Tous les articles / Nos championnats / Équipe Koe remporte un quatrième match de suite à la Coupe Canada Home Hardware 2018

Équipe Koe remporte un quatrième match de suite à la Coupe Canada Home Hardware 2018

ESTEVAN, Saskatchewan — À première vue, ce n’était qu’un autre match de ronde préliminaire entre deux des meilleures équipes masculines au pays à la Coupe Canada Home Hardware 2018.

La confiance de l’équipe Koe, le vice-capitaine B.J. Neufeld, à gauche, et le capitaine Kevin Koe, réfléchit à leurs options lors de la victoire de vendredi matin. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Mais les observateurs avertis pouvaient aussi voir l’affrontement de vendredi matin entre Brendan Bottcher d’Edmonton et Kevin Koe de Calgary comme une occasion pour l’une des deux équipes d’envoyer un message à sa rivale à deux mois d’une autre confrontation qui semble inévitable lors du championnat masculin de l’Alberta 2019 – la Coupe Boston Pizza -, l’événement qui déterminera la formation qui représentera l’Alberta au Brier Tim Hortons 2019 à Brandon, au Manitoba.

De ce point de vue, il est permis de croire que le triomphe sans équivoque de 10-3 de Koe, qui lui assure, au minimum, une participation à un bris d’égalité à la Place Affinity à Estevan, a fait le travail.

Mais Koe, appuyé par le vice-capitaine B.J. Neufeld, le deuxième Colton Flasch et le premier Ben Hebert, ne voulait rien savoir de cette théorie.

« Je pense que nous nous sommes envoyés un message à nous-mêmes (cette saison) », a déclaré Koe en riant. « Ils nous ont déjà battus deux fois assez facilement. Il y a de bonnes chances que nous les affrontions au championnat provincial, mais je n’accorde pas trop d’importance à qui bat qui avant Noël. »

Il s’agissait en fait de la première victoire de Koe contre Bottcher cette saison, après des défaites à Portage la Prairie, au Manitoba, en finale de la classique masculine Canad Inns (7-5) et au Tour Challenge du circuit Grand Chelem à Thunder Bay, en Ontario (8-1).

« Ça fait du bien. Nous avons éprouvé des difficultés contre eux cette saison, ils nous ont battus deux fois et ils s’améliorent », a dit Koe, qui a porté sa fiche à 4-1. « On peut voir qu’ils vont devenir l’une des meilleures équipes au monde. Nous avons profité de quelques erreurs inhabituelles de leur part et nous avons bien joué. C’est une grosse victoire pour nous. »

Au cinquième bout, Bottcher (3-2) a été puni pour une deuxième fois cette semaine pour avoir mis trop de temps à s’exécuter, ce qui a permis à Koe de marquer quatre points, qui s’ajoutaient aux quatre points qu’il avait auparavant inscrit à la troisième manche.

La nouvelle version d’Équipe Koe – Neufeld et Flasch ont rejoint l’équipe pendant la saison morte – a jusqu’ici conservé un dossier de 30-11 à sa première saison ensemble, ce qui rend Koe très optimiste pour l’avenir.

« Je pense que nous nous retrouvons là où nous devrions être », a-t-il dit. « Je pense que nous sommes dans une position idéale en ce moment. Nous avons atteint la ronde éliminatoire à chaque compétition et avons été assez constants. Nous avons remporté un tournoi (la première étape de la Coupe du monde de curling en Chine) et avons participé à quelques autres finales. Même si nous n’avions pas connu autant de succès, je serais quand même d’avis que nous sommes en bonne position. Ces compétitions représentent un bon défi pour une nouvelle équipe comme la nôtre. Elles nous permettent de voir ce dont nous sommes capables et les facettes que nous devons améliorer. »

Le numéro d’équilibriste de Kerri Einarson s’est soldé par une nouvelle victoire vendredi matin. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Dans l’autre match masculin disputé vendredi matin, Matt Dunstone de Regina a vaincu Reid Carruthers de Winnipeg par 7-3. Les deux équipes étaient à la recherche d’une première victoire.

Chez les dames, Jennifer Jones de Winnipeg et Kerri Einarson de Gimli, au Manitoba, sont demeurées au plus fort de la course en ajoutant chacune une victoire à leur fiche. Les deux formations se partagent le sommet du classement avec des dossiers identiques de 4-1.

Einarson a marqué trois points au neuvième bout pour vaincre Casey Scheidegger (3-2; Lethbridge, Alberta) par 8-5, tandis que Jones a volé deux points au sixième bout en route vers un gain de 7-4 sur Alli Flaxey de Winnipeg (1-4).

Dans l’autre partie féminine de la séance matinale, Rachel Homan d’Ottawa (3-2) a marqué sur un placement au 10e bout pour disposer de Darcy Robertson de Winnipeg (1-4) par 7-6.

La Coupe Canada Home Hardware 2018 se poursuit aujourd’hui avec des séances à 14 h et 19 h (HNC).

TSN / TSN2 et RDS2 assureront une couverture complète de la Coupe Canada Home Hardware. CLIQUEZ ICI pour l’horaire de diffusion complet.

Dans le cadre de la Coupe Canada Home Hardware, les équipes masculines et féminines se disputent un tournoi à la ronde de trois jours, au terme duquel les formations qui terminent au premier rang passent directement à leur finale respective, dimanche, tandis que les équipes terminant en deuxième et troisième places se classent pour les demi-finales de samedi, après les matchs de bris d’égalité, si nécessaire.

Pour de plus amples informations sur les billets, les alignements des équipes et le tableau complet de la Coupe Canada Home Hardware 2018, visitez www.curling.ca/2018canadacup/?lang=fr