Tous les articles / Nos nouvelles / L’unité fait la force pour le Canada au championnat du monde mixte

L’unité fait la force pour le Canada au championnat du monde mixte

KELOWNA, C.-B. — Le curling mixte peut être difficile pour les relations, mais Équipe Canada continue de résister à cette tendance au championnat du monde de curling mixte Winn Rentals 2018.

Lauren Harrison, à gauche, et Sean Harrison lors de la victoire de mercredi sur la Hongrie. (Photo, Fédération mondiale de curling / Jeffrey Au)

L’équipe de Mike Anderson, représentant le club de curling de Thornhill, en Ontario, comprend un tandem mari et femme à l’avant-scène, soit le deuxième Sean Harrison et son épouse, la première Lauren Harrison.

Complétée par la vice-capitaine Danielle Inglis, l’équipe canadienne – dirigée ici par l’entraîneur Jim Waite – évolue ensemble depuis huit ans, une éternité selon les normes du curling mixte.

Et cette semaine à Kelowna, c’est encore plus mémorable pour les Harrison.

«C’est vraiment spécial de jouer ici avec (Lauren). Cela fait déjà quelques années que nous jouons en mixte, alors nous sommes habitués à jouer ensemble, mais pas avec l’uniforme unifolié sur le dos », a déclaré Sean, peu après la victoire de 8-5 sur le Hongrois Zoltan Palancsa (3-3), qui a permis à Équipe Canada de se qualifier pour la ronde éliminatoire. « Le niveau de pression est un peu plus élevé et nous tentons simplement de garder notre calme. »

Lauren et Sean se sont mariés en juin 2016. Inglis était l’une des demoiselles d’honneur alors qu’Anderson était garçon d’honneur. L’unité au sein de l’équipe est au cœur de ses performances jusqu’ici à Kelowna.

Il est particulièrement important pour un premier et un deuxième d’être sur la même longueur d’onde lorsqu’ils brossent pour leurs coéquipiers s’exécutant après eux.

« C’est très agréable », a dit Lauren. « Je sens qu’il est ma voix du bon sens. Je peux aller le voir et obtenir des informations sur mes lancers, et je me sens vraiment à l’aise de le faire. Il est toujours honnête avec moi et c’est bien de pouvoir compter sur une telle présence sur la glace. De plus, il me pose lui aussi les mêmes questions. Notre communication est très bonne, c’est certain. »

Ed Werenich’s 1983 World Championship team; Neil Harrison is on the right holding the Silver Broom trophy. (Photo, Courtesy World Curling Federation)

Évidemment, le nom Harrison n’est pas étranger à la scène mondiale du curling. Le père de Sean, Neil, qui est décédé en 2014, est l’un des meilleurs premiers dans l’histoire du sport et a remporté le titre mondial en 1983 avec l’équipe légendaire d’Ed Werenich. Il était le substitut de l’équipe lorsque Werenich a remporté un deuxième titre mondial en 1990.

« C’est bien de pouvoir suivre sa trace », a déclaré Sean, dont la mère, Jane, est sur place pour encourager l’équipe, tout comme l’épouse de Werenich, Linda.

Il y a de nombreux souvenirs de Neil Harrison dans la maison de Sean et Lauren, mais deux autres vestes de l’équipe canadienne avec le nom « Harrison » au dos y seront bientôt exposées.

« Ça, » dit Sean en souriant, « ça va être très excitant. »

Le Canada a porté sa fiche à 5-1 avec la victoire de mercredi, qui était toujours incertaine jusqu’à un superbe placement au bouton d’Anderson alors qu’il faisait face à deux contres hongrois.

« Je n’avais aucun doute », a dit Sean. « La vitesse de ses lancers a été excellente tout au long de la semaine. De plus, il aimait cette ligne. Il l’avait empruntée à quelques reprises et nous devions simplement être prêts. »

« Nous nous sentons bien et nous lançons bien. Nous n’avons encaissé qu’une défaite serrée jusqu’ici cette semaine, alors espérons que nous pourrons continuer sur cette lancée (en ronde éliminatoire). »

Le Canada complète sa ronde préliminaire jeudi à 8 h HP contre Daniela Matulova de la Slovaquie (4-1).

Vous trouverez toute l’information sur la webdiffusion du championnat du monde de curling mixte Winn Rentals 2018 en CLIQUANT ICI.

Vous trouverez plus d’informations sur le championnat du monde de curling mixte Winn Rentals 2018, y compris les alignements des équipes et le calendrier complet, en CLIQUANT ICI.

Accédez aux résultats en direct et aux classements en CLIQUANT ICI.

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez www.curling.ca. Suivez-nous sur Twitter et Instagram à @CurlingCanada.