Tous les articles / Nos championnats / Scheidegger remporte la rencontre Wild Card et se qualifie pour le Scotties 2019

Scheidegger remporte la rencontre Wild Card et se qualifie pour le Scotties 2019

SYDNEY, N.S. – Dans une rencontre au cours de laquelle les deux équipes ont eu de la difficulté avec leurs placements, la capitaine Casey Scheidegger, de Lethbridge en Alberta, a réussi un placement dans le cercle de quatre pieds avec sa dernière pierre pour inscrire un gain de 7-6 contre Équipe Kerri Einarson, de Gimli au Manitoba, et mériter ainsi une place dans le Tournoi des Coeurs Scotties 2019.

Casey Scheidegger et son équipe de Lethbridge, en Alberta, ont triomphé lors du match Wild Card de vendredi soir pour se qualifier pour le tableau principal du Tournoi des coeurs Scotties 2019. (Photo, Curling Canada / Andrew Klaver)

Alors que les premières manches ont donné lieu à plusieurs erreurs cruciales, les dernières ont été marquées par d’excellents lancers.

«Les cinq premières manches ont été un peu difficiles, racontait une Scheidegger ravie. Après la cinquième manche, nous nous sentions beaucoup mieux.»

Après avoir concédé deux points à Einarson en huitième manche, puis un vol d’un seul en neuvième pour égaler la partie, Scheidegger devait réussir son placement pour l’emporter.

«Je me sentais bien, nerveuse mais bien, racontait-elle. J’avais confiance, et je savais que les filles allaient l’amener jusque-là pour moi. Nous avons eu du mal à réussir les gros lancers au moment opportun toute la saison. Je voulais juste réussir un placement dans le quatre-pieds avec ma dernière pierre, et elles me l’ont donné, alors je suis heureuse.»

L’équipe de Lethbridge a mis 36 heures pour arriver à Sydney, mais ça valait la peine pour mériter une place dans le Scotties.

Pour Einarson, toutefois, le résultat est décevant.

«J’ai l’impression d’avoir laissé tomber mon équipe… ça arrive, regrettait Einarson. La glace était plus droite qu’en pratique, mercredi, mais la vitesse était bonne ; je ne me suis juste pas adaptée.»

En début de rencontre, les deux équipes ont eu de la difficulté avec les placements. Scheidegger, au deuxième bout, puis Einarson au suivant ont toutes deux eu la chance de marquer deux points, mais elles ont toutes les deux raté le placement avec leur dernière pierre – celle de Scheidegger était trop courte, alors que celle d’Einarson était trop pesante et à l’extérieur.

L’équipe Einarson discute de ses options lors du match Wild Card de vendredi soir. (Photo, Curling Canada / Andrew Klaver)

Einarson, la troisième Val Sweeting, la deuxième Shannon Birchard, la première Briane Meilleur et l’entraîneure Patti Wuthrich ont réussi un vol en quatrième manche grâce à un frapper-pousser habile pour cacher leur pierre et marquer potentiellement trois points. La tentative de montée à angle de Scheidegger a été trop légère, mais elle a tout de même réussi à limiter le vol à un seul point.

Scheidegger, la troisième Cary-Anne McTaggart, la deuxième Jessie Haughian, la première Kristie Moore et la substitut Susan O’Connor ont créé l’égalité en cinquième manche grâce au frapper-rester de Scheidegger pour les premiers deux points du match. Elles en ont ensuite volé un en sixième manche quand Scheidegger a réussi un gel presque parfait alors que le tir d’Einarson, qui ne jouait que pour 34 pourcent sur les placements, a été trop court. Elles en ont volé deux autres au septième bout que le placement d’Einarson a été trop pesant cette fois-là, permettant à l’Alberta de marquer deux points pour prendre l’avance 6-3.

Face à quatre pierres d’Einarson en position de marquer en huitième manche, Scheidegger a réussi un gel crucial sur la pierre marqueuse, puis Einarson a raté un autre placement qui aurait été bon pour trois points, et a dû se contenter de deux.

«C’était très important, notait Scheidegger. Si nous rations ça, nous aurions pu donner cinq points. Un gros lancer, donc.»

Scheidegger aurait pu sceller la victoire en neuvième manche, mais son in-off pour marquer deux points a raté la cible, ce qui a plutôt permis à Einarson de voler un point et d’égaler la marque à 6-6 avant la dernière manche.

Les deux équipes repêchées pour la partie Wild Card sont les deux mieux placées au Système canadien de classement des équipes, et qui n’étaient pas déjà qualifiées pour le Scotties après les championnats provinciaux et territoriaux. Einarson a perdu contre Tracy Fleury en finale au Manitoba, alors que Scheidegger n’a pas réussi à se qualifier en Alberta.

Le Tournoi des Coeurs Scotties 2019 débute officiellement aujourd’hui, avec des séances à 14h30 et 19h30 (heures de l’Atlantique).

Des résultats en direct, le classement et les statistiques du Tournoi des Coeurs Scotties 2019 sont disponibles en ligne au www.curling.ca/scoreboard/.

TSN et RDS2 (diffusion en ligne sur ESPN3 aux États-Unis) vont présenter une couverture complète du Tournoi des Coeurs Scotties 2019. CLIQUEZ ICI pour l’horaire de télédiffusion.

Pour des informations sur les billets du Tournoi des Coeurs Scotties 2019, visitez le www.curling.ca/2019scotties/tickets/.