Tous les articles / Nos championnats / La Suède poursuit sur sa lancée au Mondial Ford de curling féminin

La Suède poursuit sur sa lancée au Mondial Ford de curling féminin

NORTH BAY, Ont. – Anna Hasselborg avait mal à la tête dans la foulée de son plus récent affrontement, mais ce sont ses adversaires qui souffrent encore plus au Mondial Ford de curling féminin.

L’équipe suédoise Anna Hasselborg est restée invaincue aux Mondiaux Ford avec une victoire contre la République tchèque. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Les championnes olympiques ont volé trois points en quatrième manche en route vers une victoire 8-6 sur Anna Kubešková (3-3), de République Tchèque, mardi après-midi dans l’aréna North Bay Memorial Gardens. La Suède demeure invincible, avec six gains à son compte.

«C’était un effort solide, pourtant moi-même je ne jouais pas à mon mieux, je me suis débattue un peu. Mais c’était un bon effort d’équipe,» a déclaré la vice-capitaine suédoise, Sara McManus. «Nos adversaires ont très bien joué également. C’est dur, en fait, d’avoir une avance considérable et maintenir l’élan. Nos adversaires nous ont soumises à une certaine pression et elles ont réussi plusieurs gels splendides.»

Les championnes olympiques semblaient s’imposer tôt dans le match, avec deux points enregistrés en troisième manche suivis par un vol de trois points en quatrième manche, lorsque le dernier tir de Kubešková, une tentative de placement, a effleuré une garde, servant le triplé à Hasselborg.

«Nous avons mal joué une seule manche et cela a décidé le résultat, malheureusement,» a dit Kubešková. «Mais nous avons fait de notre mieux. Ce n’était pas parti idéalement, mais nous avons bien joué pour le reste. C’est toujours difficile contre une adversaire si bonne que ça.»

Effectivement, Kubešková et sa bande ont refusé de se laisser faire, récoltant des doublés aux cinquième, septième et neuvième manches pour rester dans la bataille. En fin de compte, Hasselborg, McManus, la deuxième Agnes Knochenhauer, la première Sofia Mabergs, la remplaçante Jennie Waahlin et les entraîneurs Mari Prytz et Peja Lindholm ont exécuté les lancers nécessaires pour maintenir le contrôle du jeu.

La capitaine russe Victoria Moiseeva donne des instructions à ses coéquipières, avec à son bord Mao Ishigaki. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

McManus a remarqué que le quatuor suédois joue avec beaucoup de confiance, similairement à leur performance olympique, mais dans un contexte différent.

«Aux Jeux Olympiques, nous ressentions de la pression, mais ça provenait surtout de l’intérieur, de nous-mêmes. Mais maintenant que nous avons gagné la médaille d’or aux Jeux Olympiques, la pression de l’extérieur se fait sentir un peu plus. Pourvu que nous nous sachions continuer à nous fier à nous-mêmes, à croire en nous-mêmes, ça devrait bien aller.»

Victoria Moiseeva et Équipe Russie (4-2) ont rebondi d’une défaite potentiellement dévastatrice contre la Chine lundi soir, remportant une victoire décisive 7-4 sur la Japonaise Tori Koana (3-3). Les Russes ont récolté trois doublés et ont contrôlé la partie du début jusqu’à la fin.

«Nous avons très bien joué. Je suis fière de notre retour en force après le revers d’hier, puisque c’était vraiment dur à supporter,» a dit Moiseeva. «Nous avons décidé de nous entraider un peu plus aujourd’hui. Nous avons parlé un peu plus, nous avons discuté des lancers un peu plus. Apparemment nous avions oublié de faire ça hier. C’est-à-dire pas complètement, mais nous avons eu des dialogues plutôt intérieurs hier, et nous n’avons pas aidé nos coéquipières, donc aujourd’hui nous avons retrouvé une meilleure dynamique d’équipe pour sûr.»

Aux autres affrontements de cette session, l’Italienne Diana Gaspari (2-5) a subi sa deuxième défaite consécutive en manche supplémentaire, accordant trois points à l’Allemande Daniela Jentsch (1-5) dans une décision 10-7, et l’Américaine Jamie Sinclair (3-3) a eu le dessus 7-5 sur la Suissesse Binia Feltscher (2-4).

La Canadienne Jennifer Jones (5-0), la Sud-Coréenne EunJung Kim (4-1), la Chinoise Yilun Jiang (3-3), la Danoise Angelina Jensen (1-4) et l’Écossaise Hannah Fleming (1-5) ont eu les exemptions à la séance de mardi après-midi.

Le Mondial Ford 2018 de curling féminin continue mardi avec une autre ronde à 19h00 (toutes les heures sont indiquées au fuseau horaire de l’Est du Canada).

Les résultats en temps réel, le classement et les statistiques du Mondial Ford 2018 de curling féminin sont accessibles au www.worldcurling.org/wwcc2018/livescores

TSN et RDS2 assureront une couverture complète de tous les matchs d’Équipe Canada au Mondial Ford 2018 de curling féminin. Visitez le www.tsn.ca/2017-18-curling-broadcast-schedule-1.593081 pour consulter tous les détails de l’horaire de radiodiffusion.

Les billets au Mondial Ford 2018 de curling féminin sont en vente au www.curling.ca/2018worldwomen/tickets/