Tous les articles / Nos championnats / Dévoilement des alignements et du nouveau format de la Coupe Continental 2019 WFG à Las Vegas

Dévoilement des alignements et du nouveau format de la Coupe Continental 2019 WFG à Las Vegas

Tous les champions et championnes en titre du Mondial et des Jeux Olympiques se retrouveront dans un seul et même endroit à la Coupe Continental 2019 World Financial Group, du 17 au 20 janvier, dans l’aréna Orleans à Las Vegas.

Ce sera une super star du curling qui participera à la Coupe Continentale 2019 World Financial Group à Las Vegas! (Photos, Curling Canada / Michael Burns)

Les plus grandes étoiles du curling s’attendent à inaugurer un nouveau format à ce championnat déjà unique en son genre, qui se conteste pour la 15ème fois, et la quatrième fois à Las Vegas.

Camp Amérique du Nord aura un nouvel entraîneur — Jeff Stoughton, de Winnipeg — et un nouveau capitaine — Pete Fenson, de Bemidji, Minn. — qui mèneront la campagne pour remporter une septième victoire d’affilée à cet évènement de quatre jours, où les participants concourent dans une variété de disciplines, incluant des parties de curling double mixte, des matchs à quatuors traditionnels, et des séances de «skins».

La formation nord-américaine inclut le champion olympique en titre, John Shuster, de Duluth, Minn., et la championne du monde en titre, la Winnipégoise Jennifer Jones.

Camp Amérique du Nord sera complété par les équipes canadiennes des Jeux Olympiques de 2018, dirigées par le Calgarois Kevin Koe, et Rachel Homan, d’Ottawa; le double champion en titre du Brier Tim Hortons, Brad Gushue, de St. John’s; et la championne américaine en titre, Jamie Sinclair. Sinclair, une native de Manotick, Ont., est admissible à jouer pour les États-Unis.

Pour la première fois, chaque camp sera appuyé par un entraîneur adjoint; chez Camp Amérique du Nord, ce sera la sextuple championne du Tournoi Scotties, Jill Officer, qui occupera ce poste. Officer a fait partie du quatuor champion du monde de Jones l’an dernier, et elle a contribué à sept victoires précédentes pour Camp Amérique du Nord en Coupe Continental World Financial Group.

«J’ai de grands souliers à chausser, puisque Rick Lang a fait un travail remarquable comme entraîneur de Camp Amérique du Nord au fil des dernières années,» a avoué Stoughton. «Mais j’ai un excellent appui sur le banc avec Pete et Jill à mes côtés, et le talent que nous rassemblons se passe de tout commentaire. J’ai très hâte de voir ce que ça donnera à Las Vegas.»

Camp Monde vient de subir ce qu’on pourrait raisonnablement appeler sa défaite la plus amère tout au long de sa période sans victoires remontant à l’édition 2012 de l’évènement, à Langley, C-B.

Au mois de janvier dernier, à London, Ont., à l’issue de la ronde finale de skins, chaque camp affichait 30 points. Cela a déclenché un bris d’égalité sous forme de placements au bouton, et Gushue, de Camp Amérique du Nord, a eu raison de Thomas Ulsrud, de Camp Monde, pour rafler le championnat au nom de Camp Amérique du Nord.

Encore une fois, l’Écossais David Murdoch tiendra la barre comme capitaine de Camp Monde; le Suédois Fredrik Lindberg occupera le poste d’entraîneur, et la coqueluche des fans, le Norvégien Christoffer Svae, exercera la fonction d’entraîneur adjoint.

Les équipes suédoises d’Anna Hasselborg et Niklas Edin vont mener la charge pour Camp Monde : Hasselborg est la championne olympique en titre et Edin est le champion du monde en titre; Edin a vaincu Gushue en finale du Mondial masculin au mois d’avril dernier dans l’aréna Orleans à Las Vegas.

Les autres membres de Camp Monde incluent l’Écossais Bruce Mouat (médaillé de bronze au Mondial masculin) et sa concitoyenne Ève Muirhead, plus les Suisses Peter de Cruz (médaillé de bronze aux Jeux Olympiques) et Silvana Tirinzoni.

«Nous présentons une formation splendide et nous comptons maintenir l’excellent esprit d’équipe que nous avons créé à London, Ont., la saison dernière, où nous avons manqué de justesse notre mission de reprendre la Coupe,» a indiqué Murdoch. «Nous avons un groupe unique d’équipes représentant seulement trois pays, donc cela aidera énormément du côté des communications et de la dynamique. Notre moment est venu! Camp Amérique du Nord sera formidable, mais nous sommes plus assoiffés que jamais! Nous allons apporter notre meilleur jeu et nous allons lutter pour chaque point en vue de soulever la Coupe!»

Comme l’an dernier, il y aura 60 points à disputer sur les quatre jours de compétitions, donc le premier des deux camps à atteindre le cap de 30,5 points sera déclaré champion de Coupe Continental 2019 World Financial Group.

Il y aura cependant quelques changements par rapport au format de l’an dernier :

  • Il y aura seulement deux séances de matchs par quatuors traditionnels (l’an dernier il y en avait six); chaque équipe masculine et chaque équipe féminine disputera un match traditionnel de ce genre, et chaque victoire vaudra un point au classement.
  • Il y aura quatre séances de curling double mixte, plutôt que trois. Chaque joueur et joueuse jouera une partie entière de curling double mixte, et chaque victoire vaudra un point au classement; aux années passées, certains joueurs et joueuses ont disputé seulement la moitié d’une partie de curling double mixte.
  • Une nouveauté cette saison sera les séances aux équipes mélangées. Les membres individuels des différents quatuors masculins et féminins seront affectés à de nouveaux alignements mélangés du même sexe, avec par-dessus le marché la règle que les paires troisième/quatrième et premier/deuxième doivent obligatoirement être séparées. À titre d’exemple, le skip Brad Gushue et son vice-capitaine Mark Nichols ne peuvent pas être membres de la même équipe mélangée; par contre Gushue peut faire équipage avec son deuxième Brett Gallant. Il y aura une séance d’équipes mélangées masculines et une séance d’équipes mélangées féminines, et encore une fois une victoire vaut un point au classement.
  • Une autre nouveauté cette saison sera les équipes mixtes mélangées : il y aura une séance de matchs par équipes mixtes, mais au moins une des équipes de chaque camp doit obligatoirement être dirigée par une dame. Chaque victoire vaudra deux points au classement général.

La dernière journée des compétitions de la Coupe Continental World Financial Group inclura deux rondes de parties skins; une victoire vaudra cinq points au classement final.

Il y aura une bourse de 130 000$ en jeu; le camp gagnant empochera 84 500$ de cette somme.

Les laissez-passer d’évènement entier, ainsi que les forfaits billets/logement, sont en vente au www.curling.ca/2019continentalcup/tickets/. Comme c’est toujours le cas, les billets et les chambres d’hôtel se réservent rapidement dans la capitale mondiale du divertissement!

En plus, on recrute maintenant des bénévoles pour travailler à l’évènement. Veuillez visiter le www.lasvegascurling.rocks/volunteer pour de plus amples renseignements.