Tous les articles / Nos championnats / Des vols permettent au Manitoba de porter sa fiche à 2-0 au Brier Tim Hortons

Des vols permettent au Manitoba de porter sa fiche à 2-0 au Brier Tim Hortons

BRANDON, Manitoba – Mike McEwen voulait prendre son temps au début de son match de dimanche matin, mais il ne s’est pas fait prier pour profiter d’occasions de voler tôt dans la partie pour propulser Équipe Manitoba vers une victoire de 8-3 contre Martin Crête, d’Équipe Québec, au Brier Tim Hortons, présenté par AGI.

Mike McEwen, à droite, et Colin Hodgson, au centre, forment la journée d’un jeune supporter après la victoire de dimanche matin. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

McEwen et ses coéquipiers d’Équipe Manitoba (2-0, West St. Paul) ont volé un point dans les deux premières manches, puis deux autres en septième manche pour maintenir la pression sur le Québec (1-1, Saint-Romuald).

«Après une grosse victoire émotive, hier, je voulais prendre mon temps dans ce match, racontait McEwen. Mais nous avons eu des occasions tôt, et nous en avons profité. Mais je vous assure que nous ne voulions pas nous jeter dans la mêlée si tôt!»

Au premier bout, McEwen, le troisième Reid Carruthers, le deuxième Derek Samagalski, le premier Colin Hodgson, le substitut Matt Wozniak et l’entraîneur Rob Meakin avaient cinq pierres en position de marquer avant la dernière pierre de Crête, qui les a limités à un vol d’un point. Dans la manche suivante, le Manitoba avaient deux pierres cachées dans le cercle de quatre pieds, obligeant Crête à réussir une sortie pour limiter le vol à un autre point.

«Nous n’avons pas vraiment joué un bon match, reconnaissait Crête. Nous avons eu des ennuis avec les courbes dans les deux premières manches. Ça arrive. L’équipe de Mike a très bien joué, ils ont réussi plusieurs bons lancers et ils méritaient de gagner.»

Crête, le troisième Philippe Lemay, le deuxième Éric Sylvain, le premier Philippe Ménard, le substitut Philippe Brassard et l’entraîneur Robert Ménard ont réussi à marquer un point en troisième manche, mais n’ont jamais pu mettre de la pression sur le Manitoba.

«Les gars ont fourni un bel effort, reprenait McEwen. En fin de compte, nous avons réussi à mettre beaucoup de pression sur Martin pour ses dernières pierres ; il a eu quelques placements qu’il n’a pas réussis. Le match aurait pu être beaucoup plus serré, mais il devait réussir des placements vraiment, vraiment difficiles, et il en a manqué un ou deux.»

«Même si ça ne donnait qu’un seul point à chaque fois, ça nous a permis de connaître un bon départ, ; d’habitude, la bataille est difficile quand tu commences sans avoir le marteau.»

Après avoir concédé trois points en troisième manche contre John Likely et Équipe Île-du-Prince-Édouard (1-1, Charlottetown), Brendan Bottcher et Équipe Wild Card (1-1, Edmonton) ont aussitôt réagi en marquant quatre points dans la manche suivante, puis quatre autres au cinquième bout pour se diriger vers un gain de 14-4.

L’équipe Wild Card a fait le bonheur de ses fans dimanche matin. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

«C’était deux lancers en fin de manche. Je n’avais pas l’impression que nous avions disputé une mauvaise manche», estimait Bottcher en parlant de la troisième.

«Un bon redressement, disait-il au sujet de la réaction de son équipe. Nous avions besoin de ça pour trouver notre rythme en réussissant un paquet de lancers dans les dernières manches et nous calmer un peu. Nous avons eu des hauts et des bas, ici, d’abord les hauts, vendredi, puis les bas hier (une défaite contre le Nord de l’Ontario), et là, nous venons de rebondir. Je pense que nous sommes de plus en plus confortables, et que nous comprenons les conditions de glace pour le reste de la semaine. Je ne peux pas en demander davantage.»

Brad Jacobs et Équipe Nord de l’Ontario (2-0, Sault Ste. Marie) ont marqué deux points en première manche, en ont volé un autre dans la suivante, puis en ont inscrit trois en cinquième manche pour prendre la mesure d’Andrew Symonds et Équipe Terre-Neuve-et-Labrador (0-2, St. John’s), 8-2.

Enfin, Kirk Muyres et Équipe Saskatchewan (1-1, Saskatoon) ont pris une avance rapide de 5-1 après trois bouts, puis se sont accrochés pour vaincre Jon Solberg et Équipe Yukon (0-2, Whitehorse), 6-5.

L’action reprend au Brier Tim Hortons 2019 avec des séances aujourd’hui à 14 h et 19 h (heures du Centre).

Pour les résultats en direct, le classement et les statistiques du Brier Tim Hortons, allez à www.curling.ca/scoreboard/

TSN et RDS2 (en webdiffusion sur ESPN3 aux États-Unis) fourniront une couverture complète du Brier Tim Hortons 2019. CLIQUEZ ICI pour l’horaire complet.

Pour plus d’informations sur les billets pour le Brier Tim Hortons 2019, allez à www.curling.ca/2019brier/tickets.