Tous les articles / Nos championnats / Le succès du Championnat des clubs de curling Travelers va au-delà de la glace

Le succès du Championnat des clubs de curling Travelers va au-delà de la glace

Quand le Championnat des clubs de curling Travelers 2018 a pris fin, le week-end dernier au Miramichi Curling Club, à Miramichi au Nouveau-Brunswick, le succès de l’événement a rayonné bien au-delà des médailles durement gagnées.

Des amitiés se sont nouées durant toute la semaine au Championnat des clubs de curling Travelers 2018 à Miramichi au Nouveau-Brunswick. Team Québec demande à un bénévole de signer un foulard comme souvenir de la compétition. (Curling Canada/Jordan Pinder photo)

«Je supervise cet événement depuis quatre ans, et je dois dire que celui-ci était un des meilleurs», assure Robyn Mattie, qui gère cette compétition annuelle de Curling Canada pour permettre aux clubs de tout le pays de vivre l’expérience emballante de représenter leur province dans un championnat national. «Le comité organisateur local a accompli un travail fantastique. De l’avis unanime de tous, l’appui d’une petite ville et l’attitude détendue de tout le monde ont été fantastiques.»

Cody Tanaka, de la Colombie-Britannique, (qui lance les quatrièmes pierres aux côtés du capitaine Vic Shimizu, du deuxième Trevor Bakken et du premier Mark Yodogawa), de même que Morgan Muise de l’Alberta (avec la troisième Lyndsay Allen, la deuxième Sarah Evans et la première Sara Gartner) ont remporté les médailles d’or après une semaine très compétitive de curling. Kurt Roach et Michelle Williams, de la Nouvelle-Écosse, ont remporté l’argent, alors que Matthew Dupuis et Stacey Hogan, de l’Ontario, ont gagné la médaille de bronze.

Mais l’action se transportait aussi à l’extérieur de la glace, et il n’agissait pas seulement de remporter des médailles.

Tous les curleurs sont sensibilisés à l’idée de redonner au sport et à la communauté. Le championnat Travelers de cette année n’a pas fait exception, chaque équipe travaillant fort pour recueillir des dons afin de supporter le curling chez les jeunes, partout au Canada, par l’entremise d’un concours de levée de fonds pour le programme Pour l’amour du curling.

Grâce à leurs efforts avant l’événement, et sur place dans le cadre d’un encan silencieux, les équipes ont amassé ensemble un peu plus de 29 000$ qui seront investis dans les programmes de curling pour les jeunes, partout au pays. Pour les motiver davantage, les équipes pouvaient accumuler des participations pour le tirage de plusieurs prix, dont le Grand Prix : un voyage à Las Vegas, comprenant l’hébergement, le transport en avion, des cartes VISA prépayées de 400 $ et quatre forfaits pour assister à la Coupe Continentale World Financial Group 2019, du 17 au 20 janvier prochain.

«La levée de fonds a connu un grand succès auprès des curleurs, note Mattie. L’engouement pour le Grand Prix était électrique. Les femmes du Nunavut (Chantelle Masson, Alison Griffin, Carmen Kootoo and Alison Taylor), qui ont gagné, ont eu une réaction épique. Beaucoup de larmes !»

Brodie Bazinet, gestionnaire de la Fondation Curling Canada (au centre) en compagnie de l’équipe féminine du Nunavut (Chantelle Masson, Alison Griffin, Carmen Kootoo and Alison Taylor) après le tirage du voyage à Las Vegas. (Curling Canada/Jordan Pinder photo)

«C’est inspirant de voir les efforts désintéressés d’athlètes qui, soyons honnêtes, sont ici pour participer à un championnat national, mais qui, pourtant, veulent redonner avec tant enthousiasme au sport qu’ils adorent», constate Brodie Bazinet, gestionnaire de la Fondation Curling Canada. «Leurs efforts auront des retombées positives à l’échelle locale, provinciale et nationale. Ces initiatives philanthropiques impliquent toute la communauté du curling, des bénévoles aux spectateurs en passant par les athlètes et les organisateurs; leurs réalisations vont bien au-delà du sport.»

La générosité de tous ne s’arrête pas là. Un tirage pour gagner une caisse de homards a été si populaire que tous les billets ont été vendus en un jour, de sorte que les organisateurs ont dû répéter l’opération à deux reprises, amassant plus de 1000 $ pour les programmes jeunesse du Miramichi Curling Club.

«La générosité des curleurs et de la communauté ne me surprend pas, surtout quand on leur dit que ça sert à aider les enfants», assure Shawn Ingersoll, président du comité organisateur à Miramichi; ces derniers mois, il a tenté d’amasser des fonds pour l’achat de pierres légères pour le programme Little Rock du club. Grâce au tirage pour les homards, il en a déjà acheté trois ensembles de pierres, et en a commandé un quatrième. «Les curleurs à cet événement savent ce que ça prend pour implanter un club de curling et qu’il faut vraiment partir de la base; ils ont été très généreux avec leurs enchères pour l’encan silencieux et les billets pour les homards.»

La compétition sur la glace était très intense, certes, mais Ingersoll et le comité organisateur ont également été impressionnés par les rapprochements que le championnat Travelers permet à l’extérieur de la glace entre les joueurs, les amateurs, les bénévoles et les officiels.

«Durant la réception, au début de la semaine, on pouvait voir les équipes discuter et apprendre à se connaître; à la fin de la semaine, ils avaient l’air d’amis de longue date. La relation des joueurs avec les bénévoles a été superbe, ajoute-t-il. Ils ont également noué avec nos curleurs du programme Little Rock des liens qui pourraient bien changer la vie de ces jeunes-là.»

Une autre ovation debout de la part des curleurs, des amateurs, des officiels et des bénévoles durant la cérémonie de remise des prix au Championnat des clubs de curling Travelers 2018 à Miramichi, au Nouveau-Brunswick. (Curling Canada/Jordan Pinder photo)

Ce championnat des clubs annuel est un événement unique, dans la mesure où il permet à des joueurs de clubs de faire l’expérience de la compétition à haut niveau en représentant leur province sur la scène nationale et, peut-être plus important encore, de supporter la croissance du curling partout au Canada – sans oublier avoir du plaisir, ce qui n’a pas manqué à Miramichi. Musique et danse en soirée, visite avec des «ambassadeurs» locaux, tourisme et même quelques sessions de chansons toute la nuit ont emballé les participants et les organisateurs.

«Ce groupe d’athlètes était le plus reconnaissant, le plus respectueux, reprend Mattie. Au dîner de clôture, chaque remise de prix était saluée par une ovation debout. Jim Sias, du Yukon, qui a remporté le prix d’esprit sportif chez les capitaines, a pris le micro, a fondu en larmes et a dit que c’était sans aucun doute la plus belle semaine de sa vie – ce qui nous a fait verser quelques larmes à notre tour.»

«Pour moi, cette compétition est une célébration du curleur de club, ajoute Ingersoll, ceux qui jouent dans les ligues du soir, s’impliquent comme bénévoles pour les événements et assurent la survie des clubs. Nous avons adoré accueillir cet événement, et nous le ferions encore.»

L’hospitalité du comité organisateur de Miramichi a été sans bornes durant toute la semaine de compétition et durant les événements spéciaux, comme la remise des prix. (Curling Canada/Jordan Pinder photo)

 

«La meilleure semaine de ma vie», a affirmé le capitaine du Yukon, Jim Sias, après avoir reçu le prix d’esprit sportif chez les capitaines à la fin du Championnat des clubs de curling Travelers 2018, à Miramichi au Nouveau-Brunswick. (Curling Canada/Jordan Pinder photo)

 

(Curling Canada/Jordan Pinder photo)