Tous les articles / Nos nouvelles / C’est bien parti pour le Canada au Mondial de curling masculin

C’est bien parti pour le Canada au Mondial de curling masculin

LAS VEGAS — Cela a pris un peu plus longtemps qu’attendu, du point de vue de la foule partisane, fermement dans le coin des Canadiens, samedi après-midi dans l’Aréna Orleans, mais en fin de compte Brad Gushue et son quatuor de St. John’s ont obtenu le résultat escompté au Mondial 361° 2018 de curling masculin, présenté par Ford du Canada.

L’équipe Gushue célèbre sa victoire sur la Russie pour ouvrir le Championnat mondial de curling masculin 361 ° 2018. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Gushue et sa bande ont débuté du bon pied dans leur campagne pour protéger leur titre mondial, arrachant une victoire 7-6 à un quatuor russe remarquablement batailleur, avec Aleksei Timofeev aux commandes.

Il s’agit d’un 14ème gain d’affilée – incluant le dossier parfait 13-0 obtenu l’an dernier au Mondial Ford à Edmonton — au compte de Gushue, son vice-capitaine Mark Nichols, deuxième Brett Gallant, premier Geoff Walker, le remplaçant Tom Sallows, l’entraîneur de l’équipe Jules Owchar et l’entraîneur national Rick Lang.

En conséquence, Gushue et son équipe sont à trois victoires près de briser le record de Don Duguid de 17 victoires par une seule et même équipe, établi lorsque lui et son quatuor winnipégois ont prévalu aux Mondiaux de 1970 et 1971, enregistrant un dossier parfait à chacun.

Le record pour un pays est 40 victoires d’affilée, établi par les Canadiens Ron Northcott, Duguid, Orest Meleschuk et Harvey Mazinke aux années 1969 à 1973. Cette série victorieuse a pris fin lorsque Mazinke a perdu le match pour la médaille d’or au Mondial de 1973.

Geoff Walker, à gauche, et Brett Gallant travaillaient dur samedi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

«Il est beau d’inscrire cette victoire; ce n’était pas un effort solide, mais c’est une victoire tout de même,» a indiqué Gushue. «Je pense qu’au bout d’un couple de matchs, les erreurs ne se feront plus.»

Les Canadiens n’ont pas tardé à prendre les devants; Gushue a réussi un coup franc pour trois points en première manche, et le Canada menait 5-1 au bout de quatre manches.

Timofeev, qui avait été le troisième sur le quatuor russe qui n’avait inscrit aucune victoire l’an dernier à Edmonton, a commencé à remonter la pente avec un doublé en cinquième manche; il a ajouté des vols d’un point aux sixième et septième manches pour rentrer en match nul.

«À la suite de ce doublé que nous leur avons accordé, puis les deux vols après ça, nous avions un peu le sens de perdre les pédales,» a convenu Gushue. «Au milieu de la partie, la glace a changé et nos adversaires ont réagi beaucoup plus rapidement que nous. Ils ont très bien joué au milieu de la partie; ils ont réussi quelques beaux gels et ils ont fait pression sur nous. Il semblait que nous réussissions partiellement un lancer pour reprendre les devants, puis ils ripostaient avec un lancer bien meilleur pour nous ébranler.»

Cependant le retour en force des Russes a été tué dans l’œuf en huitième manche grâce à un joli lancer à contournement de la main de Nichols pour geler sur une pierre adverse, complètement à couvert. Cela a préparé la voie à un doublé, et le Canada en est sorti victorieux.

C’était un jour pour ramener la concentration sur le curling pour Équipe Canada, qui était arrivée à Las Vegas mercredi et qui avait passé toute la journée jeudi à savourer l’ambiance de cette ville.

«Cela a été très agréable. Le décalage horaire de quatre heures et demie a posé le plus grand défi pour nous, et nous essayons de dormir un peu et nous accoutumer au fuseau horaire,» a remarqué Gushue. «Nous avons eu l’occasion de faire les touristes à Las Vegas, mais l’important pour nous est de jouer à notre meilleur. Nous sommes assez sérieux, assez rigoureux, et nous essayons de cocher toutes les cases.»

Équipe Canada a peu de temps pour respirer : Gushue et sa bande seront à nouveau sur la piste samedi soir à 21h30 pour s’affronter à l’Écossais Bruce Mouat, qui avait été exempté de la première ronde.

Ailleurs sur la glace à cette première séance du Mondial, le Suédois Niklas Edin — qui s’était incliné devant Équipe Gushue au match pour la médaille d’or à l’édition 2017 du Mondial à Edmonton — l’a emporté 6-5 sur l’Allemand Alexander Baumann; le Sud-Coréen Chang-min Kim a volé deux points en neuvième manche et un de plus en 10ème manche pour triompher 7-4 sur le Néerlandais Jaap Van Dorp; et le Chinois Dejia Zou en est sorti victorieux 6-5 dans son match contre le Suisse Marc Pfister.

Toutes les 12 parties que le Canada disputera au tournoi à la ronde seront diffusées sur TSN. Visitez le www.tsn.ca/2017-18-curling-broadcast-schedule-1.593081 pour consulter l’horaire de diffusion.

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, veuillez visiter le www.curling.ca. Suivez-nous sur Twitter, @curlingcanada.

Pour les résultats en temps réel, le classement et les alignements du Mondial 361° 2018 de curling masculin, présenté par Ford du Canada, veuillez visiter le www.worldcurling.org/wmcc2018