Tous les articles / Nos nouvelles / Les Canadiennes s’accrochent grâce à deux victoires à la Coupe du monde de curling

Les Canadiennes s’accrochent grâce à deux victoires à la Coupe du monde de curling

L’équipe canadienne de Tracy Fleury a remporté deux victoires cruciales pour conserver toutes ses chances en vue des éliminatoires, vendredi à la Coupe du monde de curling, à Omaha, dans le Nebraska. Grâce à ces deux gains au Ralston Arena, Fleury et son équipe de Winnipeg ont maintenant une fiche de 3-1, avec encore une journée dans le deuxième tournoi à la ronde, et sont maîtres de leur destin.

Le vice-skip de l’équipe Fleury, Selena Njegovan, lance une pierre lors de l’action de vendredi à la Coupe du monde de curling à Omaha, Neb (Photo, World Curling Federation/Céline Stucki)

«Deux très bonnes parties pour nous, des parties serrées que nous avons pu remporter à la fin. Nous avons le sentiment de commencer à réussir de bons coups et à mieux comprendre la glace. On sent vraiment que nous sommes sur une lancée.»

Fleury, la troisième Selena Njegovan, la deuxième Liz Fyfe, la première Kristin MacCuish et l’entraîneure Andrea Ronnebeck ont commencé la journée, vendredi, en remportant une importante victoire de 7-5 contre Jamie Sinclair, des États-Unis. Le Canada a pris l’avantage en marquant trois points dès la troisième manche, mais les Américaines ont grignoté l’avance en marquant un point dans la quatrième manche, puis en volant un, puis deux points dans les cinquième et sixième bouts respectivement. Le Canada a pu reprendre l’avance en septième manche, et s’est assuré de la victoire dans la dernière manche. Fleury tentait alors de forcer les États-Unis à se contenter d’un seul point pour provoquer un éliminatoire en tirs de précision, mais la dernière pierre de Sinclair a roulé à l’extérieur de la maison, concédant un vol d’un point.

«Nous avons commencé en force, en mettant beaucoup de pression sur elles en début de match, racontait Fleury. Nous avons un peu perdu notre élan dans le milieu de la partie, mais nous avons quand même réussi à l’emporter à la fin. Durant presque toute la dernière manche, on avait l’impression qu’elles auraient un point et qu’il faudrait aller en tirs de précision; on avait même commencé à parler des trajectoires, de la pesanteur du lancer de placement mais, en fin de compte, ça n’a pas été nécessaire.»

Le Canada est maintenant à égalité en première place avec Minji Kim, de la Corée du Sud, dans son groupe. Ces deux équipes vont s’affronter samedi matin, avant que le Canada ne termine le deuxième tournoi à la ronde en retrouvant les États-Unis en soirée.

Du côté masculin, Jason Gunnlaugson, de Winnipeg, a encaissé deux défaites consécutives qui vont mettre en péril ses chances de participer à la finale. Il a d’abord perdu 5-3, jeudi soir, contre le médaillé d’or olympique de 2018, John Shuster.

Vendredi, Gunnlaugson ne disputait qu’un seul match mais, malheureusement, l’expérience avait des allures de déjà-vu puisqu’il affrontait Bruce Mouat (2-2), de l’Écosse, en après-midi. Comme lors de leur premier match, mercredi, Gunnlaugson a laissé filer l’avance acquise en début de partie en allouant plusieurs points dans la sixième manche, ce qui a permis à l’Écosse de l’emporter 7-5.

Gunnlaugson, le vice-capitaine Alex Forrest, le deuxième Denni Neufeld, le premier Connor Njegovan et l’entraîneur Chris Neufeld menaient 4-2 à la pause après quatre manches, mais l’Écosse a repris le contrôle en marquant trois points dans la sixième manche. Dans leur affrontement précédent, l’Écosse avait inscrit quatre points en sixième manche encore une fois pour l’emporter. Vendredi, Mouat a conservé l’avantage en volant un point dans la septième manche, puis un autre dans la suivante avec un gel parfait.

«C’était vraiment une très bonne partie. Nous avons essentiellement joué un très bon match, sauf pour un bout où nous avons donné trois points, analysait Gunnlaugson. Vers la fin, nous avions quand même une chance de gagner, mais il a réussi un lancer parfait, et nous en avons presque fait autant.»

Les Canadiens se retrouvent maintenant en queue de peloton dans leur groupe avec une fiche de 1-3. Ils vont compléter le deuxième volet du tournoi à la ronde, samedi, contre Zou Qiang (2-2) de la Chine, et John Shuster (3-1) des États-Unis.

«Nous faisons de bonnes choses, il nous manque juste un peu d’exécution. Nous avons contrôlé trois des quatre matchs que nous avons disputés. Nous devons juste terminer un peu mieux», reprenait Gunnlaugson.

Mais l’équipe masculine du Canada n’a pas été la seule à trébucher, vendredi, puisque Kalynn Park (Calgary) et John Morris (Canmore, Alberta) ont perdu leurs deux parties en double mixte. Le duo canadien a tenu tête aux Suisses Jenny Perret et Martin Rios (4-0) dans la première moitié de leur rencontre, en matinée, mais ces derniers se sont détachés dans la deuxième moitié, d’abord en marquant deux points dans la cinquième manche, puis trois autres dans la manche suivante pour l’emporter 7-4.

La deuxième partie de la journée a également été difficile pour l’équipe canadienne. Dès le départ, Park et Morris se sont retrouvés en difficulté contre les Suédois Malin Wendel et Fabian Wingfors (1-4), qui ont inscrit trois points en première manche, avant d’en ajouter quatre autres au troisième bout pour prendre une avance de 7-2. Le Canada a quand même réussi à marquer deux points en quatrième manche, mais s’est contenté par la suite d’échanger un seul point dans la deuxième moitié de la rencontre pour encaisser une défaite de 9-6.

L’équipe de double mixte du Canada a maintenant une fiche de 1-4 dans son groupe et conclura la Coupe du monde de curling avec un seul match, samedi, contre Hyeri Jang et Chiwon Choi (3-1) de la Corée du Sud.

Huit équipes participent à cette compétition chez les hommes, les femmes et en double mixte. Toutes les équipes disputent un double tournoi à la ronde jusqu’à samedi. Les meilleures équipes dans chaque groupe accéderont à la finale, dimanche. En plus des bourses en argent, les équipes gagnantes obtiendront une place en vue de la grande finale de la Coupe du monde de curling, à Beijing du 8 au 12 mai 2019.

L’horaire complet et les équipes en compétition pour la manche d’Omaha sont disponibles en cliquant ICI.

Pour plus d’information sur la Coupe du monde de curling, CLIQUEZ ICI.

TSN va diffuser certaines parties sur TSN.ca et sur l’application TSN. Pour consulter l’horaire de diffusion, CLIQUEZ ICI.

View the full schedule and all teams competing at the second leg in Omaha by CLICKING HERE.