Tous les articles / Nos nouvelles / Le Canada l’emporte contre la Finlande au Championnat du monde de curling féminin

Le Canada l’emporte contre la Finlande au Championnat du monde de curling féminin

SILKEBORG, Danemark – Équipe Canada a retrouvé le chemin de la victoire, lundi soir, au Championnat du monde de curling féminin LGT 2019, présenté par Pioneer Hi-Bred.

Sarah Wilkes, à gauche, et Chelsea Carey examinent la situation lors de la victoire de lundi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Grâce à une victoire de 7-6 contre Oona Kauste (0-5) de la Finlande, au Sportcenter de Silkeborg, l’équipe canadienne de Chelsea Carey a porté sa fiche à 3-2, de quoi se sentir pas mal mieux que dans les heures suivant sa défaite contre le Japon, en matinée.

«Il ne faut pas perdre trop de parties, et certainement pas deux de suite, ce qui vous entraînerait dans une spirale descendante dont il est très difficile de se sortir», notait Carey, dont l’équipe de Calgary est complétée par la vice-capitaine Sarah Wilkes, la deuxième Dana Ferguson, la première Rachel Brown, la substitut Jill Officer, l’entraîneur Dan Carey et l’entraîneure nationale Elaine Dagg-Jackson. «D’autant plus que nous en avions déjà perdu deux, alors c’était important de rebondir, ce soir, et nous l’avons fait. Il faut maintenant que nous continuions à aller de l’avant, comme nous l’avons fait ce soir.»

Les Canadiennes n’ont jamais tiré de l’arrière. Même si elles ont parfois fait montre du manque de régularité qui les a affectées durant ces trois premières journées au Danemark, ces épisodes étaient moins nombreux contre les Finlandaises.

Le Canada a marqué un point au premier bout, puis en a volé un autre au deuxième grâce à un frapper-rouler précis de Carey avec sa dernière pierre; la tentative de «in-off» pour une double sortie de Kauste ne lui a permis de sortir qu’une seule pierre canadienne.

Les Canadiennes ont augmenté leur avance avec deux points en quatrième manche, et n’ont plus vraiment été menacées par la suite.

Il s’agit d’une victoire importante, non seulement au classement car elle permet au Canada de rester dans la course pour décrocher une des six places disponibles pour les éliminatoires, mais aussi au niveau de la confiance. Ce qui, a admis Ferguson, a été un problème parfois, ici. La nervosité de recrues comme Wilkes, Ferguson et Brown à leur premier championnat du monde a certes été un facteur à ce niveau-là.

«Le vivre et ressentir cette pression, c’est différent, expliquait Ferguson. Les amateurs passent beaucoup de commentaires, positifs et négatifs, et même si on essaye de ne pas en tenir compte, ça te reste un peu en tête après chaque défaite. La sensation est différente : tu ne joues pas seulement pour toi-même, tu joues pour représenter ton pays. Je n’ai jamais ressenti ça auparavant, mais on commence à s’y habituer.»

Elles s’habituent également aux conditions de glace; comme la météo s’est améliorée à l’extérieur, les conditions de glace se sont améliorées aussi à l’intérieur.

«La glace était vraiment belle aujourd’hui, peut-être parce que la pluie a cessé, estimait Carey. On n’a pas eu l’impression de deviner autant aujourd’hui. La vitesse était plus prévisible, la trajectoire aussi, de sorte que ça allait mieux pour le brossage, pour le jugement, pour savoir où je devais placer ma brosse, tout ça parce que la glace était plus prévisible.»

Équipe Canada disputera deux rencontres, mardi : d’abord contre Sophie Jackson (3-2) de l’Écosse à 9 h (heures de l’Est), puis contre Jamie Sinclair (2-3) des États-Unis à 14 h.

Les 12 rencontres du Canada dans le tournoi à la ronde sont diffusées par TSN. Consultez l’horaire de diffusion ici : www.tsn.ca/2018-19-curling-broadcast-schedule-1.593081.

Pour des mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca et suivez-nous sur Twitter, @curlingcanada.

Pour le pointage en direct, le classement et la composition des équipes du Championnat du monde de curling féminin LGT 2019, présenté par Pioneer Hi-Bred, allez sur : www.worldcurling.org/wwcc2019.