Tous les articles / Nos nouvelles / Le Canada entame le championnat du monde mixte Winn Rentals avec une victoire

Le Canada entame le championnat du monde mixte Winn Rentals avec une victoire

KELOWNA, C.-B. — Elle avait dû patienter longtemps avant de revêtir l’uniforme unifolié, mais l’attente en valait la peine pour l’équipe canadienne de curling mixte de Mike Anderson.

Le capitaine canadien Mike Anderson livre son rocher, en compagnie de Lauren Harrison, à gauche, et Mike Harrison se prépare au balayage. (Photo, Fédération mondiale de curling / Jeffrey Au)

Près d’un an après avoir obtenu le droit de représenter le Canada au championnat du monde de curling mixte Winn Rentals 2018, l’équipe d’Anderson, du club de curling de Thornhill, en Ontario, n’a fait qu’une bouchée de l’Autrichien Günter Dressler samedi après-midi au club de curling de Kelowna, l’emportant facilement par 10-2 en six manches à sa première sortie de la compétition.

Anderson, la vice-capitaine Danielle Inglis, le deuxième Sean Harrison, la première Lauren Harrison et l’entraîneur Jim Waite sauteront de nouveau dans la mêlée samedi à 20h HP face à Nadja Pipan de la Slovénie (0-1).

« Après notre triomphe de l’an dernier et les quelques jours passés ici avant notre premier match, nous avions vraiment hâte de sauter sur la glace », a déclaré Anderson. « C’était bien. La glace était un peu différente (par rapport à la pratique) et nous n’avons pas été aussi efficaces que nous espérons l’être d’ici la fin de la semaine, mais ce fut un bon apprentissage. Nous voulions nous assurer de débuter le championnat du bon pied, et nous avons atteint cet objectif. »

L’entraîneur canadien Jim Waite, à droite, parle à l’équipe lors de la pause du quatrième bout contre l’Autriche.

Le Canada a inscrit un doublé dès la première manche et a limité ses adversaires à un seul point à la deuxième, avant de prendre le contrôle du match avec quatre points au troisième bout et un vol de deux points au quatrième sur un placement trop pesant de Dressler.

L’Autriche a ajouté un point à la cinquième manche, mais Anderson a répliqué à la sixième avec un déplacement tout en finesse bon pour un doublé, ce qui a forcé ses rivaux à concéder la partie.

L’équipe canadienne se retrouve un peu dans le noir à l’aube de chaque match, sans rapport de dépistage sur les équipes qu’elle va affronter, mais cela ne changera pas l’approche de la formation, a suggéré Anderson.

« Nous traitons chaque équipe comme si elle allait sauter sur la glace et réussir chacun de ses huit lancers (dans une manche) », a déclaré le capitaine canadien. « Au bout du compte, la couleur de leur uniforme importe peu. Ils lancent huit pierres contre nous, et s’ils réussissent ces huit lancers, nous devrons faire la même chose. »

Anderson s’est montré élogieux envers la surface de jeu préparée par le technicien en chef de la glace, Mike Merklinger.

« La glace était presque parfaite », a-t-il dit. « Le fait d’avoir une si bonne glace si tôt dans la saison pour ce type d’événement veut dire que la surface va être incroyable pour le reste du championnat. »

Vous trouverez toute l’information sur la webdiffusion du championnat du monde de curling mixte Winn Rentals 2018 en CLIQUANT ICI.

Vous trouverez plus d’informations sur le championnat du monde de curling mixte Winn Rentals 2018, y compris les alignements des équipes et le calendrier complet, en CLIQUANT ICI.

Accédez aux résultats en direct et aux classements en CLIQUANT ICI.

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez www.curling.ca. Suivez-nous sur Twitter et Instagram à @CurlingCanada.