a capitulé sans finir le match, qui dure normalement huit manches), pour terminer la première journée des compétitions avec deux gains décisifs à son compte.

«L’équipe se consolide très bien. Nous apprenons les caractéristiques de la glace, et nous nous sentons bien,» a indiqué Ideson, aussi modeste que toujours. «C’est quatre coéquipiers sur la glace, qui font de leur mieux.»

En ‘faisant de leur mieux,’ les coéquipiers d’Ideson ont fait en sorte qu’il n’ait pas à exécuter des tirs trop compliqués, tout en présentant un scénario de cauchemar au skip norvégien Rue Lorensten.

La Norvège a eu seulement une possibilité réelle, après la première manche, de marquer des points, et même dans ce cas-là, elle devait réussir un placement en plein cercle des quatre pieds… pas un mince exploit en curling en fauteuil roulant, où il n’y a pas de balayeurs pour aider.

Pendant le reste de la partie, le Canada jonchait la piste de pierres, et les Norvégiens n’ont pas su monter quelque attaque que ce soit. À chaque fois, Ideson ripostait avec une autre garde, un autre placement dans la maison. Pour une équipe qui n’est pas ‘en lice’, le Canada donnait une impression d’aisance.

«Il y a beaucoup d’énergie sur la glace. C’est passionnant. C’est vraiment génial d’avoir nos familles ici. Mais il y a beaucoup de distractions aussi,» a remarqué Ideson. «Donc nous essayons de nous concentrer sur un lancer à la fois, rester dans le moment, et tirer du plaisir du jeu. J’espère que cette attitude nous rapportera une bonne position en fin de semaine.»

Jusqu’ici, tout va bien. Avec deux victoires à son compte, le Canada est à la tête du classement, mais on sait que c’est encore très tôt dans ce tournoi à la ronde à 12 équipes.

Le Canada est exempté de la ronde du matin. Il s’affronte à la Suède à la séance d’après-midi à 14h35, heure locale (01h35 HE). Visitez le www.cbcsports.ca pour suive la partie en direct.