Tous les articles / Nos championnats / Le Manitoba sur une lancée au Scotties grâce à un gain contre la puissante équipe ontarienne

Le Manitoba sur une lancée au Scotties grâce à un gain contre la puissante équipe ontarienne

SYDNEY, N.-É. — Si le Tournoi des Cœurs Scotties 2019 nous a appris une chose jusqu’ici, c’est que dans le cas de Tracy Fleury et Équipe Manitoba, il vaut mieux ne pas se fier aux premiers bouts pour prédire l’issue du match.

Tracy Fleury et Team Manitoba ont une série de victoires consécutives au Tournoi des coeurs Scotties 2019. (Photo, Curling Canada / Andrew Klaver)

La formation d’East St. Paul l’a prouvé une fois de plus mardi matin au Centre 200 alors que Fleury, la vice-capitaine Selena Njegovan, la deuxième Liz Fyfe, la première Kristin MacCuish, la substitut Taylor McDonald et l’entraîneure Andrea Ronnebeck ont effacé un déficit de trois points en début de rencontre pour disposer de Rachel Homan et de ses coéquipières de l’Ontario (4-1 ; Ottawa), jusque-là invaincues, par 6-5.

Il s’agissait d’une troisième victoire de suite pour les Manitobaines, qui avaient entamé le championnat canadien de curling féminin 2019 avec deux défaites.

Le début de match contre l’Ontario ne laissait pourtant envisager rien de bon. Après avoir inscrit un point au premier bout, le Manitoba a vu Homan réussir un triplé au deuxième et un vol d’un point au troisième, une avance normalement confortable pour les triples championnes du Scotties.

Mais le Manitoba avait autre chose en tête.

« Nous n’avons tout simplement pas baissé les bras », a déclaré Fleury. « Nous nous sommes retrouvées face à un déficit tôt dans le match, mais, par la suite, nous avons continué de bien préparer nos attaques et de mettre de la pression sur elles. Nous savions qu’il ne fallait pas tenter de réduire l’écart d’un seul coup. Il fallait y aller lentement, mais sûrement, et c’est ce que nous avons fait. Le vol qui a porté le pointage à 4-1 a fait mal, c’est certain, mais notre réaction fut ‘Allons chercher un doublé et remontons la pente.’ »

Deuxième de l’Alberta, Dana Ferguson garde un œil sur son tir. (Photo, Curling Canada / Andrew Klaver)

C’est exactement ce que les Manitobaines ont fait : deux points au quatrième bout, suivis de vols d’un point aux sixième, huitième et neuvième bouts. Puis, à la 10e manche, l’Ontario n’a pu inscrire le doublé qui aurait créé l’égalité et s’est contenté d’un seul point.

Les remontées sont toujours agréables, selon Fleury, mais elles le sont encore plus face à une équipe considérée parmi les favorites pour remporter la finale de dimanche.

« Oh, oui! C’est l’une des meilleures équipes au monde. C’est dangereux de tirer de l’arrière tôt dans le match contre elles parce qu’elles sont tellement précises », a dit Fleury. « Il fallait être à notre meilleur et nous assurer de bien placer nos pierres. »

Les quatre meilleures équipes de chacun des deux groupes au terme du tournoi à la ronde passeront à la ronde de championnat. Grâce à une fiche de 3-2, le Manitoba partage actuellement le troisième rang du groupe A avec Krista McCarville du Nord de l’Ontario (Thunder Bay) et Sarah Wark de la Colombie-Britannique (Abbotsford).

« Nos deux défaites nous placent dans une position inconfortable », a admis Fleury. « Mais nous sommes heureuses d’avoir remporté trois victoires de suite et nous espérons poursuivre sur cette lancée lors de nos deux prochains matchs. »

Le groupe A est dominé par Chelsea Carey de l’Alberta (Calgary), qui a assuré sa place au tour suivant grâce à un gain de 10-5 sur Jenine Bodner du Nunavut (1-4 ; Iqaluit).

« L’objectif est de participer à la ronde de championnat », a déclaré Carey. « Si avions fait le trajet jusqu’ici à partir de l’Alberta et que nous avions été éliminées dès le premier tour, je ne pense pas que j’y serais retournée. Je déménagerais ici à Sydney. »

Les plus vieux se souviendront peut-être de son père (et actuel entraîneur), Dan Carey, qui avait tenu des propos similaires à l’aube du Brier 1992 à Regina, alors que les équipes masculines du Manitoba avaient raté les éliminatoires lors des sept Briers précédents. Peu de temps après avoir accordé cette entrevue, Carey (le vice-capitaine du Manitoba) rejoignait le capitaine Vic Peters sur la plus haute marche du podium et soulevait le trophée remis aux champions.

Dans les autres matchs disputés mardi matin, le Nord de l’Ontario a inscrit des doublés consécutifs aux huitième et neuvième bouts en route vers un gain de 8-7 qui a nécessité un bout supplémentaire contre la Colombie-Britannique, puis Jill Brothers de la Nouvelle-Écosse (1-4 ; Halifax) a décroché sa première victoire, un succès de 7-4 aux dépens de la Québécoise Gabrielle Lavoie (0-5 ; Saint-Romuald).

Le Tournoi des Cœurs Scotties 2019 se poursuit aujourd’hui avec des séances à 14 h 30 et 19 h 30 (HNA).

Les pointages en direct, classements et statistiques du Tournoi des Cœurs Scotties 2019 sont disponibles à www.curling.ca/resultats/

TSN et RDS2 (webdiffusion en direct sur ESPN3 aux États-Unis) offrent une couverture complète du Tournoi des Cœurs Scotties 2019. CLIQUEZ ICI pour l’horaire complet.

Pour toute l’information sur les billets, visitez https://www.curling.ca/2019scotties/billets/?lang=fr