Tous les articles / Nos nouvelles / Les équipes canadiennes exclues des finales à la Coupe du monde de curling

Les équipes canadiennes exclues des finales à la Coupe du monde de curling

Les trois équipes canadiennes de curling s’attendaient à un meilleur résultat en arrivant à Omaha, dans le Nebraska, pour la Coupe du monde de curling. Ni les hommes, ni les femmes, ni l’équipe de double mixte se sont qualifiés pour les finales de dimanche au Ralston Arena. Malgré ce résultat, les équipes canadiennes ont néanmoins acquis plus d’expérience en participant à cette nouvelle compétition.

Tracy Fleury et son équipe de Winnipeg ont terminé la Coupe du monde de curling avec une fiche de 4-2. (Photo, World Curling Federation/Céline Stucki)

Tracy Fleury et son équipe de Winnipeg avaient encore une chance de participer à la finale avant les matchs de samedi, mais elles devaient d’abord s’imposer contre Minji Kim, de la Corée du Sud. Comme dans leur affrontement précédent, cette semaine, le Canada a toutefois encaissé un revers. Après avoir annulé les deux premières manches, la Corée du Sud a marqué deux points en troisième manche, et un autre dans la suivante. Même si Fleury, la vice-capitaine Selena Njegovan, la deuxième Liz Fyfe, la première Kristin MacCuish et l’entraîneure Andrea Ronnebeck ont pu inscrire un point en cinquième manche, les Sud-Coréennes l’ont aussitôt annulé avec un point au sixième bout. Le Canada a ajouté deux points au septième, mais n’a pu venir à bout de la Corée du Sud une fois de plus, pour s’incliner 5-3.

Dans le dernier match de la soirée, le Canada a remporté son quatrième affrontement de la semaine contre l’équipe américaine de Jamie Sinclair. Fleury a marqué un point, suivi par un vol de deux autres dans le deuxième bout pour prendre l’avance, 3-0, et ne plus être inquiétée par la suite. Cette victoire portait la fiche du Canada à 4-2, la même que la Corée du Sud. Mais comme cette dernière a remporté les deux rencontres contre le Canada, elle accède à la finale de dimanche.

«Nous avons beaucoup appris cette semaine. C’est toujours agréable de jouer contre de fortes équipes internationales et d’acquérir cette expérience-là, assurait Fleury. Nous adorons représenter le Canada; nous sommes un peu déçues de ne pas jouer demain (en finale), mais nous sommes quand même contentes de notre performance, cette semaine.»

Du côté masculin, Jason Gunnlaugson, de Winnipeg, a commencé la journée de samedi avec une défaite de 10-6 contre le Chinois Zou Qiang. La Chine a marqué deux points en première manche, puis un autre au bout suivant pour mener 3-0. Toutefois, Gunnlaugson, le vice-capitaine Alex Forrest, le deuxième Denni Neufeld, le premier Connor Njegovan et l’entraîneur Chris Neufeld ont riposté avec trois points en troisième manche. Les trois points étaient d’ailleurs monnaie courante dans cette partie; en effet, la Chine en a fait autant dans les cinquième et septième bouts, alors que le Canada a lui aussi marqué trois points en sixième manche. Mais, en bout de ligne, la Chine a inscrit un gain de 10-6, divisant ainsi les deux rencontres entre ces équipes.

Il restait encore une partie pour le Canada, contre John Shuster, des États-Unis, dans la session de l’après-midi, mais une séquence désastreuse en milieu de match a toutefois mené à une défaite de 7-3 en six manches. Après avoir marqué un seul point dans les deux premiers bouts, Gunnlaugson a accordé quatre points, suivi par un vol d’un point dans le quatrième bout, et encore une autre deux points dans le bout suivant.

Ces deux défaites ont porté la fiche du Canada à 1-5 dans cette compétition, alors que Shuster (5-1) terminait premier dans le groupe. Il disputera donc la finale de dimanche contre Niklas Edin (5-1), premier dans l’autre groupe.

John Morris et Kalynn Park ont ​​mis fin à la ronde préliminaire de la Coupe du monde de curling par une victoire contre la Corée du Sud. (Photo, World Curling Federation/Céline Stucki)

En double mixte, Kalynn Park (Calgary) et John Morris (Canmore, Alberta) espéraient terminer leur semaine sur une bonne note contre Hyeri et Chiwon Choi, de la Corée du Sud. Les Canadiens ont conclu la Coupe du monde de curling avec une solide victoire de 8-6. Park et Morris ont inscrit quatre points dès la première manche, mais la Corée du Sud a dominé les cinq manches suivantes, marquant cinq points et n’en accordant qu’un seul. En septième manche, le Canada a brisé l’égalité dans le match avec trois points, puis a forcé la Corée du Sud à se contenter d’un seul point dans le dernier bout pour l’emporter 8-6.

Le Canada a terminé le tournoi à la ronde avec une fiche de 2-4, alors que la Corée du Sud a glissé à 3-3. Les médaillés d’argent olympiques en 2018, les Suisses Jenny Perret et Martin Rios (6-0) ont mérité leur place dans la finale de dimanche contre Kristin Skaslien et Magnus Nedregotten, de la Norvège (4-2).

Les deux meilleures équipes dans chaque groupe se sont qualifiées pour les finales de dimanche, les gagnants empochant une bourse en argent, et une invitation pour la Grande Finale de la Coupe du monde de curling, à Beijing du 8 au 12 mai 2019. Trois équipes canadiennes – Kevin Koe (Calgary), Rachel Homan (Ottawa) et Laura Walker (Edmonton) / Kirk Muyres (Saskatoon) – se sont qualifiées pour la Grande Finale, plus tôt cette saison, dans la première manche à Suzhou, en Chine. La troisième et dernière manche avant la Grande Finale sera disputée à Jonkoping, en Suède, du 30 janvier au 30 février.